Rallye Monte Carlo 2016 jour 1







Rallye Monte Carlo 2016 jour 1
Les DS3 WRC en forme sur cette première étape. du Rallye Monte Carlo 2016. Crédit : DR

Rallye Monte Carlo 2016 jour 1 : Meeke attaque !

Kriss Meeke sur DS3 WRC commence fort. Les Polo R WRC de Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen restent au contact.

Deux pneus Michelin Pilot Sport SS5 (slicks super tendre) et deux Pilot Alpin PA4 CL (cloutés) montés en diagonale afin d’affronter les 20,38 km de l’ES2 entre Barles – Seyne. Voila la première équation gagnante (casse tête ?) que les équipages et leurs ouvreurs doivent résoudre dès le lancement de la première journée de course sur ce Rallye Monte Carlo qui ouvre la saison 2016 du WRC.

Dans des conditions d’adhérence précaires et changeantes, propre à tous bon Monte Carlo, Kris Meeke (DS3) se montre le plus véloce sur cette première étape, composée de seulement deux spéciales, qui conduit les équipages de Monaco à Gap. Auteur d’un 360 dans l’ES1 (Entrevaux – Rouaine), le pilote irlandais signe pourtant le 2ème temps à seulement 4″1 du métronome et triple champion du monde en titre Sébastien Ogier (Polo). Avant de signer un sans faut dans l’ES2 (Barles – Seyne) reléguant Ogier à 11 secondes.

Si bien que, au soir de cette cette première étape, c’est bien une DS3 WRC privée (PH Sport – Abu Dhabi Total WRT) qui pointe en tête du plus mythique des rallyes. Kris Meeke compte 6″9 d’avance sur Sébastien Ogier et 20″ sur Andreas Mikkelsen également sur Polo R WRC. Les Hyundai i20 de Neuville et Paddon ainsi que la Ford Fiesta de Mads Ostberg suivent à une trentaine de secondes.

Mais le grand perdant de cette première journée de course est Jari-Matti Latvala, piégé par une plaque de verglas dans l’ES2, qui heurte une pierre. Craignant pour sa suspension avant, le pilote finlandais préfère assurer sur le reste de la spéciale et concède 31″6 sur ce chrono, le reléguant à 38″7 au général.

… on s’est mis à glisser et on a heurté une pierre, un pont ou quelque chose d’autre. J’ai pensé qu’on avait endommagé la suspension car la stabilité n’était plus la même,  j’ai levé.

François Delecour, présent sur une 207 S2000, navigue au milieu des WRC2 de pointe (6ème temps de la catégorie dans l’ES1 et 4ème dans l’ES2). Le vainqueur du Rallye Monte-Carlo 1994 sur Ford Escort Cosworth, prouve, s’il en était, que sont coup de volant est intact.

De son coté le jeune Jordan Berfa, copiloté par Damien Augustin, fait une entrée remarquée en Championnat du Monde. Le mazamétain est troisième du WRC3 au volant d’une 208 R2 engagée par Peugeot Rally Academy suite à son titre hexagonal Junior en 208 Rally Cup.

Stéphane Brunier et Marine Delon sont en tête dans leur catégorie RC5 (N2 et R1) au volant de leur Twingo R1.

Classement général après ES2 – Top 10 :

1. Meeke / Nagle (DS 3 WRC) 13’06’’1
2. Ogier / Ingrassia (VW Polo-R WRC) +6’’9
3. Mikkelsen / Jaeger (VW Polo-R WRC) +20’’0
4. Neuville / Gilsoul (Hyndai i20 WRC) +31’’4
5. Paddon / Kennard (Hyundai i20 WRC) +34’’9
6. Ostberg / Floene (Ford Fiesta RS WRC) +35’’3
7. Latvala / Anttila (VW Polo-R WRC) +38’’7
8. Kubica / Szczepaniak (Ford Fiesta RS WRC) +45’’8
9. Lefebvre / Moreau (DS 3 WRC) +48’’6
10. Sordo / Martin (Hyundai i20 WRC) +51’’8

Rallye Monte Carlo 2016 jour 1 : vidéo

Crédit vidéo YouTube

Rallye Monte Carlo 2016 jour 1 : Ils ont dit …

Kris Meeke :

