Vettel prince de Monaco







Vettel prince de Monaco
Vettel prince de Monaco

Vettel prince de Monaco !

Sebastian Vettel a remporté hier le 75ème Grand Prix de Monaco devant son coéquipier Kimi Raikkonen et le pilote Red Bull Daniel Ricciardo.

Bienvenue sur la plus belle ligne droite du monde. Hier, à 20 minutes du départ du sixième Grand Prix de la saison, Kimi Raikkonen ne s’attendais surement pas à une telle stratégie. Comme à son habitude très fermé et très concentré avant l’extinction des feux, le pilote Ferrari déclarait lors de la parade des pilotes : «  Je suis heureux d’être en pole position ça nous offre une très belle chance de bon résultat ».

Sebastian Vettel quant-à lui exprimait dors-et déjà sa soif de victoire « Si j’ai une chance de gagner je veux gagner. Si je doit me contenter du podium je m’en contenterais mais Monaco est une longue course ».

Plus terre à terre Lewis Hamilton lui est confiant : « Les qualités étaient un véritable cauchemar, mais aujourd’hui je dois faire le job ».

Un premier virage trop sage ?

Il est 14h, tous les yeux des fans de F1 sont rivés sur la ligne droite Monégasque. Un départ calme, sans aucun accrochage entre les monoplaces dans le premier droite exigu de Sainte Dévote. Un envol clair et précis des deux Ferrari qui restent aux deux premières places.

Des tours propres sans contacts s’enchaînent sur le rocher. Les Ferrari devant, Hamilton remonte. Le pilote Britannique entame sa remontée fantastique, une chose pas facile à Monaco. Premier fait de course au seizième tour, abandon pour Niko Hulkemberg, boite de vitesse cassée sur la Renault.

Vettel prince de Monaco
Pas de blocage de roue à Sainte Dévote, mais qu’est ce qui se passe à Monaco ?

Bison futé voit rouge entre le tunnel et la rascasse …

Enchainant les tours rapides, les hommes de têtes ne tardent pas à tomber dans le trafic. L’avance de Raikkonen part en fumée. Vettel et Bottas reviennent à vitesse grand v sur le Finlandais. Alors que les drapeaux bleus s’agitent dans la chicane de la piscine, Verstappen est le premier à rentrer au stand.

Nous sommes au trente cinquième tour de course et le leader Kimi Raikkonen rentre au stand. Ressorti dans le trafic il ne bénéficiera pas de la totale efficacité de sa gomme neuve. Pendant ce temps Vettel aligne les records du tours et accentue au fil des tours son avance.  La Ferrari numéro 5 s’immobilise au quarantième tour et ressort devant la numéro 7, celle de Raikkonen.

De l’action enfin !

Le Grand Prix s’anime au soixantième tour avec … la cabriole de Pascal Wehrlein sur sa Sauber. Plus de peur que de mal pour le pilote qui après un contact avec Jenson Button c’est vu dans une position extrêmement critique dans le virage du Portier.

« Quand vous vous immobiliser comme ça sur la tranche que tous les éléments, le moteur, les freins sont chauds c’est assez effrayant. Je n’arrivais pas à sortir de la voiture mais les commissaires ont fait un super boulot » déclarait le pilote allemand après être passé un check up médical complet.

 

Une fin de course tranquille

Après le restart au soixante septième tour et un contact entre le rail de Sainte Dévote et la Red Bull de Ricciardo, Ferrari déroule et prend le large au classement général pilote et constructeur. « Je suis vraiment très heureux d’avoir pu me battre jusqu’en 7e place, avoue Lewis Hamilton. Les stratégistes estimaient qu’un top dix était le maximum à notre portée aujourd’hui et c’est une bonne sensation d’avoir dépassé cet objectif. C’est un bon rétablissement de marquer 6 points après la journée désastreuse du samedi. »

Une performance qui ne satisfait pas complément le pilote Mercedes qui accuse désormais un retard de 25 points sur le leader du Championnat, Sebastian Vettel. Interviewé par Nico Rosberg en bas du podium final l’autre champion du monde Allemand dit qu’il n’y avait pas de stratégie d’équipe après l’arrêt de Kimi Raikkonen. « On a pas prévus grand chose, le plan était d’aller le plus loin possible », s’explique Vettel.

Après son crash avec Wherlein, Button est pénalisé pour son prochain grand prix…sauf que Monaco était son dernier Grand Prix !
Après son crash avec Wherlein, Button est pénalisé pour son prochain grand prix…sauf que Monaco était son dernier Grand Prix !

Grosjean dans les points

En terminant à la huitième position entre Hamilton et Massa, Romain Grosjean entre dans les points et termine à la même position que son rang sur la grille de départ après avoir réalisé des qualifications étonnantes pour le Français qui pensait être plus en retrait. «  C’est top pour l’équipe ! Je tenais bien la septième place au début mais Lewis était trop vite et il a réussi à nous passer. J’ai clairement tiré 120 % de la voiture aujourd’hui, on a tout donné, on a tout fait pour bien figurer. Mais avec des freins et les pneus qui surchauffent c’est pas facile mais je suis content de terminer huitième », se félicite le pilote Haas.

Vettel prince de Monaco
Week-end complet pour Grosjean, qui a su éviter les pièges et gagner de gros points.

Fin de série en revanche pour Esteban Ocon qui termine  douzième de son premier Grand Prix de Monaco. « Tout le week-end a été difficile. Les choses ne se sont pas passées comme nous le voulions pendant la course, ce qui est dommage parce que nous avions un bon rythme et nous aurions dû finir dans les points », explique le français.

Retrouvez le classement complet de la course ici.

Rendez-vous dans deux semaines (9-11 juin) au Grand Prix du Canada pour suivre la suite du Championnat du Monde de F1. Retrouvez le calendrier complet de la F1 et des circuits 2017 sur PILOTE-DE-COURSE.COM. Ainsi que des vidéos et des lives sur notre page Facebook .






A propos Mathieu-Louis Passoni 139 Articles
Etudiant en deuxième année de journalisme à Marseille. Rédacteur cameraman et copilote en rallye. Fou de tout ce qui a un moteur mais surtout passionné de rallye depuis toujours. Mais aussi amoureux de sport et prêt à découvrir tout un tas de choses.

1 Rétrolien / Ping

  1. F1 2017 : Cap sur le Canada ! - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*