Guillaume Castellan, du carnet d’école au carnet de notes







Guillaume Castellan 106 N2 Blanc Sport.
Guillaume Castellan sur la 106 N2 Blanc Sport. Crédit photo : DR

Guillaume Castellan, du carnet d’école au carnet de notes … en passant par You Tube

Ces derniers mois nous avons eu le plaisir d’interviewer, sur PILOTE-DE-COURSE.COM, de jeunes espoirs du Rallye Français : Jordan Berfa, Hugo Margaillan, Loic Astier … pour ce citer que les trois derniers. Des pilotes jeune, talentueux déjà aux portes du professionnalise et à coup sur de futurs vainqueurs de Rallyes (en Championnat de France,  Coupe de France, voir plus …).

En cette période de Noël, nous avons choisi de vous présenter un pilote amateur. Pour lui, pas question de professionnalisme. En effet à 25 ans il a choisi une autre voie. Il est déjà Professeur des écoles … à Entrevaux. Son souhait est simplement de vivre et de partager sa passion pour les rallyes. La vivre comme tour à tour pilote, copilote, commissaire et la partager à travers ses vidéos sur You Tube. Une mine de bonnes idées afin de vous aider à faire vous aussi les bons choix 😉

Ce pilote c’est Guillaume Castellan. Il est sur PILOTE-DE-COURSE.COM, c’est pour vous, c’est en exclusivité et c’est maintenant. Allez, c’est parti !

Guillaume Castellan
Guillaume Castellan

La passion et les débuts

Bonjour Guillaume Castellan, à quel âge as-tu commencé à t’intéresser au sport automobile ? D’où te vient cette passion ?

Comme beaucoup je suis tombé dedans quand j’étais petit : depuis mes 6 ans, je loupais chaque année un jour d’école pour aller au Monte-Carlo ! Ensuite j’ai découvert les plus petites épreuves quand j’ai eu internet à la maison, vers 13 ans. Je me suis inscrit sur les forums et je n’ai plus laché depuis !

Quelle a été ta progression dans le monde du Sport auto ?

J’ai ouvert un site de vidéos en 2006, à 15 ans donc. Il a duré jusqu’en 2009, l’année du bac. A partir de là je suis entré à l’ASA Aix comme commissaire, et je continuais à me déplacer pour faire quelques photos. Avant de partir de chez mes parents, en 2012, j’ai réuni mes économies et je me suis payé un régional en location, pour pouvoir me dire « je l’ai fait » ! C’a été super même si je suis sorti dans la dernière boucle. J’ai aussi fait ma première course en copilote pour m’amuser cette année-là. Ensuite je suis parti, pour mes études, donc j’ai plutôt suivi à distance sur les forums. Je me suis quand même inscrit à Rallye Jeunes en 2014 et je me suis qualifié pour la finale, avec Quentin Ribaud ! Là encore une super expérience même si ça n’a pas duré. Enfin, depuis que j’ai un boulot stable, je roule de plus en plus régulièrement, parfois en copilote et le plus souvent possible en pilote ! Je viens d’acheter une 106 A5 qui permettra de piloter plus souvent.

Actualité et fin de saison

Un petit mot sur le Rallye Mistral 2016, ta dernière course de la saison 2016 ?

Évidemment un rallye que je connais très bien puisque je fais partie de l’ASA Aix. Ce rallye n’était pas prévu mais le pilote avec qui j’ai fait Fayence a souhaité le faire, et finalement on signe encore un podium après une course palpitante ! Donc je ne regrette pas du tout.

En revanche, ce n’est pas ma dernière course de 2016 : je fais partie des commissaires du Rallye Hivernal du Dévoluy ! J’ai enfin trouvé un peu de temps pour retrouver mes amis bénévoles.

Tu as pris l’habitude de résumer tes rallyes sur You Tube. Bravo, à la rédaction de P2C nous aimons bien et regardons. Comment t’es venue l’idée ? Comment procèdes tu ? Avec quel matériel ? Logiciel ? Combien cela te prend de temps ?

C’est un concept qui me trotte dans la tête depuis très longtemps. Déjà en 2012 j’avais fait un DVD pour mes sponsors avec plein d’images et des commentaires. D’une part, j’aime bien raconter mes aventures, et d’autre part je me dis que ça peut être plutôt intéressant, parce que ça permet à ceux qui ne le peuvent pas (pas l’âge, pas les moyens) de vivre le truc de l’intérieur. C’est quelque chose qui me plaisait, à moi, quand j’étais plus jeune : les résumés des courses sur les forums (P’tit Vincent était très fort à ça !) ; donc j’ai juste porté l’idée sur YouTube.
Techniquement c’est plutôt facile, je n’écris que quelques indications pour ne rien oublier et ensuite je raconte (souvent à chaud, le dimanche ou le lundi). Le plus long, c’est le montage ; ça me prend entre 5 et 6 heures. Ça peut sembler peu, mais dans une vie de prof débutant c’est énorme ! C’est pour ça que les vidéos ne sortent que le vendredi !
Au niveau matériel, j’ai simplement deux GoPro qui me servent aux caméras embarquées et à filmer le résumé, avec un micro-cravate et une lampe halogène pour m’éclairer. Et je monte avec Sony Vegas, un logiciel que j’ai commencé à utiliser en 2006 en version 7 (on est aujourd’hui à la version 14 !)

