Sébastien Ogier : « les pièges sont nombreux »







Sébastien Ogier : "les pièges sont nombreux"
Sébastien Ogier : " es pièges sont nombreux". photo (c) : DR

Monte-Carlo 2019 – Sébastien Ogier : « les pièges sont nombreux »

Sébastien Ogier est de retour chez Citroën Racing. Lui qui a été, à ses débuts, un pur produit de la FFSA et du groupe PSA (Peugeot pour commencer, puis Citroën) est donc de retour au bercail, après six titres de champion du monde des rallyes en poche. Six titres consécutifs, série en cours. Un autre homme en quelque sorte.

Toujours accompagné de Julien Ingrassia qui le copilote depuis ses débuts, le pilote haut-alpin est attendu au tournant cette année. Vainqueur à six reprises (en neuf participations) du Rallye Monte-Carlo, dont les cinq dernières éditions, Sébastien Ogier doit redonner ses lettres de noblesse à l’armée rouge.

En effet, depuis l’arrêt en 2012-2013 (semi-départ, semi-retraite et maintenant départ chez Hyundai) de Sébastien Loeb, Citroën Racing navigue en eau trouble. Habituée aux victoires à répétition, la marque au double chevron alterne aujourd’hui entre le bon et le très mauvais. Dernier du championnat constructeur en 2018, les hommes de Pierre Budar n’ont plus droit à l’erreur cette année. Surtout avec un pilote exigent et toujours assoiffé de victoire comme Ogier.

Sébastien Ogier : "les pièges sont nombreux"
Sébastien Ogier : « les pièges sont nombreux » . Photo (c) : DR

Sébastien Ogier : « les pièges sont nombreux »

C‘est dans ce contexte particulier que Sébastien Ogier se prépare à participer au Rallye Monte-Carlo 2019. Il a effectué plus de trois jours de tests où il a pu essayer la Citroën C3 WRC dans différentes conditions. Des tests concluants :

« J’ai eu une belle variété de conditions sur mes trois jours et demi de roulage, c’est plutôt bien, et ça nous a permis de travailler sur les meilleurs compromis possibles. Les sensations sont bonnes, néanmoins c’est toujours difficile d’estimer son niveau de performance pour une première course avec une nouvelle voiture. »

Concernant sa tactique, il reste prudent :

« Je vais procéder comme je l’ai toujours fait, en faisant confiance à mon feeling. D’autant que le Monte-Carlo est un rallye qui se gagne en roulant d’avantage avec sa tête, qu’à la limite, tant les pièges y sont nombreux. C’est un terrain qui m’a en tout cas toujours bien réussi et j’espère que mon expérience m’aidera à nouveau ! « 

Sébastien Ogier : "les pièges sont nombreux"
Sébastien Ogier : « les pièges sont nombreux ». Photo (c) : DR

Sébastien Ogier au jeu des questions/réponses

Le nouveau pilote Citroën s’est même prêté au jeu des questions/réponses afin de revenir sur sa spéciale favorite, son meilleur puis son pire souvenir, ses conseils pour les spectateurs, son moment et ses conditions préférées sur le Rallye Monte-Carlo…

Ta spéciale favorite ?

« J’ai souvent aimé Col du Perty – Col Saint Jean, et si cette année on ne la parcourt plus dans la configuration habituelle, l’ES qui arrive à Laborel, déjà courue l’an passé sous une grosse pluie, devrait être encore une belle spéciale. »

Ton meilleur souvenir ?

« Question difficile, parce que j’en ai plusieurs. Je citerai quand même la première fois que je l’ai remporté en 2009, car c’était ma première grande victoire internationale. »

Ton pire souvenir ?

« En 2012, avec la S2000, on était en train de réaliser une « perf » assez exceptionnelle en occupant la 6e place au milieu des WRC, mais c’était sans doute peut-être un peu trop, vu le gros crash qui a mis fin à notre course ! »

Le « spot spectateurs » que tu conseilles ?

« Dans l’ES de St Léger les Mélèzes, l’arrivée est toujours sympa, à condition évidemment de se placer dans les zones autorisées et d’écouter les consignes des commissaires. Il y a des passages ultra rapides et spectaculaires, car on y arrive généralement avec des pneus typés neige, alors que là c’est toujours plutôt sec. »

Le moment du rallye que tu préfères ?

« Quand on monte sur le podium final devant le palais princier ! Il y a au Monte-Carlo cette atmosphère particulière de premier rallye du championnat. Puis souvent, c’est une course tellement compliquée que le sentiment de satisfaction à l’arrivée quand tu parviens à l’emporter, est peut-être décuplé. Mais ce sont quand même les sensations dans la voiture qui restent les plus sympas. Surtout quand tu prends le départ d’un chrono, en sachant que tu as les bons pneus pour t’exprimer, car ce n’est pas toujours les cas. »

Tu es plutôt asphalte sec, mouillé, verglacé ou enneigé ?

« J’aime bien quand c’est un peu mixte, avec des changements d’adhérence, de rythme à adopter, car c’est là que tu arrives vraiment à faire des différences. »

Sébastien Ogier : "les pièges sont nombreux"
Sébastien Ogier : « les pièges sont nombreux ». Photo (c) : DR

Palmarès de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia sur le Rallye Monte-Carlo

Neuf participations, six victoires :

  • 2018 : 1ier (Ford Fiesta WRC)
  • 2017 : 1ier (Ford Fiesta WRC)
  • 2016 : 1ier (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2015 : 1ier (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2014 : 1ier (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2013 : 2ème (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2012 : Sortie (Skoda Fabia S2000)
  • 2010 : Abandon (Peugeot 207 S2000)
  • 2009 : 1ier (Peugeot 207 S2000) année en IRC

Lire également

Restez connecté au site Pilote-de-Course.com, à sa chaine YouTube, sa Page Facebook, son compte Instagram et son compte twitter afin de suivre la saison 2019 du WRC et retrouvez le calendrier complet des rallyes sur votre site préféré.






A propos Jean-Michel Marcelin 1629 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Drift, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.