Nicolas Rouillard « sans pression »




Nicolas Rouillard
Nicolas Rouillard sans pression. (c) : Anthony Alliès - Photographie

Nicolas Rouillard aborde le Fenouillèdes sans pression

Révélation de l’année 2016 dans la région Midi-Pyrénées où il s’est fait un nom (certains diront un prénom) au volant de sa Peugeot 206 RC Groupe F2000, Nicolas Rouillard du haut de ses 23 ans, a de qui tenir.

Ce jeune toulousain, actuellement en contrat de professionnalisation chez les Compagnons du Devoir (maçonnerie), n’est autre que le fils de Lydie et Patrick Rouillard. Mais comme il aimait à le rappeler sur le montant de son Opel Adam Cup l’année dernière encore : « Moi, c’est Nicolas ! ».

Avec prêt de 60 rallyes au compteur depuis ses débuts en 2012, Nicolas a déjà signé trois podiums scratch, au beau milieu de Mitsubishi Lancer et autres BMW Compact. Et ce, aux prix de passages spectaculaires à faire blêmir ses co-pilotes et frémir les spectateurs.

Fort de ses derniers succès, Nicolas Rouillard disposera, lors du prochain Rallye du Fenouillèdes 2016 (19-20 Novembre), de la Porsche 997 GT3 utilisée par son père Patrick l’année dernière (2015). Il sera bien sur copiloté par Guillaume « Succi » Bousquet.

L’occasion était trop belle d’échanger avec Nicolas. Donc on a pas hésité 😉 . Nicolas Rouillard « sans pression ». C’est pour vous, c’est maintenant et c’est en exclusivité pour PILOTE-DE-COURSE.COM. Allez c’est parti …

La passion et les débuts

A quel âge as-tu commencé à t’intéresser au sport automobile ? D’où te vient cette passion ? … même si nous avons une petite idée …

J’ai commencé à m’intéresser au sport automobile alors que j’étais encore dans le ventre de ma maman je pense ! Ma passion me vient de mon papa qui me l’a transmise depuis mon plus jeunes âge ou plutôt depuis que la conception a été lancée puisque ma mère suivait mon papa partout sur les rallyes, même enceinte .

Peux tu nous décrire ta progression dans le monde du Sport auto ?

Pour ce qui est de ma progression dans le sport auto, j’ai commencé par de l’autocross dans un sprint car réservé aux jeunes pendant deux ans où j’ai gagné le challenger CORAC et SEAC en 2010. Puis une année en catégorie reine du sprint car. En 2012 je me lance en rallye avec une 206 XS ex Coupe 206 avec laquelle je fais mes armes. Puis en 2014/2015 vient le Championnat de France des Rallyes avec la formule de promotion Opel Adam proposée par Opel France et le Team 2hp Compétition. Nous terminerons 3ème en 2015. En 2016, nous avons opté pour une 206 RC f2014 que nous avons pu faire évoluer dans le cadre de la Coupe de France. Nous avons eu de jolis résultats cette saison avec trois deuxièmes places scratch.

Rallye du Chasselas 2016 Rouillard
Nicolas Rouillard et sa 206 volante. Rallye du Chasselas 2016. Crédit : A Pignon

Actualité et fin de saison

Ton actualité se situe sur le Rallye du Fenouillèdes 2016 que tu vas disputer en Porsche GT+. Peux tu nous en dire plus ?

Tout à fait : nous nous concentrons sur le Rallye du Fenouillèdes 2016. Nous aurons l’honneur d’y participer avec la Porsche 997 GT3 de mon père. Ce sera une découverte pour moi qui n’ai jamais conduit de propulsion en rallye ! Mais nous avons hâte, moi et mon équipe, d’y être pour passer un agréable moment !

Un objectif  ?

Pas d’objectif particulier ! (nldr : sans pression) .

Nicolas Rouillard
Nicolas Rouillard prêt pour le Rallye du Fenouillèdes avec Guillaume Bousquet. (c) : DR

L’argent, l’avenir et les rêves

Parlons argent à présent, si tu le veux bien. Combien te coute la participation à un rallye ? Et comment finances-tu cela ?

La participation à un rallye a un coup assez élevé puisque rien que l’engagement nous coûte déjà 550 € pour un national. Puis nous rajoutons les frais de déplacement puis d’hébergement et le consommable pour la voiture de course ce qui nous fait à peu près un week-end à 1500 €.

Quels sont tes objectifs pour l’avenir ? Pour 2017 ? Tu penses poursuivre dans la région ou essayer le nouveau Championnat de France Junior peut être ?

Pour l’instant je n’ai pas d’objectif spéciale pour 2017.  Nous verrons ce que l’avenir nous réserve !

Quelle est la voiture que tu rêves de piloter ? La course à laquelle tu rêves de participer ?

Je rêve de piloter une propulsion donc ça tombe bien 🙂 Puis pour le rallye, j’aimerai participer au Monte-Carlo. C’est pour moi le rallye le plus dur et le plus mythique.

Conseils et mot de la fin

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite débuter en Rallye en 2017 ?

Quel conseil donner pour un débutant ? Commencer avec une voiture fiable du type N1 ou R1. Entretien réduis car d’origine !!!

Un mot à ajouter ? Des personnes à remercier ? … un truc plus perso ?

J’aimerai remercier tous mes sponsors sans qui je ne pourrais pas rouler à ce jour comme Asprieres Auto, MF Gregoire 12, et bien sur mes parents qui sont toujours présents pour moi !

Pour un truc perso, j’ai toujours un rituel avant de prendre le départ d’une spéciale : toujours mettre le gant droit en premier. Je checke mon copilote à 30 secondes. Puis je mets la première à 10 secondes … 😉

Rallye côtes du Tarn 2015 : Jour 1 Patrick Rouillard Porsche GT+
La Porsche 997 GT3 (ici avec Patrick Rouillard lors du Rallye des Côtes du Tarn 2015) – (c) : PILOTE-DE-COURSE.COM

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer




A propos Jean-Michel Marcelin 1023 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

2 Commentaires

2 Rétroliens / Pings

  1. Liste des engagés Rallye du Fenouillèdes 2016 - Pilote de Course
  2. Rallye du Fenouillèdes 2016 Cardenas force 4 - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*