Championnat du Monde Junior 2017







Championnat du Monde Junior 2017. (c) : DR Seulement 5 rallyes en JWRC pour 2018
Championnat du Monde Junior (c) : DR

Le Championnat du Monde Junior 2017 se dessine

Le Championnat du Monde Junior des Rallyes (Junior WRC) est parvenu à faire éclore bon nombre de talents. De Sébastien Loeb, vainqueur en 2001, à Sébastien Ogier titré en 2008, en passant par Dani Sordo en 2005, Craig Breen en 2011 ou Elfyn Evans en 2012, autant dire que la formule fonctionne et même très bien. Place au Championnat du Monde Junior 2017.

Déjà une dizaine d’inscrits

Ouvert aux pilotes âgés de 29 ans ou moins, le Junior WRC entre dans une nouvelle ère en 2017. En effet Ford prend la place de Citroën, la Fiesta R2T remplace la DS3 R3T et DMAK succède à Michelin.

Fort de ce constant, 9 pilotes ont dores et déjà envoyés leur engagement. Parmi eux, ont trouve le pilote français Terry Folb, cinquième la saison passée sur DS3 R3T qui remet ça avec des ambitions revues à la hausse. Nicolas Ciamin sera également de la partie, lui qui connait déjà bien la Ford et les pneus DMAK pour avoir participer en 2016 au Drive DMACK Fiesta Trophy.

Parmis les adversaires de nos deux Frenchies, on retrouve entre autre deux pointures avec Julius Tännert (quatrième du dernier Championnat d’Europe Junior) et Rob Duggan (vainqueur du Championnat Britannique junior). Denis Radstrom (Suède), Miko Niinemae (Estonie) et Shalva Tsikhelashvili (Géorgie) seront également de la partie. Le bolivien Sebastian Careaga et le mexicain Miguel Medina représenteront le continent Sud-Américain.

Maciek Woda, en charge du Junior WRC pour M-Sport, s’attend à une saison disputée :

Nous avons mis en place un format prospère avec la Fiesta R2T, qui a prouvé être une plateforme idéale à destination des jeunes pilotes afin qu’ils mettent en valeur leurs qualités, explique-t-il. Le nouveau format du Junior WRC a suscité de l’intérêt à travers le monde. Le Junior WRC étant appelé à être encore moins coûteux cette saison, je pense que la bataille sera intense.

Six courses et quatre possibilités de décrocher un volant

Si les autos changent avec l’arrivée des Ford Fiesta et leurs petits moteurs EcoBoost de 1,0 litre de cylindré turbocompressés, le format est également nouveau et plutôt original.

En effet, la saison qui comporte six rallyes sera en fait découpée en trois. En trois paires de deux rallyes. Ainsi, chaque pilote inscrivant le plus de points au total des deux épreuves constituant chaque paire se verra récompensé, en 2018, par deux sorties en WRC 2, au volant d’une Ford Fiesta R5.

Il y aura donc 4 possibilités de décrocher un volant en WRC 2 en 2018 avec les trois paires plus le titre de Champion en fin de saison. Pour être éligibles, les équipages ne pourront prendre part qu’à une ou deux (paires ?) d’épreuves.

Retrouvez le calendrier du JWRC 2017  sur PILOTE-DE-COURSE.COM !






A propos Jean-Michel Marcelin 1203 Articles

Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d’autres … ainsi que du spectacle et du Fun à l’américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*