Le Rallye Tout-Terrain c’est quoi ?







Le Rallye Tout-Terrain c’est quoi ?
Le Rallye Tout-Terrain c’est quoi ? photo (c) : FFSA

Le Rallye Tout-Terrain c’est quoi ?

Lors de notre récent interview de Marion Andrieu en juillet dernier, nous avons essayé d’en savoir plus sur cette discipline spectaculaire et pourtant très peu connue qu’est le Rallye Tout-Terrain en France. Avec le précieux concours de Marion, vous allez en savoir beaucoup plus sur les particularités de cette discipline à mi-chemin entre le Rallye-Raid et le Rallye terre.

Une discipline à part entière mais aussi une très bonne école pour celui ou celle qui souhaite se lancer en Rallye-Raid. Marion Andrieu nous fait partager son expérience dans un style très naturel. C’est elle qui s’exprime ci-dessous. C’est bien sur une exclusivité PILOTE-DE-COURSE.COM, c’est pour vous et c’est maintenant. Allez c’est parti !!!

Le Rallye Tout-Terrain c’est quoi ?
Marion Andrieu pose devant son équipement de pilote. Photo (c) : Marion Andrieu

Les origines du Rallye Tout-Terrain :

Le rallye Tout-Terrain est une discipline créée il y a plus de 60 ans, dans le pays basque avec le mythique Rallye des Cimes (en 1951 et toujours au calendrier). Dans les années 80, une course mythique et connue de tous démocratisera la discipline et l’exportera en Afrique le « PARIS DAKAR ». 

Les véhicules en Rallye Tout-Terrain :

Nous utilisons des véhicules similaires au DAKAR. Ainsi, trois catégories se disputent le championnat :

  • les buggys 4 roues motrices et 2 roues motrices (les T1)
  • les véhicules de série 4×4 (les T2)
  • et enfin les SSV.

La puissance des voitures varie de 150 à 400 Chevaux.

Le Rallye Tout-Terrain c’est quoi ?
Laurent Fouquet, sur un de ses buggys. Photo (c) : FFSA

Le principe de la course en Rallye Tout-Terrain :

Il reste le même que sur le DAKAR par exemple, avec des secteurs chronométrés et d’autres de liaison. En Rallye TT, nous parcourons de plus courtes distances entre 300 et 450 kms sur deux jours uniquement. Le championnat comporte 10 courses de Mars à Novembre, chaque course est sur 2 ou 3 jours avec une moyenne de 13 « spéciales chrono » de 6 à 14 kms.

Le principe est donc de rouler le plus rapidement dans les secteurs chronométrés dit « spéciale » (ou épreuve spéciale, ES). Aucune assistance mécanique n’est permise pendant. Nous avons une assistance qui nous attend dans un secteur bien délimité et environ 20 minutes d’intervention mécanique est autorisée entre chaque spéciale, pas une minute de plus.

Le copilote est garant durant toute la durée du rallye du carnet de pointage. C’est lui qui atteste de notre passage et ponctualité durant tout le rallye et permet le classement final. Le copilote nous guide durant tout le rallye et nous annonce les « notes » pendant les spéciales.

Le road book et les reconnaissances en Rallye Tout-Terrain :

Nous arrivons deux à trois jours avant la course afin de parcourir les pistes en quad ou en moto. Nous appelons cela des reconnaissances, elles nous permettent d’apprendre la piste et surtout de constituer le road book avec le langage propre au pilote « NOTES ».

Chaque pilote et copilote a sa propre manière et son propre langage afin de « traduire » le terrain et les risques. Ces reconnaissances sont une particularité du Rallye Tout-Terrain et n’existent pas au Dakar à cause des trop longues distances parcourues.

Le terrain :

Le terrain peut varier en fonction de la situation géographique du rallye. Il y a les rallyes dit de plaine, très rapides et plats et les rallyes de montagne qui eux peuvent mêler de très fort dénivelés et un terrain très cassant pour les hommes comme pour les machines. On peut comparer cela à de « l’enduro moto » Par tout temps, nous sommes prêts et surtout prêtes à affronter les éléments et les pistes terreuses et boueuses des 4 coins de la France.

Le Rallye Tout-Terrain en chiffre :

Environ 100 véhicules sont présents au départ de chaque course en Championnat de France des Rallye Tout-Terrain. Le taux d’abandon en fonction de la difficulté du rallye peut aller jusqu’à 60%.

L’organisation de chaque rallye mobilise entre 100 et 180 bénévoles.

La fédération :

La FFSA (Fédération française du Sport Auto) régie le championnat et la réglementation. Le championnat n’est pas uniquement réservé aux français, nous voyons de plus en plus d’anglais ou d’hollandais nous rejoindre au départ des rallyes grâce à la qualité du championnat et son niveau relevé.

Merci Marion pour toutes ces précisons. Nous voilà presque incollable sur les bases de cette discipline.

Restez connecté à PILOTE-DE-COURSE.COM ainsi qu’à sa page Facebook et son compte twitter afin de suivre les plus belles épreuves de Rallye-Raid  et retrouvez le calendrier complet Rallye-Raid et Rallye TT sur votre site préféré.






A propos Jean-Michel Marcelin 1167 Articles

Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d’autres … ainsi que du spectacle et du Fun à l’américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*