ISAT Hill Climb Racing s’attaque à Pikes Peak







ISAT Hill Climb Racing s'attaque à Pikes Peak. Photo (c) : ISAT HCR
ISAT Hill Climb Racing s'attaque à Pikes Peak. Photo (c) : ISAT HCR

ISAT Hill Climb Racing s’attaque à Pikes Peak en hybride

ISAT Hill Climb Racing est une équipe de 17 étudiants en école d’ingénieur. Leur projet est juste génial et nous souhaitions absolument, à la rédaction de Pilote-de-Course.com, le partager avec vous et surtout ne pas passer à coter.

En effet, 17 élèves ingénieurs ont décidé de construire une auto de course. Rien d’anormal ni d’original jusque là me diriez-vous… Sauf que là, il s’agit de s’attaquer à Pikes Peak, la plus ancienne, mythique et célèbre course de cote au monde, qui se déroule chaque année, au tout début de l’été, dans le Colorado. The race to the clouds (la course vers les nuages) est un monument avec son tracé de 19,93 km et ses 156 virages, avec son départ à 2 865 mètres pour une arrivée, parfois sous la neige ou la grêle, 1 440 mètres plus haut.

Pour couronné le tout, ISAT Hill Climb Racing a choisi un type de motorisaiton original : l’hybride. Une catégorie qui n’existait pas encore dans le règlement au moment ou ils ont lancé le projet et qui, comme vous allez le découvrir, leur a permis de tisser des liens avec les organisateurs.

ISAT Hill Climb Racing est à la recherche de partenaires techniques et financiers. Alors n’hésitez pas à les contacter (toutes les coordonnées sont présentes à la fin de cet article).

ISAT Hill Climb Racing s'attaque à Pikes Peak. Photo (c) : ISAT HCR
ISAT Hill Climb Racing s’attaque à Pikes Peak. Photo (c) : ISAT HCR

ISAT Hill Climb Racing c’est quoi exactement ?

Qui êtes-vous ?

Nous sommes ISAT Hill Climb Racing, une équipe de 13 étudiants de 3ème année et 4 élèves de 2ème année de l’Institut Supérieur de l’Automobile et des Transports situé à Nevers, en Bourgogne. Ce projet a pour but de concevoir et fabriquer un véhicule de course hybride et notre ambition est de battre le record hybride de la Pikes Peak International Hill Climb.

Que fait votre école ?

L’ISAT est la première école d’ingénieurs automobile. Le cursus est de 5 ans et 3 spécialités sont possibles :

  • Energétique Propulsion Electronique et Environnement, qui traite de la mécanique des fluides, conception moteur thermique, systèmes embarqués, propulsion électrique, dépollution, véhicules intelligents et autonomes, etc…
  • Mécanique et Ingénierie des Transports, qui forme aux matériaux, châssis, résistance des matériaux, matériaux composites, etc…
  • Infrastructures et Réseaux de Transports, nouveau département ouvert cette année, qui traite des flux de transports.

Les projets font partie intégrante du cursus et sont obligatoires pour les élèves de 3ème année.

Comment est venue l’idée du projet PPIHC ?

Le projet est né en décembre 2016 d’une passion commune aux trois fondateurs : Pikes Peak. En effet, c’est la montée de Sébastien Loeb en 2013 qui a fait éclore cet intérêt particulier pour cette course, rendue mythique par des pilotes tels que Walter Rohrl, Michèle Mouton et Ari Vatanen.

De plus, en tant qu’élèves-ingénieurs, le règlement peu restrictif de la Pikes Peak International Hill Climb nous permet de concevoir des systèmes et des solutions poussés, efficaces, ou rarement vus en compétition (par exemple la mise en place d’un aileron arrière mobile).

Enfin, nous désirions faire quelque chose de différent des autres projets étudiants de l’ISAT mais également de France.

ISAT Hill Climb Racing, et si nous parlions technique un peu ?

Pourquoi le choix de l’hybride ?

L’hybride n’a pas été un choix immédiat pour notre projet, nous cherchions avant tout un moyen de nous démarquer et de mettre en avant notre projet. Or, la catégorie hybride était inexistante à Pikes Peak. Nous avons donc collaboré avec la direction de course de Pikes Peak afin d’établir une nouvelle catégorie de records hybrides (effective depuis 2017). Cela nous permet donc de viser ce record tout en conservant un budget de projet étudiant.

D’un point de vue plus technique, intégrer un groupe propulseur électrique dans une voiture pour Pikes Peak est une solution pertinente sachant qu’un moteur thermique perd beaucoup de puissance en altitude. Pour nous, ingénieurs, l’hybridation nous permet de gagner de l’expérience et des capacités sur une technologie aujourd’hui très répandue dans le monde automobile. C’est une capacité qui peut nous apporter un avantage lors des stages et de l’embauche.