J’étais satisfait de la première spéciale, malgré un tête-à-queue qui m’a fait perdre un peu de temps. Nous savions que le point critique se situerait dans l’ES2, avec les derniers kilomètres recouverts de neige et de glace. Le choix de pneumatiques était conditionné par ce paramètre, mais nous avons finalement tous retenu la même option. Grâce au comportement de la voiture avec les pneus croisés, je me suis senti en confiance dès le début et j’ai pu réaliser cette performance. Il ne faut pas s’enflammer, nous n’avons fait que deux spéciales pour le moment ! Il est difficile de prédire ce qui nous attend demain. Nous avons vu sur la liaison que la température extérieure était déjà de -9°C, les premières spéciales devraient donc nous réserver quelques pièges verglacés.

Stéphane Lefebvre

Avec Sisteron-Thoard, ces deux spéciales étaient celles que je redoutais le plus. Par rapport aux reconnaissances, les conditions de route étaient totalement différentes. Heureusement, mes ouvreurs ont fait du très bon travail et il n’y avait pas un piège qui n’était pas noté. C’est une bonne soirée, au cours de laquelle nous n’avons pas fait de faute. C’est particulièrement satisfaisant dans la mesure où il s’agissait de mes premières spéciales avec Gabin en copilote. Je m’étais fixé pour objectif de ne pas lâcher trop de temps sur les premiers et je pense attaquer plus fort demain. Les spéciales de cette deuxième étape sont globalement les mêmes que l’an passé et je pense que cette expérience m’aidera à progresser.

Classement complet après ES2 :

