Sous le capot des 24 Heures du Mans




Sous le capot des 24 Heures du Mans
Le Mans c’est avant tout le partage d’une passion ! (c) : DR

Sous le capot des 24 Heures du Mans

Les 24 Heures du Mans 2017 c’est ce week-end ! PILOTE-DE-COURSE à fouillé pour vous et vous propose de découvrir la face cachée de la course.  

90.000 litres de boissons écoulés, 50.000 baguettes de pain et 12 tonnes de frites dévorées, bienvenue aux 24 heures du Mans ! Hier après midi a été donné le coup d’envoi de cette 85ème édition. L’an dernier 263 500 spectateurs sont venus assister à l’événement en restant parfois une semaine complète dans l’enceinte du circuit.

Vous l’aurez compris Le Mans est different de toutes les autres courses du Championnat du Monde d’Endurance -WEC-. En marge de la compétition une véritable ambiance de festival règne dans la ville de 320 000 habitants. On trouve de tout dans l’enceinte du circuit pendant cette semaine de compétition. Véritable ferveur populaire, les passionnés d’automobiles cohabitent avec les passionnés de musique lors des fameuses nuits du Mans.

Woodstock dans la Sarthe …

Sous le capot des 24 Heures du Mans
La nuit tout est différent au Mans. (c) : DR

Positionnée à hauteur de la passerelle Dunlop, la scène des 24h est un passage obligé pour les visiteurs. Une fois le concert terminé vous pourrez vous diriger vers la fête foraine pour manger une barbe à papa ou vous offrir des sensations fortes. Véritable institution, elle est dominée par l’immense grande roue, qu’on aperçoit aux quatre coins du circuit. Le Mans c’est plus que des voitures. C’est une sorte de grand festival ou amoureux du sport auto et simple curieux ne font qu’un. Gratuit pour les moins de 16 ans les deux tours de cadrans sarthois sont une sortie familiale pour souffler le temps d’un week-end.

Pour les plus téméraires, le camping est la meilleure façon de suivre les 24h. Situées le long de la piste au niveau du virage de Mulsanne, les différentes aires de camping du circuit vous offre un spectacle à couper le souffle. Une fois la nuit tombée, il vous sera dur de trouver le sommeil, bercé par le son des moteurs à pistons alternatifs des prototypes hybrides.

« C’est calme, sauf le soir »

L’ambiance bonne enfant est la marque de fabrique du camping des 24 heures.

« On mange, on regarde la course bien sûr, on va se balader à proximité des paddocks pour voir ce qu’il s’y passe, on profite des animations qui sont autour, c’est très bon enfant, déclare Johann, 35 ans au journal 20 Minutes. C’est comme une grande messe de passionnés qui se retrouvent autour d’un barbecue et dorment sous la tente ».

Les amoureux des 24h viennent de toute l’Europe et beaucoup ont déjà réservé leur place au camping. L’emplacement de 35 mètres carrés est accessible à partir de 47 euros, mais attention il ne donne pas accès au circuit. Tout adulte de plus de 16 ans au jour de la course doit être muni d’un billet enceinte générale pour accéder au circuit. Les plus avertis sont plutôt bien équipés , camping-car cossu climatisé pour les uns et remorque frigorifique pour les autres. « Au Nord, on a les Danois ; au Sud, les Anglais ; à l’Est, les Porsche… C’est calme, sauf le soir. Cette année, le dispositif de sécurité est très important. Tout est fouillé. Mais les gens sont patients et tout le monde est courtois. », détaille Agnès qui surveille le dernier site à avoir un peu de place disponible.

Faire revenir les femmes sur les 24 heures

Depuis plusieurs années, les femmes sont de moins en moins nombreuses sur le Circuit de la Sarthe lors des 24 heures du Mans. Cette année encore une seule femme est en course, il s’agit de la danoise Christina Nielsen.

Sous le capot des 24 Heures du Mans
Au volant de sa Ferrari 488 GTE Christina Nielsen attire l’oeil des photographes dans la Pit Lane… Photo (c) : La maine libre

Faire revenir les femmes dans le paddock c’est l’ambition de l’Automobile Club de l’Ouest, alors pendant que les hommes restent en tribune pour admirer les bolides, vous pouvez, mesdames aller vous faire chouchouter. Créé en 2014 le Pavillon des Femmes est devenu en quelques années le repère féminin des 24h. Totalement réservé a la gent féminine, cet espace avec jardin et terrasse couverte vous offre une pause douceur au cœur de la mythique course d’endurance. Petite nouveauté cette année, le Pavillon des femmes accueille un « Bar à huîtres – champagne » organisée par La Mer à Boire. Alors si vous n’avez rien de prévu ce week-end et que vous n’êtes pas loin du circuit des 24h, achetez votre ticket d’entrée et foncez !

Maintenant vous savez ce qui se cache sous le capot des 24 Heures du Mans.

Restez connecté à PILOTE-DE-COURSE.COM afin de suivre les 24 Heures du Mans et retrouvez le calendrier complet des Circuits sur votre site préféré. Sans oublier des vidéos et des lives sur note page Facebook 🙂 !

 




A propos Mathieu-Louis Passoni 117 Articles
Etudiant en deuxième année de journalisme à Marseille. Rédacteur cameraman et copilote en rallye. Fou de tout ce qui a un moteur mais surtout passionné de rallye depuis toujours. Mais aussi amoureux de sport et prêt à découvrir tout un tas de choses.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*