Rallye de Marcillac 2018 – Nicolas Theron nous dit tout !







Rallye de Marcillac 2018 - Nicolas Theron nous dit tout !
Rallye de Marcillac 2018 - Nicolas Theron nous dit tout !

Rallye de Marcillac 2018 – Nicolas Theron nous en dit plus sur l’organisation, les nouveautés et le futur …

Pour la deuxième année consécutive avec le coefficient 4 (coefficient maximum pour un rallye national), et son 20ème anniversaire, le Rallye du Vallon de Marcillac s’apprête à faire le plein d’engagés pour l’ouverture de la saison 2018 de la Ligue Occitanie Pyrénées.

Nicolas Theron, que nous ne présentons plus sur Pilote-de-Course.com, a comme souvent pris un peu de son temps précieux afin de répondre à nos questions et nous parler plus en détail et plus en profondeur des rouages et des personnes qui font ce rallye.

Si vous voulez tout savoir du rallye à venir, alors cet article est pour vous …

Rallye de Marcillac 2018 - Nicolas Theron nous dit tout !
Rallye de Marcillac 2018 – Nicolas Theron nous dit tout ! (c) : DR

Bonjour Nicolas, à 15 jours du départ du Rallye de Marcillac 2018, peux tu nous donner quelques informations ?

Bonjour. 2018 sonne la 20eme édition du Rallye de Marcillac qui aura donc lieu du 16 au 18 Mars à Marcillac Vallon. Les préparatifs sont en cours, on finalise les derniers détails, on enregistre les demandes d’engagement, on valide les derniers partenaires, peaufine l’aspect sécurité de l’épreuve… bref, comme disent les anglais nous sommes dans le « money-time » !

La pression monte doucement, la peur d’avoir oublié quelque chose avec. A ce jour nous avons reçu environ 100 demandes d’engagement dont pour l’instant 5 VHC car oui le Rallye National VHC est de retour à Marcillac (3ème édition).

Il y aura peu de modifications par rapport à 2017 si ce n’est sur le plan du timing général du rallye pour pouvoir intégrer le Rallye VHC en amont du moderne.

La Mairie de Marcillac a entamé de grands travaux d’aménagement sur la place principale et nous scrutons l’avancement tous les jours… ce ne sera pas fini pour le rallye mais nous devrions pouvoir nous en sortir au niveau de la logistique. De ce fait, nous avons procédé à quelques évolutions à savoir que les vérifications administratives auront lieu uniquement lors du retrait du roadbook pendant les reconnaissances et que les vérifications techniques des véhicules auront lieu à Saint Christophe Vallon le vendredi après-midi seulement. Au niveau du parcours en lui même, pas de changement.

Nouveauté avec la possibilité de bénéficier du « Rallye 2 » pour repartir en course le dimanche si un concurrent abandonne le samedi. C’était une volonté forte de notre président Joel Romiguiere, membre de la Commission FFSA de la Coupe de France des Rallyes, que ceci soit possible au niveau National et plus uniquement réservé au Championnat de France.

Au niveau des festivités, on conserve notre grande soirée rallye du samedi 17/03 à la salle des fêtes de Marcillac avec cette année le groupe local « Chapeaux de Paille » pour animer cette soirée. Près de 900 repas seront servis.

Pour 2018, vous avez choisi la continuité. Peux tu nous expliquer ce choix : équipages satisfaits, communes etc ?

Oui nous avons opté pour la continuité pour plusieurs raisons : effectivement les concurrents sont plutôt très satisfait dans l’ensemble du parcours, notamment avec le nouveau tracé de la spéciale de Noailhac mis en place en 2017. On exploite au maximum le règlement du coefficient 4 qui nous autorise 160 km de chronos.

Mais aussi parce que notre volonté est d’impliquer toutes les communes du Vallon et donc notre parcours est ainsi une bonne chose car nous traversons toutes les communes. Enfin, nous aimerions pouvoir changer plus régulièrement les chronos ou le parcours mais cela nécessite énormément de travail en amont et déjà que nous sommes quelques-uns à travailler sur l’épreuve quasiment à temps plein cela devient compliqué.

Néanmoins nous réfléchissons à faire évoluer le parcours, étudions toutes les solutions logistiques possibles nous permettant de mener à bien ce projet, tout en restant fidèle à notre région : le mélange est complexe mais intéressant à trouver.

