Résumé Rallye Val d’Agout 2019







Résumé Rallye Val d'Agout 2019
Résumé Rallye Val d'Agout 2019. Luc Jacques - Saxo Kit Car. Photo : B Lucas

Résumé Rallye Val d’Agout 2019 : JMD trop fort !

Pour l’équipe organisatrice du Rallye Val d’Agout, l’objectif premier est de proposer aux équipages des spéciales de qualité dans une ambiance conviviale. Mission remplie à 200% cette année encore.

Il faut avouer que les 21 kilomètre de l’ES de Jaladieu, certainement les plus beaux de tout le grand sud-ouest, ne sont pas étrangers à cette réussite. Ajoutez à cela un découpage spéciale/liaison réussit (assorti de pauses gourmandes en milieu de liaison) et vous obtenez la recette d’une réussite largement mérité.

Cela étant dit, passons à présent à l’aspect sportif.

Rallye Val d’Agout 2019 – Jour 1 (ES1 à ES4)

Après cette première journée de course sur le Rallye Val d’Agout 2019, Jean-Michel Da Cunha et Sébastien Durand (C3 R5) occupent la tête de la course avec une avance confortable sur Patrick Benne (DS3 R3). Le pilote aveyronnais a pris progressivement en main la Citroën C3 R5 de CHL Sport Auto qu’il pilote pour la première fois. Il est parvenu à augmenter son rythme, passage après passage, sans commettre la moindre erreur et se positionne plus que jamais comme le favoris logique à sa propre succession.

C’est pourtant le jeune toulousain Nicolas Rouillard (BMW 318 Compact) qui réalise le meilleur départ et vire en tête à l’issu de la première boucle grâce à deux meilleurs temps (ES1 et ES2). Hélas une erreur dans l’ES3 le condamne à présent à une remontée infernale … à l’image de ses passages tout au long de l’après-midi.

Jeremie Turco (Peugeot 207 S2000) a connu également son lot de galère. Un cardan baladeur dans l’ES4 le relègue à la troisième place. Le duel Benne-Turco pour le gain de la deuxième place s’annonce plus palpitant que jamais pour ces deux équipages, avant tout amis dans la vie, et toujours prêt à s’aider l’un l’autre à la moindre occasion.

Résumé Rallye Val d'Agout 2019
Résumé Rallye Val d’Agout 2019. J Turco. Photo (c) : B Lucas

Luc Jacques a impressionné au volant de sa Saxo Kit Car. Quatrième à l’issue de cette première journée, il a rappelé à toute une génération les exploits de certains de ses célèbres prédécesseurs au volant de cette formidable auto, comme un certain Sébastien Loeb ou encore Jean-François Berenguer, pour n’en citer que deux.

En Groupe N, Jérome Dupuy, huitième au scratch, réalise un début de course parfait au volant de sa Clio Ragnotti N3. Pour une pige en Subaru Impreza N4, Lionel Espinasse a rapidement retrouvé le rythme et pointe en seconde position.

Du coté des GT, Cédric Delage rentre en leader ce samedi soir devant la Porsche Cayman Cup de Stéphane Marcou.

Si le local Aurélien Berger a terminé sa voiture au tout dernier moment, il n’est pas le dernier sur la feuille des temps. Douzième au général il pointe à la troisième place du Groupe F2000.

Enfin quel plaisir de retrouver Jacques Maraval et Nicolas Forlin faire chanter la belle 306 Maxi, blanche immaculée, fraichement sortie des ateliers d’Enjolras.

Résumé Rallye Val d'Agout 2019
Jacques Maraval et Nicolas Forlin. – 306 Maxi. Photo (c) : B Lucas

Rendez-vous demain matin pour l’épilogue de ce RallyeValdAgout2019 qui s’annonce, d’orse et déjà, comme un très grand cru !

Rallye Val d’Agout 2019 – Jour 2 (ES5 à ES10)

Favoris avant le départ et leader après la première journée de course, Jean-Michel da Cunha remporte cette 38ème édition du Rallye Val d’Agout. Toujours associé à Sébastien Durand, le pilote aveyronnais a pris le temps de comprendre sa nouvelle monture, la Citroën C3 R5 en provenance des ateliers de CHL Sport Auto, avant d’attaquer en tout fin de rallye. Une association qui marche donc bien également en Coupe de France.

