DS3 WRC 2016 dévoilée







DS3 WRC 2016

DS3 WRC 2016, en attendant C3

Si Citroën Racing n’est pas présent officiellement cette année en Championnat du Monde des Rallyes, la DS3 WRC 2016 sera, quand à elle, bien de la partie.

Abu Dhabi Total World Rally Team

En effet, l’équipe Abu Dhabi Total World Rally Team fera courir deux DS3 WRC 2016 sur une sélection de manches européennes du WRC, à commencer par la plus célèbre de toutes : le Rallye Monte-Carlo (21-24 janvier). Rappelons que Citroën Racing est absent du Monde des Rallyes en 2016 afin de mieux préparer son retour en 2017 avec une toute nouvelle auto développée sur la base de la Citroën C3.

PH Sport pour le suivi technique

Confiée techniquement à PH Sport, l’équipe chère à Bernard Piallat, cette DS3 WRC 2016 reprend les dernières évolutions développées pour la DS3 WRC officielle durant l’année 2015. Si la DS3, apparue en WRC en 2011, a été titrée à deux reprises avec Sébastien Loeb à son volant, le challenge s’annonce plus ardu cette année. En effet la concurrence des trois équipes officielles (VW, HYUNDAI et Ford) qui pourront elles profiter d’évolutions importantes et de développement, semble plus que jamais difficile à battre. Mais rappelons que la DS3 WRC est la seule à avoir battu les Polo l’année dernière, c’était lors du Rallye d’Argentine 2015.

Deux autos mais quatre pilotes

Du coté des pilotes, l’irlandais Kris Meeke, 36 ans, sur le podium en 2014 et performant en 2015, jouera crânement sa chance pour sa huitième participation au Monte-Carlo. Parions qu’il jouera les troubles fête sur cette édition 2016. Il sera copiloté par Paul Nagle. A l’inverse de son coéquipier, le jeune espoir français Stéphane Lefebvre, 23 ans, qui participera à son tout premier Monte-Carlo en catégorie WRC et seralà pour poursuivre son apprentissage et prendre ses marques avec son nouveau copilote Gabin Moreau. Stéphane pourra s’appuyer sur son expérience de 2015 où il a remporté la catégorie WRC2 au volant d’une DS3 R5. Nous en serons un peu plus mercredi après-midi a l’occasion du sakedown et dès jeudi avec le lancement du Rallye Monte-Carlo 2016.

Kriss Meeke et Stéphane Lefebvre ne seront pas les seuls pilotes de cette DS3 WRC 2016 engagées sous la bannière du Abu Dhabi Total WRT. En effet, Craig Breen et Khalid Al Qassimi prendront successivement le volant au cours de la saison 2016.

Les impressions de Kriss Meeke avant le Monte-Carlo 2016 :

Kriss Meeke en bonnet Citroen Racing
Kriss Meeke, 2016 en DS3 WRC

Plus qu’une saison, c’est un nouveau chapitre de ma carrière qui débute en 2016. Je suis extrêmement heureux d’être au départ du Rallye Monte-Carlo avec Abu Dhabi Total WRT. Évidemment, nous ne sommes pas dans la même situation que les autres concurrents du WRC et je ne ressens pas de grosse pression, principalement parce que nous ne visons pas de résultat particulier en fin de saison. Sur le Monte-Carlo comme sur les autres rallyes, je chercherai à faire le meilleur travail possible et à accumuler de l’expérience. Même s’il y a quelques nouvelles spéciales, le parcours me semble être dans la continuité de 2015. La grande inconnue concerne finalement les conditions météo. Si le froid persiste, nous devrions avoir beaucoup de neige et de glace dans les spéciales. Spontanément, c’est un rallye que j’aime parce qu’il représente toute l’excitation du début de saison. Mais quand on se retrouve au parc d’assistance, pour faire un choix de pneumatiques qui ne sera qu’un compromis, l’amour peut parfois se transformer en haine ! Si nous faisons une course sans erreur, en prenant les bonnes options, je pense que nous ne devrions pas être loin du podium.

Crédit vidéo YouTube bestofrallylive

Les impressions de Stéphane Lefebvre avant le Monte-Carlo 2016 :

Stephane Lefebvre
Stéphane Lefebvre n’a pas été oublié

Le Monte-Carlo est un rallye qui me réussit plutôt bien, puisque j’avais remporté ma classe en 2011, avant de m’imposer en WRC2 l’an dernier. Cette année, j’ai à cœur de faire un beau résultat et de prouver qu’on peut compter sur moi. J’apprécie ce terrain, mais je suis humble face à un tel monument. Le Monte-Carlo n’est pas un sprint comme les autres rallyes du Championnat du Monde. Nous avions encore vu l’an passé à quelle vitesse les écarts peuvent se creuser et se défaire ! Il ne faut jamais s’enflammer et construire sa stratégie au fil des spéciales. Pour cela, je pourrai m’appuyer sur l’expérience des membres de l’équipe. Je bénéficierai également des conseils de mon ouvreur, Alexandre Bengué. Je n’ai pas d’objectif précis concernant le résultat, car nous ne savons pas à quel point les équipes officielles ont progressé pendant l’intersaison. Je serai satisfait si je parviens à poursuivre ma progression dans la lignée de la fin de l’année dernière sur asphalte tout en étant dans le sillage de Kris. J’ai la chance d’avoir un équipier très performant sur ce terrain et il sera mon point de référence !

Source et crédit : Abu Dhabi Total World Rally Team






A propos Jean-Michel Marcelin 1120 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

4 Rétroliens / Pings

  1. Shakedown Rallye Monte Carlo 2016 ! - Pilote de Course
  2. Engagés Monte Carlo 2016 - Pilote de Course
  3. Rallye Monte Carlo 2016 jour 1 - Pilote de Course
  4. Rallye Monte Carlo 2016 - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*