L’argent, l’avenir et les rêves

Parlons argent à présent, si tu le veux bien. Combien te coute la participation à un rallye ? Tu passes par quelle structure (location) ? Et comment finances-tu cela ?

Les épreuves en copilote me coutent un demi-engagement (environ 200 €) plus mes frais d’hôtel et de bouche.
Pour ce qui est des locations, j’ai loué 3 fois dans ma vie, à 3 loueurs différents. Mais Blanc Sport est celui que j’ai le plus apprécié ; il a beaucoup d’expérience, très à l’écoute, je le recommande vraiment. En terme de tarifs, pour la Peugeot 106 N2 qu’il n’a plus, il s’agissait de 1 300 € pour un régional. Ça vaut le coup si, comme moi, on ne projette qu’une ou deux courses dans l’année et/ou qu’on n’a pas la place de garder une voiture. Mais tout ça, c’est fini : j’ai enfin acheté « ma » voiture ! Elle est en cours de remise en état.
Quant au financement, j’ai quelques tout petits sponsors (le bar Vauban à Entrevaux, l’Auto-Ecole Marie-Thé Szabo à Luxeuil-les-Bains qui a passé le permis au regretté Jacques Henry, c’est pas rien !) mais la plupart sort de ma poche. J’espère trouver un financement bientôt pour faire grossir le programme.

Quels sont tes objectifs pour 2017 ? Poursuivre en Coupe de France des Rallyes ?

Exactement, on va faire rouler la nouvelle 106, en espérant qu’elle sera fiable, et au fur et à mesure des années on fera grossir le programme. On espère jouer la qualification à la finale assez rapidement, ce serait un super moment à passer.

On espère aussi jouer régulièrement la classe, afin de ramener des primes que nous reversons à l’association Rêves. Comme je vis déjà le mien (être pilote de course (.com)), j’ai envie de permettre à ceux qui ne le peuvent pas, de réaliser le leur !

Quelle est la voiture que tu rêves de piloter ? La course à laquelle tu rêves de participer ?

J’aime bien les bonnes voitures à l’ancienne, sans séquentielle ni aides à la conduite… Mon rêve le plus fou serait de conduire une groupe B ou une vieille groupe A type Delta. De façon plus réaliste, je rêve d’avoir un jour une Saxo Kit-Car, les vraies avec la boite 6 à crabots !
Quant à la course de rêve, c’est une évidence quand on habite à Entrevaux, c’est le Monte-Carlo ! Un monument qui retrouve de sa superbe après quelques années plus insipides (2005, 2006….), une course extrêmement difficile avec des chronos ultra longs et aux conditions changeantes ! Un monstre !

Conseils et mot de la fin

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite débuter en Rallye en 2017 ?

D’abord de regarder ma vidéo sur les débuts (faut bien se faire un peu de pub de temps en temps !). Ensuite je dirais de foncer, mais de rester conscient des problèmes financiers que ça peut engendrer. C’est pas mal d’attendre d’avoir une situation stable avant de se lancer, je sais que c’est difficile de patienter, mais le jeu n’en vaut pas la chandelle !
Par contre, une bonne solution est d’économiser autant que nécessaire pour louer en one-shot (il m’a fallu plus de 2 ans pour me payer mon premier rallye en 2012 ! j’étais étudiant, j’avais juste un petit boulot à temps partiel).

Un mot à ajouter ? Des personnes à remercier ? … une anecdote à partager ?

Allez voir mes vidéos sur YouTube ! J’ai déjà gagné 3 € avec les pubs (en un an et demi) !

Pour moi, la France écrase le WRC depuis 13 ans grâce à un seul truc : Rallye Jeunes. Tous les autres sont moins bons pilotes que ces pépites, ces aliens, qu’on ne peut découvrir que si on permet à tous d’essayer. Par conséquent, si les autres pays forts du rallye (la Finlande, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Argentine…) mettaient en place un système du même style, le niveau du championnat ferait un bond extraordinaire.

A vous de jouer maintenant et n’oubliez pas de visiter la chaine YouTube de Guillaume Castellan.






A propos Jean-Michel Marcelin 1126 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

1 Rétrolien / Ping

  1. Rallye de Fayence 2017 : Arzeno - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*