Son dauphin n’est autre que Nicolas Rouillard (BMW 318 Compact) qui, après un début de course tonitruant hier, a commis une erreur (ES3) qui l’a obligé à une folle remontée aujourd’hui. Le jeune pilote toulousain de 25 ans parvient à rattraper son retard et monte sur la seconde marche du podium (victoire de Groupe F2000 en poche). Il passe l’excellent Patrick Benne (DS3 R3 Max), le « presque local » de l’étape, dans la toute dernière spéciale. Ce dernier se console avec la victoire en R3 et un nouveau podium scratch.

En quatrième position et vainqueur en Groupe A, on retrouve Luc Jacques sur sa rutilante Citroën Saxo Kit Car. Une course à la fois rapide et maîtrisée pour le catalan qui redonne une seconde jeunesse à cette auto. Une auto qui s’était imposée ici même pour la première fois en 1999 avec un certain Sébastien Loeb à son volant.

Moins de chance par contre pour Jérémy Turcot qui a traîné quasiment tout le week-end un problème de pont arrière sur sa Peugeot 207 S2000. Parfois en quatre roues motrices, comme en tout début d’épreuve où il réalise d’excellents chronos, mais le plus souvent en deux roues motrices, le pilote héraultais finit tant bien que mal et clôture le TOP 5. A revoir très vite.

Il n’y a pas vraiment eu de course en Groupe N, tellement Jérôme Dupuy (Clio N3) a marqué de son empreinte cette édition 2019 du Rallye du Val d’Agout. Huitième au général, le toulousain d’adoption (travail oblige) mais Castrais avant tout, marque de gros points dans l’optique de la qualification pour la finale de la Coupe de France des Rallyes qui se dispute cette année dans la région, sur les spéciales du Rallye des Côtes du Tarn.

Si le groupe N a été dominé du début à la fin par un seul homme, on ne peut pas en dire autant du groupe GT. En effet, après un début de course des plus rapide, Cedric Delage a souffert et douté sous la pluie. En effet, le policier toulousain a essayé de dompter son Opel Speedster Turbo, une auto particulièrement difficile à piloter lorsque la route devient glissante. La Porsche Cayman Cup de Stéphane Marcou n’en demandait pas autant et prend les commandes avec une avance assez conséquent. Avec le retour du soleil et une route redevenue en grande partie sèche, Cedric Delage s’est complètement lâché, a sorti la très grosse attaque, à la limite du raisonnable parfois. Il décroche une magnifique victoire de groupe assortie de la 14ème place au général.

Impossible de citer tout le monde et surtout de n’oublier personne. Alors, au hasard du classement, parlons de la bonne première de Yanis Desangles au volant de sa nouvelle Skoda Fabia S2000. Du retour en forme de Benjamin Villaret toujours fidèle aux Clio R3. De Denis Ridel égal à lui même au volant de sa petite 106 F2012 extrêmement bien préparée. Du duo Julien GonzalesErine Sibieude vainqueur en F2013 au volant de leur 205. Des temps canon de David Maffre (106 F2013) sous la pluie. Des bons débuts de Damien Vaissiere au volant de sa nouvelle DS3 R3. De la grosse attaque de Laurent Binois (Clio R3) en fin d’épreuve malgré une petite erreur dans la dernière. De la victoire de Yohan Saillat (106 S16) en A6 et celle de Yannick Dupouy (106 XSi) en A5. De Daniel Haro toujours fidèle à Alfa Romeo…

Classement Rallye Val d’Agout 2019

P#EquipageAutoClasseTempsEcarts
1.#1Da Cunha Jean-Michel – Durand SébastienCitroën C3 R5R51:25:30.1
2.#8Rouillard Nicolas – Curel PhilippeBMW 318 Ti CompactF2/141:28:06.1+2:36.0

