Renault et la Formule 1







Renault et la Formule 1
Retour de Renault en F1. Crédit : Renault.

Renault et la Formule 1 : une longue histoire !

Deux semaines après le début des essais de pré-saison sur le circuit de Barcelone Catalunya et à deux semaines du Grand Prix d’Australie à Melbourne, intéressons nous à l’histoire et au renouveau de Renault en Formule 1.

Nous vous présentions, il y a tout juste un an, la nouvelle Formule 1 Lotus pour 2015 : nom de code E23 Hybrid. Nous étions alors loin (très loin) d’imaginer que, équipée de son moteur V6 Hybrid Mercedes, cette Lotus F1 serait belle et bien … la dernière !

Entre difficultés financières d’un coté (Lotus) et désir de revenir au premier plan de l’autre (Renault), l’écurie d’Enstone est revenue à 100% dans le giron de Renault Sport. La nouvelle écurie s’appelle désormais Renault Sport Formula One Team et l’unité de puissance est bien sur le V6 hybride Renault. Cyril Abiteboul en devient le directeur général. Frédéric Vasseur, monsieur GP2 et GP3  chez ART, est nommé patron de la compétition. Kevin Magnussen et Jolyon Palmer en sont les pilotes pour la saison 2016. Le jeune français Estéban Ocon étant, de son coté, pilote de réserve.

Renault Sport Formula One Team engage en 2016 deux monoplaces dans ce qui est toujours la discipline reine (même si elle s’essouffle) en sport automobile : la Formule 1. Le châssis de cette Renault R.S.16 est développé et assemblé à Enstone, tandis que le groupe propulseur Renault R.E.16 continue d’être développé à Viry-Châtillon.

Renault et la Formule 1Renault et la Formule 1Renault et la Formule 1

L’ histoire de Renault en Formule 1

Si Renault est présent en formule 1 depuis le milieu des années 70, souvent avec beaucoup de succès, le constructeur automobile français l’a fait sous deux formes : soit en tant qu’écurie à part entière (de 1977 à 1985, de 2002 à 2011 et à présent depuis 2016), soit en tant que motoriste.

Les écuries Renault

En tant qu’écurie, les dénominations ont évolué avec le temps. Jugez par vous même : Equipe Renault Elf (des débuts en 1977, jusqu’à 1985), Mild Seven Renault F1 Team (ex Benetton, de 2002 à 2006 et les deux titres de Champion du Monde), ING Renault F1 Team (de 2007 à mi 2009), Renault F1 Team (de mi 2009 à 2010) et enfin Lotus Renault GP en 2011. Pour au final remporter deux titres de Champion du Monde.

Alain Prost 1983 Renault F1 Turbo
Alain Prost si près du titre en 1983 … en Renault F1 Turbo

Le motoriste Renault

En tant que motoriste, n’en rajoutez pas la coupe est pleine. Amorcé avec Lotus en 1982, suivi de la période Magic Senna et des moteurs Turbo, Renault connait ses premiers titres mondiaux en tant que motoriste avec son V10 atmosphérique qui équipe les écuries Williams F1 Team (de 1989 à 1997) et Benetton Formula (de 1995 à 1997). Cinq titres constructeurs (1992, 1993, 1994, 1996 et 1997) viennent couronner cette période de domination sans partage ou presque. Plus récemment 4 titres mondiaux,  pilotes et constructeurs, avec Sebastien Vettel et RedBull Racing (de 2011 à 2013) scellent le règne du losange sur l’ère des moteurs V8 atmosphériques.

Premeirs succès de Ayrton Senna avec un moteur Renault
Premiers succès de Ayrton Senna avec un moteur Renault Turbo

Renault Sport Formula One Team : retour en 2016

Le passage au V6 hybride (2014) ne s’est pas fait sans mal. Renault, critiqué par ses partenaires, ne parvient pas à livrer un moteur capable de concurrencer le V6 Mercedes. Après avoir racheté les parts de Genii Capital, Renault revient en Formule 1 en tant qu’écurie en 2016. La boucle est bouclé, place à de nouveaux succès ? Seul l’avenir nous le dira.

Retrouvez dans cette vidéo les explications de Cyril Abiteboul concernant le retour de Renault en F1

Crédit YouTube Motors TV France

Livrée définitive le 16 mars …

En attendant, il faudra attendre le mercredi 16 mars afin de découvrir la livrée définitive de la Renault R.S. 16. « Noire ? Bleue ? Jaune ? Rouge ? À bandes. » C’est ce que nous découvrirons.

Nous à la rédaction, nous l’imaginons blanche, avec une touche de jaune. Et vous ?






A propos Jean-Michel Marcelin 1203 Articles

Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d’autres … ainsi que du spectacle et du Fun à l’américaine.

1 Rétrolien / Ping

  1. Renault F1 2016 jaune - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*