Si Mikkelsen faisait gagner la C3 WRC ?







Si Mikkelsen faisait gagner la C3 WRC ?
Mikkelsen veut un podium ce week-end. (c) : DR

Et si Mikkelsen faisait gagner la C3 WRC ?

Promu pour la deuxième fois de la saison au sein de l’équipe Citroen Racing, Andreas Mikkelsen n’a pas mis longtemps pour s’imposer dans le team français. Après un rallye de Sardaigne compliqué, le norvégien a pu développer à sa guise la C3 WRC. Attendue comme le messie avant le début de saison, la belle a déçu les fans.

Selon Mikkelsen, la nouvelle née de Citroën Racing souffrait d’un fort survirage. Un symptôme qui parait être en passe d’être révolu. L’équipe française a soumis à la FIA, une nouvelle homologation de rampe de différentiel arrière et un ‘joker’ pour la répartition de couple entre les essieux sur les conseils de son nouveau chef de file. « Notre voiture est incontestablement performante, mais sa fenêtre d’exploitation s’avérait trop étroite », reconnait le patron de la marque au chevron Yves Matton. « L’arrivée d’Andreas, nous a encouragé à explorer de nouvelles idées. Après sa première vraie séance d’essais au volant de la C3 WRC, nous introduisons des évolutions qui viennent compléter le travail effectué ces derniers mois ».

Si Mikkelsen faisait gagner la C3 WRC ?
Après un rallye d’Italie encourageant Citroën voit en Mikkelsen un metteur au point parfait pour sa C3. (c) : DR

Mikkelsen fier du travail accompli 

L’ex pilote Volkswagen est enthousiaste après cette grosse séance d’essais. « Après deux jours passés derrière le volant, sur des routes représentatives du rallye, j’ai défini un setup qui correspond à mon style de pilotage », a expliqué Mikkelsen. Vainqueur du Rallye de Pologne l’an passé, le pilote de 28 ans, veut « retrouver rapidement le chemin des podiums ».

La Pologne est littéralement son rallye favori. « Je me sens en confiance sur ces routes qui nécessitent beaucoup d’engagement de la part du pilote. Raconte Andreas Mikkelsen. Par la suite il qualifie le dernier rallye de Sardaigne comme course d’apprentissage. Mais le Norvégien reste tout de même sur la défensive, « De nombreux paramètres peuvent influer sur le déroulement de la course, mais j’espère viser le podium si tout se passe bien » .

Vers un trio Mikkelsen , Breen , Lefebvre ?

Ecarté par Yves Matton après sa nouvelle sortie de route en Sardaigne, Kris Meeke semble bien loin de sa C3 WRC. A quelques jours du départ de la huitième manche du championnat, tout le monde semble l’avoir oublié. Totalement effacé dans la course au championnat, Citroën Racing prépare déjà sa saison 2018.

En difficulté depuis le début de saison, Stéphane Lefebvre a vraisemblablement du mal à prendre ses marques dans cette nouvelle C3. Remplacé par Mikkelsen en Sardaigne il retrouve le baquet de sa machine ce week-end et n’a comme seul objectif « d’être à l’arrivée pour mettre fin à une mauvaise série».

Troisième au scratch le week-end dernier avec son Escort MKII sur un rallye local, Craig Breen veut continuer à surfer sur cette vague de podium. « Je me sens plus confiant qu’avant les trois derniers rallyes et je pense avoir la capacité d’augmenter le rythme. Après une série de cinquièmes places, j’aimerais me rapprocher du podium » a confié le pilote Irlandais.

Si on reprend les propos des trois pilotes rouges pour ce week-end, deux d’entre eux veulent monter sur le podium et un veut tout simplement rentrer en un seul morceau. Ce rallye de Pologne s’annonce déterminant pour la marque aux chevrons qui n’a pour l’instant engagé que 3 C3 WRC pour le prochain Rallye de Finlande. En effet, Mikkelsen pourrait etre à nouveau propulsé dans le baquet de la C3 de Stéphane Lefebvre. Seuls Meeke,Breen et Al Quassimi sont certains de représenter Citroën lors du prochain Rallye des 1000 Lacs.

Si Mikkelsen faisait gagner la C3 WRC ?
Comme ici en Argentine , Meeke a peut être laisser passer sa chance d’être champion du monde. (c) : DR

L’avis de la rédaction

Citroën est en plein renouveau selon vous comment l’équipe peut elle revenir sur le devant de la scene ?

Mathieu Louis Passoni :

Le travail qu’accompli Citroen depuis le Rallye de Sardaigne est nettement manilleur que celui du debut de saison. L’approche du rallye change et Matton accepte enfin de se remettre en question. Je pense que la politique qu’avait Citroen jusqu’à present n’était pas la bonne, Mikkelsen est peut être le maillon qui manquait à la marque. Mais il est certain que le travail avec lui sera prépondérant pour l’avenir.

Citroen joue une partie de sa saison 2018 aujourd’hui. Si elle offre un volant à temps plein à Mikkelsen je pense qu’elle aura de grandes chances de remonter sur la plus haute marche du podium. La composition du trio de pilote pour 2018 sera sans doutes un moment délicat pour Yves Matton. De mon coté je verrais bien un trio Mikkelsen, Meeke , Breen.

Jean-Michel Marcelin : 

Quand tu as un pilote comme Sébastien Loeb dans ton équipe et que tu prévois de revenir en WRC, c’est vraiment dommage de t’en séparer alors qu’il pouvait te développer l’auto et la régler « aux petits oignons ». A l’image de ce qu’avait fait Marcus Gronholm avec la Polo R WRC par exemple. Mais on ne revient pas sur le passé.

Mikkelsen est brillant et semble faire bouger les choses. C’est une excellente recrue. Quand il est en confiance, Meeke est souvent le plus rapide de tous (il a offert sa première victoire à la C3 WRC cette année). Breen, je l’adore. Il est super régulier cette année et c’est un super gars. Concernant Stéphane Lefebvre, on ne connait pas les consignes d’équipe (ou on ne peut pas en parler) mais on aimerait le voir briller plus souvent, c’est sur. Et puis tu sais moi, à par Ken Block, je ne m’y connais pas beaucoup en pilote 😉

Et vous, qu’en pensez-vous ? Donner votre avis dans les commentaires ou sur notre page Facebook.

Restez connecté à PILOTE-DE-COURSE.COM ainsi qu’à sa Page Facebook afin de suivre la saison 2017 du WRC et retrouvez le calendrier complet des rallyes sur votre site préféré.

 






A propos Mathieu-Louis Passoni 139 Articles
Etudiant en deuxième année de journalisme à Marseille. Rédacteur cameraman et copilote en rallye. Fou de tout ce qui a un moteur mais surtout passionné de rallye depuis toujours. Mais aussi amoureux de sport et prêt à découvrir tout un tas de choses.

1 Rétrolien / Ping

  1. Liste des engagés Rallye Pologne 2017 - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*