 +2:36.0

3.#6Benne Patrick – Segui BriceCitroën DS3 R3T MaxR31:28:10.4+2:40.3

 +4.3

4.#46Jacques Luc – Serra JordanCitroën Saxo Kit CarA6K1:30:09.8+4:39.7

 +1:59.4

5.#3Turco Jérémie – Borne DamienPeugeot 207 S2000(AV-851-PJ)A7S1:30:59.3+5:29.2

 +49.5

6.#4Desangles Yanis – Theron NicolasŠkoda Fabia S2000(SP 0429)A7S1:31:33.0+6:02.9

 +33.7

7.#29Villaret Benjamin – Obrecht JustineRenault Clio R3R31:31:44.8+6:14.7

 +11.8

8.#58Dupuy Jérôme – Cabrol Jean-YvesRenault Clio RagnottiN31:32:48.7+7:18.6

 +1:03.9

9.#87Ridel Denis – Gary BenjaminPeugeot 106 S16F2/121:33:09.9+7:39.8

 +21.2

10.#65Gonzalez Julien – Sibieude ErinePeugeot 205 GTIF2/131:33:33.8+8:03.7

 +23.9

11.#18Megias Yoan – Escudier MaximeSubaru Impreza GTA81:33:50.0+8:19.9

 +16.2

12.#7Roca Gilles – Matas NicolasSubaru Impreza 555A81:34:09.4+8:39.3

 +19.4

13.#66Maffre David – Guiraud MartinPeugeot 106 XSIF2/131:34:30.0+8:59.9

 +20.6

14.#36Marcobal Thierry – Boyer Jean-FrançoisBMW 318 Ti CompactF2/141:34:32.0

1:10

+9:01.9

 +2.0

15.#26Vaissiere Damien – Romero SébastienCitroën DS3 R3TR31:34:58.6+9:28.5

 +26.6

16.#17Delage Cédric – Torlet CédricOpel SpeedsterGT101:35:41.4+10:11.3

 +42.8

17.#5Binois Laurent – Maillard SébastienRenault Clio R3R31:35:50.0+10:19.9

 +8.6

18.#61Redondy Thibault – Garau NicolasRenault Clio RagnottiN31:35:58.2+10:28.1

 +8.2

19.#16Marcou Stéphane – Scudier JérômePorsche Cayman SGT101:36:01.1

0:10

+10:31.0

 +2.9

20.#68Sangayrac Anthony – Telesca LucCitroën Saxo VTSF2/131:36:25.3+10:55.2

 +24.2

21.#44Poussines Stéphane – Cavan LudwigPeugeot 206 RCF2/141:36:29.6+10:59.5

 +4.3

22.#100Saillat Yohan – Brugier GautierPeugeot 106 S16A61:36:40.1

0:10

+11:10.0

 +10.5

23.#57Vincent Frédéric – Lebretton AmandineRenault Clio RagnottiN31:36:41.0+11:10.9

 +0.9

24.#55Rouanet Sébastien – Degrand BenoîtRenault Clio RSA71:37:03.9+11:33.8

 +22.9

25.#56Cabrol Bastien – Julien VanessaPeugeot 206 RCA71:37:11.2+11:41.1

 +7.3

26.#14Maraval Jacques – Forlin NicolasPeugeot 306 MaxiA7K1:37:37.8

0:10

+12:07.7

 +26.6

27.#37Reboul Michel – Reboul LaurentBMW 318 Ti CompactF2/141:37:43.8+12:13.7

 +6.0

28.#32Zallu Laurent – Berthoumieu LionelSubaru Impreza STiN41:37:47.4+12:17.3

 +3.6

29.#98Padilla Thierry – Furlano AurélieOpel Kadett GT/EF2/111:38:37.4+13:07.3

 +50.0

30.#28Mourlhou Julien – Braley LudovicRenault Clio R3R31:38:38.3

1:00

+13:08.2

 +0.9

31.#49Vigouroux Romain – Vigouroux GuillaumeRenault Clio RagnottiA71:39:51.9+14:21.8

