Hugo Margaillan : « des routes que j’adore »







Hugo Margaillan : "des routes que j'adore"
Hugo Margaillan : "des routes que j'adore". Photo (c) : Bastien Roux

Cévennes 2017 – Hugo Margaillan : « des routes que j’adore »

Vainqueur en Lozère, second à Langres pour 1,5 secondes et en tête sur les routes du Limousin avant de connaitre des problèmes électrique Hugo Margaillan (associé à l’expérimenté Sébastien Poujol) a marqué les esprits pour sa toute première saison en Championnat de France des Rallyes Junior.

A 21 ans, le jeune varois aura été l’adversaire préféré de Jean-Baptiste Franceschi fraichement titré lors du Rallye Terre des Cardabelles. Avec ce retour sur l’asphalte, celui qui fait confiance à CHL Sport Auto pour lui fournir assistance et auto au top, retrouvera sur sa route Adrien Fourmaux et Victor Cartier. Le titre de vice-champion de France Junior étant à la clef entre ces trois jeunes espoirs du rallye français.

Encore de belles bastons en perspective ce week-end chez les juniors avec le retour de pilotes de la trempe de Théo Chalal (hors Junior), et l’arrivée de nouvelles têtes comme Mathieu Franceschi (le frère de Jean-Baptiste), Damien GoujouxDamien Mattei et Terence Tastu.

Hugo Margaillan a réalisé une première journée de course parfaite. (c) : Bastien Roux
Hugo Margaillan et Sébastien Poujol lors du Rallye du Limousin. (c) : Bastien Roux

Interview Hugo Margaillan avant les Cévennes :

Jusqu’à présent Jean-Baptiste Franceschi avait le rôle de favoris. Ce week-end, pour ta première année en Formule de Promotion, c’est toi. Comment vois-tu les choses ?

Je ne me mets pas de pression par rapport à ça. Le but est de faire une course solide pour arriver au bout avec un beau résultat et décrocher le titre de vice-champion de France. Le statu de favoris, je le prends car ça fait toujours plaisir, mais ça ne va rien changer.

Pour ta première participation, comment trouves-tu les routes Cévenoles ?

Les routes … c’est des routes que j’adore, qui ressemble un peu à ce qu’on trouve chez moi (dans le Var), des routes où j’ai l’habitude de rouler. Je me sens à l’aise. Lors des reconnaissances, j’ai eu un super feeling. J’ai hâte d’être à vendredi soir pour attaquer les 30 kilomètres de nuit de la spéciale de St Martial – Les Plantiers – Valleraugue. Je pense que, arrivé au bout, tu as forcement un grand sourire aux lèvres. C’est quelque chose.

Tu as effectué des essais ? Tu vas participer au shakedown ?

Non pas de shakedown et pas d’essai. On prendra en main l’auto sur la longue liaison de vendredi. Je reprendrai mes marques avec Sébastien à ma droite. Retrouver les distances de freinages, le grip des pneus, le feeling. Les cévennes, tu peux pas connaitre de par coeur, il y trop de virages. Tu dois rouler à la note. Il nous faudra avoir de bonnes notes.

Des projets après les Cévennes ?

Pour l’instant je suis à 100% concentré sur notre course de ce week-end. Il sera bien temps de voir, après le Critérium des Cévennes, comment finir la saison.

Restez connecté au site PILOTE-DE-COURSE.COM, à sa chaine YouTube, sa Page Facebook, son Instagram et son compte twitter afin de suivre la saison 2017 du Championnat de France des Rallyes et retrouvez le calendrier complet des rallyes sur votre site préféré.






A propos Jean-Michel Marcelin 1291 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*