Source : WRC.com

Pos#PiloteTempsDiff Préc.Diff 1er
1.7GBRK. MEEKE13:06.1
2.1FRAS. OGIER13:17.1+11.0+11.0
3.9NORA. MIKKELSEN13:20.8+3.7+14.7
4.10NZLH. PADDON13:23.3+2.5+17.2
5.5NORM. OSTBERG13:27.4+4.1+21.3
6.3BELT. NEUVILLE13:29.9+2.5+23.8
7.8FRAS. LEFEBVRE13:32.9+3.0+26.8
8.16POLR. KUBICA13:34.0+1.1+27.9
9.4ESPD. SORDO13:35.6+1.6+29.5
10.2FINJ. LATVALA13:37.7+2.1+31.6
11.17FRAB. BOUFFIER13:41.9+4.2+35.8
12.35GBRE. EVANS13:46.1+4.2+40.0
13.6FRAE. CAMILLI13:49.7+3.6+43.6
14.12ESTO. TANAK13:52.4+2.7+46.3
15.40FRAQ. GILBERT14:12.8+20.4+1:06.7
16.37ITAL. BERTELLI14:16.0+3.2+1:09.9
17.41FRAY. BONATO14:20.8+4.8+1:14.7
18.57FRAF. DELECOUR14:26.2+5.4+1:20.1
19.33FRAJ. MAURIN14:32.0+5.8+1:25.9
20.36ITAS. TEMPESTINI14:35.4+3.4+1:29.3
21.31FINT. SUNINEN14:38.9+3.5+1:32.8
22.48FINE. LAPPI14:40.8+1.9+1:34.7
23.32DEUA. KREMER14:41.9+1.1+1:35.8
24.42ESPJ. SUAREZ MIRANDA14:42.5+0.6+1:36.4
25.34FRAQ. GIORDANO14:45.1+2.6+1:39.0
26.49FRAM. MARGAILLAN14:48.3+3.2+1:42.2
27.45FRAJ. RAOUX14:55.6+7.3+1:49.5
28.54FRAD. OBERTI14:57.8+2.2+1:51.7
29.61NORO. VEIBY15:17.5+19.7+2:11.4
30.62ITAF. ANDOLFI15:18.1+0.6+2:12.0
31.107FINM. VATANEN15:25.3+7.2+2:19.2
32.65SVKM. KOCI15:37.7+12.4+2:31.6
33.99FRAR. DOLCE15:40.4+2.7+2:34.3
34.64FRAJ. BERFA15:43.3+2.9+2:37.2
35.18ITAR. FELICE15:44.8+1.5+2:38.7
36.51ITAM. VILLA15:49.9+5.1+2:43.8
37.46POLH. PTASZEK15:52.2+2.3+2:46.1
38.81FRAB. VAILLANT15:54.8+2.6+2:48.7
39.53DEUM. KOCH15:56.7+1.9+2:50.6
40.104FRAR. HAUT-LABOURDETTE15:57.2+0.5+2:51.1
41.63ITAD. DE TOMMASO15:59.5+2.3+2:53.4
42.95FRAF. JOLY16:01.4+1.9+2:55.3
43.60IRLE. BOLAND16:03.4+2.0+2:57.3
44.82ITAL. ROSSETTI16:03.7+0.3+2:57.6
45.83CHEM. BURRI16:04.6+0.9+2:58.5
46.105SVKR. CHVALA16:05.2+0.6+2:59.1
47.85FRAM. SORIN16:08.9+3.7+3:02.8
48.84ESPF. CIMA16:10.1+1.2+3:04.0
49.47GRCL. ATHANASSOULAS16:12.4+2.3+3:06.3
50.90FRAN. RESSEGAIRE16:15.8+3.4+3:09.7
51.39GRCJ. SERDERIDIS16:15.9+0.1+3:09.8
52.68FRAV. DUBERT16:16.4+0.5+3:10.3
53.102ITAM. BLANC16:17.4+1.0+3:11.3
54.38FRAA. FOULON16:17.5+0.1+3:11.4
55.100CHEM. BRERA16:24.5+7.0+3:18.4
56.44MEXR. TRIVINO16:26.8+2.3+3:20.7
57.103POLT. GRYC16:31.7+4.9+3:25.6
58.94FRAN. RENCHET16:36.5+4.8+3:30.4
59.110SVNR. TURK16:37.2+0.7+3:31.1
60.106FRAF. PICCHIONI16:53.0+15.8+3:46.9
61.66FRAM. FABRE16:54.2+1.2+3:48.1
62.87FRAO. COURTOIS16:55.3+1.1+3:49.2
63.58DEUR. HAHN16:56.4+1.1+3:50.3
64.109POLS. OGRIZEK16:58.4+2.0+3:52.3
65.86FRAE. FILIPPI17:00.6+2.2+3:54.5
66.101FRAS. METIFFIOT17:04.9+4.3+3:58.8
67.52ITAG. CALI17:06.7+1.8+4:00.6
68.113FRAT. POIZOT17:07.7+1.0+4:01.6
69.97FRAP. BAFFOUN17:10.7+3.0+4:04.6
70.59NLDH. VOSSEN17:17.9+7.2+4:11.8
71.55ITAT. GECCHELE17:20.0+2.1+4:13.9
72.118FRAS. BRUNIER17:24.8+4.8+4:18.7
73.67FRAI. GIUSTI17:26.5+1.7+4:20.4
74.98FRAC. GARCIN17:27.0+0.5+4:20.9
75.88FRAT. BOUSQUET17:27.7+0.7+4:21.6
76.111FRAH. CHAREYRE17:34.6+6.9+4:28.5
77.114FRAB. JAUSSAUD17:36.8+2.2+4:30.7
78.117FRAJ. VILLARD17:51.6+14.8+4:45.5
79.89FRAL. VIALLE18:03.5+11.9+4:57.4
80.116FRAA. PAOLUCCI18:19.2+15.7+5:13.1
81.50ITAC. COVI18:27.9+8.7+5:21.8
82.112FRAC. BENSIMON18:30.4+2.5+5:24.3
83.115ITAJ. PALMERO18:45.7+15.3+5:39.6
84.91FRAC. BERARD19:14.4+28.7+6:08.3
85.108MCOM. DESSI19:33.0+18.6+6:26.9
86.93FRAD. MAIRESSE21:45.1+2:12.1+8:39.0
87.69ITAE. BRAZZOLI22:40.4+55.3+9:34.3
88.56FRAC. GANGUET27:05.2+4:24.8+13:59.1

Retrouvez le programme et les informations sur le Rallye Monte-Carlo 2016. Et n’oubliez d’être prudent sur le bord des spéciales et de télécharger l’application indispensable à tous les spectateurs sur SECURALLY   😉

 






A propos Jean-Michel Marcelin 1204 Articles

Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d’autres … ainsi que du spectacle et du Fun à l’américaine.

1 Rétrolien / Ping

  1. Rallye Monte Carlo 2016 - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*