 +1:13.6

32.#54Latger Sébastien – Bonnet FreddyRenault Clio RSA71:40:00.3+14:30.2

 +8.4

33.#77Dupouy Yannick – Valentini Marie-ClairePeugeot 106 XSIA51:40:07.2+14:37.1

 +6.9

34.#74Petiot François – Petiot NadègeCitroën Saxo VTSA61:41:53.6+16:23.5

 +1:46.4

35.#95Issalys Jordan – Dellarossa SylvainCitroën Saxo VTSN2S1:42:09.5+16:39.4

 +15.9

36.#21Terral François – Massie EmelineBMW 325i E36A81:42:17.3+16:47.2

 +7.8

37.#78Marcobal-Bastide Cantin – Frutoso FaustinCitroën DS3 R1R11:42:41.4+17:11.3

 +24.1

38.#60Issanchou Christophe – Calmet PierreRenault Clio RagnottiN31:42:43.9+17:13.8

 +2.5

39.#88Martinez Pascal – Lajoinie StéphanieRenault Clio IF2/121:42:47.3+17:17.2

 +3.4

40.#79Brefeil Jean-Philippe – Segala OcéaneRenault Twingo RS R1R11:42:51.2+17:21.1

 +3.9

41.#52Teissier Clément – Livolsi FlorentPeugeot 206 RCA71:42:58.3+17:28.2

 +7.1

42.#22Haro Daniel – Scavino GuillaumeAlfa Romeo 75 V6A81:43:07.7+17:37.6

 +9.4

43.#90Serres Olivier – Serres ClémentPeugeot 206 XSN2S1:43:30.3+18:00.2

 +22.6

44.#96Estadieu Jérémy – Vialaret NadinePeugeot 106 XSIN11:44:43.1+19:13.0

 +1:12.8

45.#31Sablayrolles Jean-Christophe – Bonnafous BenjaminRenault Clio R3R31:45:16.5+19:46.4

 +33.4

46.#99Berger Aurélien – Hortala JérômeRenault Clio RSF2/141:45:25.6+19:55.5

 +9.1

47.#81Mejane Rémi – Naudan QuentinPeugeot 106 S16N21:45:37.5+20:07.4

 +11.9

48.#92Sarrando Emmanuel – Gatounes MariePeugeot 106 S16N2S1:46:21.8+20:51.7

 +44.3

49.#33Cavailles Christian – Fournales RichardMitsubishi Lancer Evo IVN41:46:49.4+21:19.3

 +27.6

50.#73Lucadou Joris – Van Herpen AntoineCitroën Saxo VTSA61:51:10.8

5:00

+25:40.7

 +4:21.4

51.#89Savy Eva – Labrousse LauraPeugeot 106 XSIF2/121:52:32.5

2:30

+27:02.4

 +1:21.7

52.#83Martinez Nicolas – Maumus ThomasCitroën Saxo VTSN21:54:19.2

1:00

+28:49.1

 +1:46.7

53.#75Valette Lise – Montes LéaPeugeot 106 S16A61:59:53.4+34:23.3

 +5:34.2

54.

SR

#12Dupouy Yohan – Coutarel SylvainPeugeot 306 S16F2/144:52:31.9

3:00:00

+3:27:01.8

 +2:52:38.5

55.

SR

#91Riquet Julien – Thurwanger RudyCitroën Saxo VTSN2S4:55:47.1

3:00:00

+3:30:17.0

 +3:15.2

56.

SR

#35Milhau Cédric – Serres BenoîtPeugeot 205 GTIF2/145:06:28.0

3:00:00

+3:40:57.9

 +10:40.9

57.

SR

#72Galy Guillaume – Lacalle EstelleCitroën Saxo VTSA65:07:02.6

3:00:00

+3:41:32.5

 +34.6

58.

SR

#84Perrier-Chambre David – Merrien AurélieCitroën Saxo VTSN25:14:13.6

3:00:00

+3:48:43.5

 +7:11.0

59.

SR

#15Boyer Thierry – Boyer SophieAudi TT 180GT105:14:32.8

3:00:10

+3:49:02.7

 +19.2

Restez connecté au site PILOTE-DE-COURSE.COM, sa boutique en ligne, à sa chaine YouTube, sa Page Facebook, son compte Instagram et son compte twitter afin de suivre la saison 2019 de la Coupe de France des Rallyes et retrouvez le calendrier complet des rallyes sur votre site préféré






A propos Jean-Michel Marcelin 1756 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Drift, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.