Nous allons mettre en place un système hybride parallèle par la route, c’est-à-dire , le moteur électrique propulse les roues avant et le moteur thermique, les roues arrière. Les deux groupes seront liés par une gestion électronique.

ISAT Hill Climb Racing s'attaque à Pikes Peak. Photo (c) : ISAT HCR
ISAT Hill Climb Racing s’attaque à Pikes Peak en hybride. Photo (c) : ISAT HCR

Et pour le reste : châssis, coque, soufflerie, freins, trains, pneus ?

Notre véhicule sera basé sur un châssis tubulaire en acier 25CD4 entièrement conçu par notre équipe et qui sera réalisé par une entreprise externe. Ce choix a été dicté par le règlement et également pour la sécurité de notre pilote. De même, toute la liaison au sol sera développée par nous, mis à part l’ensemble roulement-moyeu qui sera fourni par SKF.

Les freins seront des disques acier de 355mm de diamètre munis d’étriers 6 pistons. Nous sommes actuellement en discussions avec plusieurs manufacturiers pour la fourniture de ceux-ci. Pour les pneus, nous sommes également en contact avec différents manufacturiers. Les 4 pneus seront d’une dimension de 300/680 R18.

Comme dit plus haut, nous aurons donc deux motorisations.

Pour le moteur thermique, nous utiliserons un moteur 5 cylindres 2,5L d’origine Volvo que nous espérons monter à 550 chevaux et 680 Nm. Pour cela, nous allons y greffer un turbo BorgWarner EFR 7670, des injecteurs 1200cc, pistons et bielles forgés, arbres à cames high-lift ainsi que des collecteurs d’admission et d’échappement améliorés. Il sera couplé à une boîte séquentielle 6 vitesses en transaxe de chez 3mo Performance, avec les rapports qui seront passés par un actionneur électrique. Le groupe motopropulseur sera placé en position longitudinale arrière.

Pour le groupe motopropulseur électrique, qui sera donc situé à l’avant, nous aurons un YASA P400 d’environ 230 chevaux et 370 Nm, actionné par un contrôleur eO 1000 de Drive eO. Nous aurons un pack de batteries Lithium-ion.

Sur ce système d’hybridation parallèle, les deux moteurs fournissent la puissance aux roues. Le moteur électrique sera donc là pour compenser la perte de puissance du moteur thermique en altitude. L’hybridation a pour but d’homogénéiser l’apport en couple des deux moteurs afin d’avoir un véhicule sain et prévisible.

La carrosserie sera faite sur mesure en fibre de carbone. Par-dessus celle-ci, les éléments aérodynamiques que sont splitter avant, fond plat, diffuseur, aileron arrière et tous les appendices seront également fabriqués en fibre de carbone. Le choix de ce matériau s’explique par sa grande rigidité. En effet, pour assurer une prévisibilité dans le comportement des pièces aérodynamiques, il faut une déformation minimale. Toutes les modélisations que nous faisons pour l’instant sont faites sur Star CCM+, un logiciel de visualisation des écoulements.

ISAT Hill Climb Racing s'attaque à Pikes Peak. Photo (c) : ISAT HCR
ISAT Hill Climb Racing s’attaque à Pikes Peak et teste l’aéro. Photo (c) : ISAT HCR

Vous pouvez nous parler de vos partenaires ?

• Drive eO :

Depuis le départ, nous sommes soutenus par Drive eO, une société lettonne de fabrication de véhicules de course électriques. Ils ont remporté Pikes Peak en 2015 et en détiennent le record électrique depuis 2016. En 2015, ils étaient les premiers au monde à faire triompher une voiture électrique contre des concurrents directs, thermiques. Ils ont également une expérience au Dakar en électrique. Pour notre projet, ils s’occupent de vérifier tous nos dimensionnements du système électrique et nous fourniront l’entièreté de ce système une fois dimensionner. Leur expérience et connaissance de la motorisation électrique nous assurent de pouvoir exploiter le plein potentiel de notre YASA P400. Ils nous apportent également un soutien technique très important.

• SKF :

Comme dit plus haut, SKF, le premier fabricant mondial de roulements à billes, nous fournira les ensembles roulements-moyeux de roues.

• YUASA :

YUASA, le leader mondial de la fabrication de batteries, nous soutient également en nous fournissant les batteries 12V.

• Sebas Design :

Partenaire de longue date, c’est un designer colombien spécialisé dans le design automobile. Il s’est occupé de modéliser les visuels de la voiture depuis le début du projet. Il s’occupera du design final du véhicule complet.

