WRC 2016 : Champion du Monde !




WRC 2016 : Ingrassia et Ogier Sur le toit du Monde pour la 4ème fois. (c) : DR
Sur le toit du Monde pour la 4ème fois. (c) : DR

WRC 2016 : Ogier et Ingrassia sur le toit du monde

Yes, ils l’ont fait. Nos frenchies Sébastien Ogier (pilote) et Julien Ingrassia (co-pilote) sont Champions du Monde des Rallyes FIA WRC 2016. Après leur victoire en Espagne hier, ils remportent – à deux manches de la fin – leur quatrième titre mondial consécutif. Rejoignant ainsi les deux légendes finlandaises que sont Juhan Kankkunen (titré en 1986, 1987, 1991 et 1993) et Tommi Mäkinen (1996, 97, 98 et 99).

WRC 2016 : Ogier et Ingrassia dominateurs en Espagne. (c) : Sophie Graillon
Ogier et Ingrassia dominateurs en Espagne. (c) : Sophie Graillon

Sur le toit du monde, mais …

A les voir sur le toit de leur Polo R WRC 2016 à l’arrivée de l’ultime spéciale, sur le podium à  Salou ou encore dans le motorhome de l’équipe Volkswagen, sourire aux lèvres et bouteille de champagne à la main, on pourrait presque croire que cela a été facile pour eux. Et bien pas du tout. Ils ont du manger leur pain noir et serrer les dents durant toutes les manches disputées sur terre (de début mars à fin juillet) en raison d’une règlementation qui les obligent à ouvrir et balayer la route. Cette été, à l’issu des Jeux Olympiques de Rio (et son fameux esprit Olympique) nous avions déjà évoqué le sujet au lendemain du Rallye d’Allemagne.

Un de leur principal adversaire, le belge Thierry Neuville a d’ailleurs plutôt bien résumé les choses hier en conférence de presse :

Avant de parler de mon rallye, j’aimerais juste féliciter Sébastien, Julien et l’équipe Volkswagen. Ils ont fait un job incroyable […] ils ont été impressionnants avec ces nouvelles règles. Espérons que cela va changer à un moment donné. Nous sommes tous convaincus qu’il y aura des bagarres plus intéressantes dans l’avenir et plus intenses.

WRC 2016 : Sordo, Ogier et Neuville lors de la conférence de presse. (c) : Sophie Graillon
Sordo, Ogier et Neuville lors de la conférence de presse. (c) : Sophie Graillon

En effet, si aujourd’hui une équipe (Volskwagen) et un équipage (Ogier-Ingrassia) domine le Rallye Mondial, doit-on pour autant mettre en place des règles afin de les désavantager ? Pour rétablir de manière artificielle une forme de compétition entre équipe ? Des bagarres plus intéressantes et plus intenses ? Personnellement, je ne pense pas.

Performant et incroyablement fiable

Si Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont dominé cette année, malgré une règlementation clairement défavorable, ils le doivent avant tout à leur incroyable régularité. En dehors d’une petite erreur (lourde de conséquence) lors du Rallye de Finlande, nos français ont été les seuls à faire preuve d’un tel niveau de performance et de régularité. Ils ont su accepter l’inacceptable au Mexique, en Argentine, au Portugal, en Italie, en Pologne et en Finlande. A tel point que Julien Ingrassia devait nous parler régulièrement, en conférence de presse, de sa Grand-Mère qui ne comprenait pas pourquoi ils faisaient de si belles courses sur terre, sans jamais gagner au final sur cette surface, cette année.

Ils ont su également s’imposer devant leurs coéquipiers Latvala et Mikkelsen disposant de la même auto (Polo R WRC 2016), du même programme et du même Team … Ils ont appris également à perdre ponctuellement pour gagner au final.

WRC 2016 : Sébastien Ogier signe son 4ème titre (c) : DR
Sébastien Ogier signe son 4ème titre (c) : DR

Et pour l’avenir …

Désormais, avec l’apparition en 2017 d’une nouvelle règlementation technique sur les autos (plus puissantes, plus larges et potentiellement plus spectaculaires), les réels progrès de l’équipe Hyundai (associé au talent certain de ses pilotes : Neuville, Sordo, Paddon et Abbring), le retour de Citroën Racing avec la nouvelle C3 WRC, l’arrivée de Toyota et sa Yaris WRC et, espérons le, une Ford Fiesta M-Sport 2017 performante, tout les ingrédients sont réunis pour voir de belles bagarres. A la loyale. Sans règlementation fantôme.

Et c’est franchement tout ce qu’on souhaite à ce sport qu’on aime tant, à Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, à l’ensemble des concurrents et teams, aux fans, aux spectateurs  … ainsi qu’à la grand-mère de Julien.

WRC 2016 Julien Ingrassia ecrit peut être à sa grand-mère (c) : DR
Julien Ingrassia écrit peut être à sa grand-mère … (c) : DR

Bonus vidéo :

vidéo (c) : Volkswagen Rally The World

vidéo (c) : VolkswagenRally

WRC 2016 : Classement général après le Rallye d’Espagne


M
Drapeau de Monaco
S
Drapeau de la Suède
M
Drapeau du Mexique
A
Drapeau de l'Argentine
P
Drapeau du Portugal
I
Drapeau de l'Italie
P
Drapeau de la Pologne
F
Drapeau de la Finlande
G
Drapeau de l'Allemagne
C
Drapeau de la République populaire de Chine
F
Drapeau de la France
E
Drapeau de l'Espagne
G
Drapeau du Royaume-Uni
A
Drapeau de l'Australie
Pts
1Ogier25+325+318+318+115+315+38+3025+125+125+2222
2Mikkelsen18+112+2Ab.1518+102561215+2Ab.127
3Neuville150Ab.802512+112+315+31815127
4Paddon01810+125+3Ab.Ab.1510+210812114
5LatvalaAb.025+208+218+110+218+12120+3104

etc … 26 classés

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer




A propos Jean-Michel Marcelin 1019 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*