Trois nouveautés sur le Dakar 2017







3 nouveautés sur le Dakar 2017
3 nouveautés sur le Dakar 2017. Photo (c) : Dakar

Trois nouveautés sur le Dakar 2017

Une nouvelle catégorie, une nouvelle forme de navigation et un nouvel équilibre entre les autos, découvrez les trois nouveautés sur le Dakar 2017

1. Une nouvelle catégorie : les SSV

Les SSV vous connaissez ? Mais si, ces petits véhicules légers, à mi-chemin entre Buggy et Quad. Ken Block et BJ Baldwin en sont fan (voir : BATTLE BROYALE chez HOONIGAN). On trouve principalement les marques Polaris, Can Am ou Yamaha. Ils ont l’avantage d’être légers, performants et plus accessibles à l’achat (qu’un 4X4 ou un Buggy). Limité à 1050 cm3 de cylindrée ils n’en demeurent pas moins une nouvelle alternative crédible dans le monde du tout terrain.

Pour toutes ces raisons, les organisateurs du Dakar ont décidé de créer, dès 2017, une nouvelle catégorie qui leur est réservée. Ils seront huit au départ a relever le défi. Qui sera le premier vainqueur du Dakar en catégorie SSV ? Réponse le samedi 14 janvier 2017 du coté de Buenos Aires.

3 nouveautés sur le Dakar 2017
A. Van Beveren (pilote moto) à coté d’un SSV Yamaha. photo (c) : J-M Hervio/dppi

2. Le cap et la boussole

Les navigateurs (co-pilotes) voient leur rôle renforcé. En effet, les organisateurs du Dakar ont souhaité revenir aux fondamentaux et redonner toute son importance à l’orientation au cap et à la bonne vieille boussole. Pour cela, les fonctions des GPS mis à la disposition des équipages ont été volontairement dégradées. Les Way Points Masqués (WPM) seront en grande majorité remplacés par des Way Points de Contrôle (WPC), qui ne s’activeront qu’une fois atteints par le véhicule.

Le procédé a été testé en Mai dernier lors de l’Afriquia Merzouga Rally. Daniel Elena, Matthieu Baumel, David Castera et consort … à vous de jouer 😉

Sébastien Loeb au Dakar 2016 avec Daniel Elena
Sébastien Loeb au Dakar 2016 avec son navigateur Daniel Elena . Photo (c) : DR

3. 38 mm pour tout le monde

38 mm … on parle du diamètre de la bride de turbo. Cela ne vous aura pas échappé bien sur.

Jusqu’à présent les véhicules 4X4 à moteur essence (comme les Mini) étaient équipés d’une bride d’entrée d’air au turbo d’un diamètre de 37 mm. Les buggys à moteur diesel (comme les Peugeot) disposaient d’une bride de 39 mm. Deux millimètres ce n’est pas grand chose me direz vous. Et bien ça peut faire toute la différence. Plus particulièrement en altitude ou la pression atmosphérique amplifie les écarts.

La FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) a donc légiféré et redéfini les équilibres entre moteur essence et moteur diesel, entre 4×4 et Buggy. A présent une bride identique de 38 mm sera imposé sur les autos concernées par la conquête du titre.

Couleurs de guerre Peugeot 3008 DKR
Une bride de 38 mm pour la Peugeot 3008 DKR. (c) : DR

Pour aller plus loin :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer






A propos Jean-Michel Marcelin 1129 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.