Programme Rallye du Vallon de Marcillac 2017. (c) : DR
Toujours une grande fête le Rallye du Vallon de Marcillac. Photo archives (c) : DR

Par rapport à l’année dernière, les chiffres (personnes impliquées, budgets etc …) sont-ils en hausse ? stable ?

Par rapport à 2017, les effectifs sont stables. Au global ce sont toujours 500-550 personnes qui œuvrent sur le Rallye du Vallon de Marcillac et pour la quasi totalité ce sont des bénévoles. Nous avons la « chance » d’avoir une certaine dynamique autours de notre épreuve qui fait que, pour le moment, nous arrivons à trouver suffisamment de bénévoles pour organiser cette manifestation.

Néanmoins cela reste très fragile comme équilibre et les normes de sécurité (RTS) ou contraintes d’organisation de plus en plus contraignantes font que nous ne sommes à l’abri de rien. C’est ce qui nous oblige à rester vigilant et concentré sur notre organisation : qu’on puisse respecter ces standards tout en gardant cette convivialité qui fait, je crois, la marque de fabrique de l’ARVM.

Après le Coef 4, quelle sera la prochaine étape : le Championnat de France 2ème divison ?

Bonne question ! Que veut-on ? Quel est notre objectif ? Dans quelle organisation est-ce que la majorité de nos bénévoles se sent-elle à l’aise ? Autant de questions qui nous amènent à dire que notre ambition reste mesurée, réfléchie et bien ancrée dans nos valeurs et ce qui a fait que l’ARVM et le Rallye de Marcillac en sont ici aujourd’hui.

Nous sommes également conscient que en l’état, au niveau logistique, il nous est compliqué de vouloir « grossir » encore sauf à pouvoir pousser les murs. Le nouvel aménagement de la place de Marcillac ne va pas nous arranger pour pouvoir stocker plus de voitures (même plutôt moins) et nous utilisons la totalité du village de Saint Cyprien pour l’assistance dans les moindres recoins.

Donc la réflexion est là : si nous voulons vraiment « grossir », il nous faut trouver d’autres lieux pour accueillir plus de monde mais on perd l’ADN de ce qui a fait notre épreuve. Pas d’inquiétude, nos équipes sont toujours ultra motivées et foisonnent d’idées pour faire évoluer le Rallye de Marcillac. Donc pourquoi pas postuler à la 2eme Division, à quel horizon? La suite logique de notre coefficient 4. L’avenir nous le dira.

Nicolas Theron
Nicolas Theron. (c) : DR

Sur un plan plus personnel, comme vas-tu articuler ta saison 2018 entre pilotage, copilotage, terre, rallye-raid etc … ?

De mon côté, la saison 2018 va également être très excitante ! Je serai toujours à la droite de Yanis Desangles en Championnat de France Terre à bord de notre fidèle Subaru R4 couvée par le très efficace Team VSPEC. Normalement au programme : Causses, Castine et Cardabelles. Si tout se passe bien, il est prévu que je fasse le Rouergue au volant d’une Subaru N12 avec Alexis Negre à ma droite.

Puis changement de discipline avec, si possible, les 24h de Magny-Cours en Juillet au sein des Rencontres Peugeot en 208 Relais, ça devrait être énorme à faire !

Enfin, en point d’orgue je devrais de nouveau pouvoir repartir avec Fabrice Reparat sur l’Africa Eco Race 2019 : l’équipe est en train de construire une nouvelle auto et la fiabiliser sur les parties qui nous avaient pénalisé en 2017. D’ici là, il faut pouvoir boucler le budget et se préparer physiquement pour cette nouvelle aventure. Je partirais un peu moins dans l’inconnu cette fois-ci.

Et puis bien évidement réussir à passer du temps en famille avec ma femme et mes 2 filles car elles grandissent trop vite.

Merci beaucoup Nicolas. Nous souhaitons, à toi, ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe ARVM, un excellent rallye 2018 !

Rallye du Vallon de Marcillac 2018 – Retrouvez également :

Restez connecté au site PILOTE-DE-COURSE.COM, à sa chaine YouTube, sa Page Facebook, son compte Instagram ainsi que son compte twitter afin de suivre la saison 2018 de la Coupe de France des Rallyes et retrouvez le calendrier complet des rallyes sur votre site préféré.






A propos Jean-Michel Marcelin 1503 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Drift, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

1 Rétrolien / Ping

  1. Rallye régional du Pays Rignacois - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.