Rallye Sardaigne 2017 Jour 1 : Paddon en tête




Rallye Sardaigne 2017 Jour 1 : Paddon en tête
Rallye Sardaigne 2017 Jour 1 : Paddon en tête

Rallye Sardaigne 2017 Jour 1 : Paddon rentre en tête

Leader tout au long de la journée Hayden Paddon rentre en tête du rallye de Sardaigne ce soir. Le pilote Hyundai compte 8.2 secondes d’avances sur Thierry Neuville et 9.5 secondes  sur le pilote Ford Ott Tanak.

Auteur d’un très bon début de journée, Hayden Pardon a su géré son avance cette après-midi pour rentrer en leader au parc ce soir. Le pilote Hyundai a connu quelques soucis de tenu de route dans les derniers chronos du jour : « Le problème d’amortisseur ne m’a pas trop gêné ici. Nous devons vérifier l’état de nos pneus. Le rallye ne va pas se gagner ou se perdre aujourd’hui. Je vais gérer la situation et ramener la voiture à l’assistance », a t-il déclaré après l’ES8.

Rallye Sardaigne 2017 Jour 1 : Paddon à la sourire. (c) : DR
Rallye Sardaigne 2017 Jour 1 : Paddon et Marshall ont le sourire. (c) : DR

Deuxième jusqu’au dernier chrono, Hanninen était la sensation du jour. Dans l’ombre depuis le début de saison chez Toyota, il réalisait une bonne entame de rallye. Mais dans la dernière spéciale il perd plus de trente secondes et chute de la 3eme à la 6ème place du général.

La fiabilité est la clé de la performance

Rallye Sardaigne 2017 Jour 1
Rallye Sardaigne 2017 Jour 1 : Dani Sordo en pleine mécanique (c) : DR

Deuxième, Thierry Neuville a réalisé une journée parfaite aujourd’hui. Aucun problème à déplorer pour le pilote belge qui mène le bal des pilotes qui jouent le championnat. Une fiabilité non présente sur la i20 de Dani Sordo. Contrairement a ses deux coéquipiers, l’espagnol a connu de multiples  galères lors de cette première journée de course. Ce matin un boulon est venu boucher le turbo de la voiture, coupant ainsi toute la puissance du moteur. Un problème qui est réglé par l’équipage avant le départ de l’ES8 où ils signent le meilleur temps absolu, « Quand la voiture marche, tout est parfait. Changer le turbo à l’assistance était difficile, nous avons réussi à solutionner le problème sur la dernière liaison », s’exclamait l’espagnol à l’arrivée. Une performance qu’ils rééditent dans le chrono suivant. La paire Sordo-Marti retrouve le sourire en cette fin d’étape.

Ogier n’y arrive pas

En difficulté tout au long de la journée, Sebastien Ogier n’a cessé de se plaindre du balaye. Le champion du monde a fait remarquer quasiment à chaque fin de chrono le manque d’adhérence dont il était victime. Ce soir il rentre 7ème au scratch. « La journée de demain ne sera pas beaucoup plus facile car il n’y aura pas beaucoup de voitures devant moi. C’est le WRC », lance le pilote gapencais…

Beaucoup de balayage pour Sébastien Ogier (c) : DR
Beaucoup de balayage pour Sébastien Ogier (c) : DR

Lui aussi en difficulté, Andreas Mikkelsen est le dernier survivant de l’équipe Citroen aujourd’hui. Le norvégien sauve l’honneur de la marque aux chevrons et se classe 9ème ce soir.

WRC-2 : Camilli très à l’aise aujourd’hui

Rallye Sardaigne 2017 Jour 1 : Camilli en tête du WRC-2. (c) : DR
Rallye Sardaigne 2017 Jour 1 : Camilli en tête du WRC-2. (c) : DR

Alors qu’il ne court pas en WRC2 lors ce rallye, Eric Camilli est le leader de la catégorie R5 à la fin de cette première journée de course. Il est 10ème au scratch ce soir. En WRC2, Yoann Rossel a connu une deuxième partie de journée compliquée.

Deux Français sur le podium du JWRC (Junior)

En championnat du monde junior c’est toujours l’Espagnol Solans qui mène la danse. Deuxième et troisième on retrouve nos français Terry Folb et Nicolas Ciamin.




A propos Mathieu-Louis Passoni 116 Articles
Etudiant en deuxième année de journalisme à Marseille. Rédacteur cameraman et copilote en rallye. Fou de tout ce qui a un moteur mais surtout passionné de rallye depuis toujours. Mais aussi amoureux de sport et prêt à découvrir tout un tas de choses.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*