• Active-Motion Performance :

Préparateur moteur, Active Motion Performance nous aidera à maximiser le potentiel de notre moteur thermique tout en nous apportant les informations techniques que nous recherchons. Ils devraient également nous fournir notre moteur thermique. C’est un partenaire essentiel et de plus en plus actif dans notre projet.

• Tilton Engineering :

Equipementier anglais, Tilton Engineering nous fournira une partie du système de freinage.

ISAT Hill Climb Racing s'attaque à Pikes Peak. Photo (c) : ISAT HCR
ISAT Hill Climb Racing s’attaque à Pikes Peak. Photo (c) : ISAT HCR

Oui mais il faut un pilote et de la logistique…

Qui va piloter ?

Notre pilote sera Clint Vahsholtz, plus grand vainqueur de l’histoire de la Pikes Peak International Hill Climb avec ses 23 victoires de catégories en 26 participations. Il détient encore aujourd’hui les records des catégories Super Stock et Open Wheel. Il fait partie d’une famille dont le nom est associé à Pikes Peak. En effet, son père, Léonard Vahsholtz, est son prédécesseur en tant que plus grand vainqueur de la course, et son fils, Codie Vahsholtz court également à Pikes Peak en moto. Il vit à Colorado Springs à quelques kilomètres de la course, et connait son tracé mieux que quiconque. Il est donc le meilleur pilote que nous pourrions espérer.

D’autre part, Nicolas Schatz, septuple champion de France de course de côte, pilote de circuit et professeur de pilotage sera notre pilote d’essai. Il est habitué à piloter des voitures précises comme les Norma, il sera donc d’une grande aide pour développer notre véhicule.

Et niveau logistique pour aller dans le Colorado ? Visa, avion, transport matériel, réglementation, logement etc… ?

Pour ce qui est du déplacement, la voiture sera envoyée dans le Colorado par bateau car il s’agit de la solution la moins onéreuse. De plus, les batteries au Lithium sont considérées comme matériel dangereux. Ensuite, elle sera déplacée du port à Colorado Springs en camion. Une fois sur place, elle sera stockée chez notre pilote qui possède un garage. Ceci nous permet de n’avoir aucun outil particulier à emmener aux USA puisqu’il mettra son garage avec ses ponts et ses outils à notre disposition.

L’équipe voyagera en avion quelques jours avant la semaine de course. Pour cela, il faudra prévoir les personnes qui voyageront afin d’obtenir les visa et autorisations. Nous comptons louer un logement afin d’être tous au même endroit et ensemble pendant toute la semaine.

La règlementation de Pikes Peak n’est pas excessivement restrictive. En tant qu’ingénieurs, nous avons donc le loisir de créer une voiture performante et de laisser libre cours à nos envies. Mais il nous faut tout de même être sûrs de rentrer dans tous les critères du règlement. Ainsi, nous discutons beaucoup avec la direction de course pour ne laisser aucune place au hasard. Tout ce que nous faisons est vérifié et approuvé.

Qui de l’équipe sera le #1 lors de la Fan Fest ou lors de la soirée d’après course 😉 ?

Pour la Fan Fest, notre #1 sera à tous les coups Rémi Arsaut. Il est le responsable de l’hybridation et pas le dernier pour faire la fête.

L’équipe ISAT Hill Climb Racing

L’équipe se compose de 17 élèves :

  • Julien Montaud, Président IHCR et chef de projet
  • Hugo Juan, Responsable communication
  • Quentin Blanchard, Responsable technique
  • Baptiste Gross, Responsable motorisation thermique avec Matthieu Recalt et Baptiste Tarbouriech dans son département
  • Josselin Lejeune, Responsable électrique avec Rémi Arsaut (également trésorier), Alexandre Bourneuf et Diego Zambrana
  • Cyril Gradt, Responsable châssis et liaison au sol, avec Nicolas Roby
  • Nicolas Leconte, Responsable aérodynamique, avec Louis Carle (également communication), Nicolas Bottallo (également communication), Antoine Le Ster et Anthony Beaudoir
ISAT Hill Climb Racing s'attaque à Pikes Peak. Photo (c) : ISAT HCR
L’équipe ISAT Hill Climb Racing. Photo (c) : ISAT HCR

Contact :

Restez connecté au site Pilote-de-course.com, à sa chaine YouTube, sa Page Facebook, son compte Instagram et son compte twitter afin de suivre Pikes Peak 2018 et retrouvez le calendrier complet des courses de côtes sur votre site préféré.






A propos Jean-Michel Marcelin 1579 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Drift, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.