GP d’Espagne 2017 : Hamilton rafle tout




GP d’Espagne 2017 : Hamilton rafle tout
GP d’Espagne 2017 : Hamilton rafle tout. (c) : DR

GP d’Espagne 2017 : Hamilton rafle tout !

De l’attaque, des dépassements plus que limite et des stratégies taillées au couteau, ça faisait longtemps que la F1 ne nous avait plus fourni un tel spectacle !  Lewis Hamilton a remporté le 5ème grand prix de la saison en Espagne. PILOTE-DE-COURSE revient pour vous sur ce week-end de course.

Mercedes avait annoncé des changements avant ce grand prix d’Espagne. La marque a surpris avec les améliorations aérodynamiques portées sur la W08. Des ailettes recourbées sont venus prendre place sur le bouclier avant de la monoplace. Pour quel résultat ? C’est ce que nous allons voir.

La course aux dixièmes

Des améliorations qui prouvent dès les essais libres leur efficacité. Plus rapide le vendredi les Mercedes d’Hamilton et Bottas devancent les deux Ferrari de Raikkonen et de Vettel. Rebelote lors de la deuxième séance d’essais libres. Avec des pneus tendres, Hamilton améliore son précédent chrono de sept dixièmes. Comme lors de la première séance, les deux flèches d’argents sont séparées par moins d’un dixième. Le finlandais Bottas ne concède que neuf centièmes de seconde à son équipier. Les Ferrari aussi ont haussé le rythme. Raikkonen et Vettel sont revenus à trois et quatre dixièmes de leurs rivaux.

Samedi pour la troisième séance de mise au point, Raikkonen signe le meilleur temps devant Vettel. A trois heures des qualifications la Scuderia met la pression sur Hamilton et Bottas. Une pression qui ne modifiera pas les plans d’Hamilton. Il signe la soixante quatrième pole de sa carrière devant la Ferrari de Vettel.

«L’équipe a réalisé un travail incroyable. Je suis vraiment fier que nous soyons de nouveau en pole. Le premier run de Q3 a été très bon, comme ceux de Q1 et Q2 », se félicite Hamilton.

Spectacle assuré au premier virage !

Au bout de la ligne droite légendaire du circuit de Catalogne c’est la Ferrari de Vettel qui prend tête au premier virage. Joie de courte durée pour les rouges, dans la même seconde Raikkonen est victime d’un accrochage. La Red Bull de Verstappen et la Ferrari de Raikkonen sont immobilisées au milieu de la piste. Alonso et aussi malheureux lors de ce départ, pour éviter Raikkonen et Verstappen il est obligé de filer dans les graviers et dégringole au classement. Derrière nos français passent entre les mailles du filet, Ocon occupe une belle sixième place, Grosjean lui est dixième.

Spectacle assuré au premier virage
Spectacle assuré au premier virage. (c) : DR

Strategie offensive de Mercedes

Au quinzième tour les stratégies se mettent en place. Vettel rentre le premier au stand pendant qu’Hamilton donne tout en piste. A bout de souffle à la radio il rentre à son tour 7 tours après Vettel. L’allemand est à présent bloqué derrière la Mercedes de Bottas. Loin du rythme imposé par les deux hommes de tête il joue la stratégie d’équipe et  oblige Sébastian Vettel à prendre tous les risques.

Au trente cinquième tour la sefety car est déployée suite à l’accrochage entre Vandoorme et Massa. Un fait course qui propulse les pilotes dans les stands. Hamilton chausse des pneus tendre et Vettel des médium. A sa sortie des stands il resiste a la puissance d’Hamilton qui après un passage dans l’herbe et un contact avec la Ferrari se résigne a rester deuxième.

Après l’abandon de Bottas, les écarts sont de plus en plus serrés entre les pilotes. Hamilton se montre de plus en plus menaçant sur Vettel. Ricciardo est troisième a 50 secondes des leader il est suivi par les Force India de Perez et Ocon. Au quarante troisième tour Hamilton utilise le bouton magique du DRS pour depasser Vettel. « No chance , no chance », s’exclame Vettel à la radio. Le pilote Ferrari ne sera plus dans le rythme jusqu’à la fin de la course et ne reviendra pas sur Hamilton.

« No chance , no chance », s’exclame Vettel à la radio
« No chance , no chance », s’exclame Vettel à la radio. (c) : DR

Encore une grosse perf pour Ocon

Auteur d’une course parfaite le pilote français Esteban Ocon signe ce week-end son meilleur résultat en F1. Il termine cinquième juste derrière son coéquipier Sergio Perez.

Encore une grosse perf pour Ocon
Encore une grosse perf pour Ocon

«Je suis vraiment heureux aujourd’hui.C’est une journée fantastique pour l’équipe. C’est une excellente fin pour un week-end où nous avons travaillé incroyablement dur et une belle récompense pour tout le monde. », s’exclame Ocon après la course

Romain Grosjean à quant-à lui sauvé les meubles du coté de chez Haas. Il termine 10ème.

Suivez la saison 2017 de Formule 1 et retrouvez le calendrier complet de la F1 et des circuits 2017 sur PILOTE-DE-COURSE.COM . Sans oublier notre page Facebook 😉




A propos Mathieu-Louis Passoni 116 Articles
Etudiant en deuxième année de journalisme à Marseille. Rédacteur cameraman et copilote en rallye. Fou de tout ce qui a un moteur mais surtout passionné de rallye depuis toujours. Mais aussi amoureux de sport et prêt à découvrir tout un tas de choses.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*