Challenge N2 Série By Rallye Académie.







Challenge N2 Série JMM
Challenge N2 Série - Crédit : Pilote de course.com

Challenge N2 Série : présentation.

Les formules de promotions sont le moyen idéal de progresser en rallye, d’affiner son pilotage et pourquoi pas accéder au professionnalise comme Sébastien Loeb ou Sébastien Ogier ont pu le démonter dans un passé proche.

Après Citroën et ses DS3 (R1 et R3T), Peugeot et sa 208 R2, Opel et ses Adam R2 ou Renault qui pour 2015 remplace ses Twingo R1 et R2 et sa Clio 3 R3 par la nouvelle Clio 4 R3T, une cinquième formule de promotion fait son apparition en France pour la saison 2015 des rallyes. Le Challenge N2 Série By Rallye Académie, met en confrontation, comme son nom l’indique, des véhicules issus de la nouvelle classe N2 série, créée par la FFSA en 2014. Contrairement aux précédentes, cette nouvelle formule de promotion n’est pas organisée par un constructeur mais par une structure privée, Rallye Académie. Il s’agit de la structure du premier Champion de France Super 1600, Eric Fabre, fidèle animateur des formules de promotion Citroën du temps des AX Sport et AX GTI, aujourd’hui reconverti dans la formation et le suivi de pilotes de rallye.

A quelques jours des grands débuts de cette toute nouvelle formule de promotion, qui se déroulera du coté de Grasse (06) lors du Rallye Grasse Fleurs et Parfums du 10 au 12 Avril, allons à la découverte de cette nouvelle formule qui représente comme vous allez le voir, la formule de promotion la plus abordable du moment.

Eric Fabre Challenge N2 Série
Eric Fabre par qui tout est arrivé – Crédit : Pilote-de-course.com

Challenge N2 Série : quelle auto ?

Le véhicule est une 206 XS 1.6 de 110 cv. Cette auto a déjà été choisi par Peugeot Sport, il y a plus de 10 ans dans le cadre du Volant puis Coupe Peugeot 206. Cette formule de promotion ayant permis de faire éclore de futurs champions comme Sébastien Ogier, Guillaume Canivenq ou encore Nicolas Vouilloz. Il s’agissait alors de 206 XS groupe A de 160 cv nécessitant un investissement de départ important entre l’achat de la voiture, alors ressente, et d’un kit Peugeot Sport performant.

Rallye Académie a fait le pari d’engager ses 206 XS 1.6 dans la classe N2 Série. Un choix permettant de réduire au maximum le budget de départ. Les autos restent proche de la série grâce à la réglementation N2S : à  savoir configuration groupe N, à l’exception de la boite de vitesse et des pneus qui restent de séries, ainsi que certaines restrictions comme des amortisseurs une (seule) voie. Les autos sont toutes montées par Rallye Académie en collaboration avec BPS Racing. Cela garantit l’équité et seul le pilotage permettra de faire la différence et non plus le duo préparateur/pilote. En contre partie il n’est  pas possible de disposer de sa propre voiture, encore moins de la monter soi même. Comme il s’agit de 206 XS 1.6 d’occasion, la première « préparation » a consisté à changer les pièces d’usures comme transmissions, embrayage, trains roulants, biellettes, silentblocs. Les moteurs de série sont contrôles et programmés de manière à disposer de la même puissance à 2 cv prêt. Au niveau des pièces spécifiques à la compétition, elles se comptent sur les doigts de la main : plaquettes de freins avant, durites aviation, liquide de frein haute performance, ligne d’échappement Groupe N et amortisseurs Bilstein. Au niveau sécurité : arceau 6 points conforme à la nouvelle règlementation (tubes au toit et aux portes doublés), siège baquet BPS, harnais Sabelt 6 points, protège carter et c’est à peu prêt tout. A noter afin que chaque pilote dispose de 6 pneus Dunlop de série par course et pas un de plus.

Découvrez dans cette vidéos les premières images des autos en cours de déverminage, lors d’une séance de présentation presse, effectuée au Pole Mécanique d’Alès, début février 2015.

Challenge N2 Série : ça coute combien ?

Le cout est de 28 800 euros (2 400 euros lors de l’inscription, puis 12 000 euros  et enfin 2 400 euros par course) auxquels il convient d’ajouter les engagements aux 6 rallyes que compte ce challenge (compter environ 4000 euros), ainsi que ses frais de déplacement, d’hébergement et de reconnaissance. La franchise en cas de casse de l’auto est de 4 000 euros.

Au niveau des primes, elles sont distribuées sous forme de remises. Ainsi le premier bénéficie de 60% de remise  sur les 2 400 euros de la prochaine location, soit 1 400 euros de remise, le second de 50% soit 1 200 euros, le troisième de 40% soit 960 euros … et ainsi de suite jusqu’au 10ème qui dispose de 5% de remise soit 120 euros. Ainsi, si un pilote parvient à se détacher et remporter les 6 courses, sans jamais froisser l’auto, le cout annuel de la location ne sera plus de 28 800 euros mais de 21 800 euros (2400 + 12 000 + 2400 + (5 x 1 000)).

Challenge N2 Série combinaison
Challenge N2 Série : la combinaison – Crédit : Rallye Académie.

Challenge N2 Série : ça rapporte quoi ?

Le règlement sportif est simple : 15 points au premier, 12 points au 2ème, 10 points au 3ème, 8 au 4ème, 6 au 5ème, 4 au 6ème, 3 au 7ème, 2 au 8ème et 1 point au 10ème. Trois points supplémentaires sont attribués au meilleur performeur (classé). Aucun point de participation, donc un zéro pointé en cas d’abandon.

Le vainqueur final sera suivi par la structure Rallye Académie en 2016, et disposera d’une enveloppe de 25 000 euros. Plusieurs options seront possibles pour lui. Ainsi si il parvient à réunir à nouveau 25 000 euros (le cout réel estimé d’une saison en Challenge N2 Série), il disposera de 50 000 euros afin de participer par exemple au Championnat de France Junior qui se déroule sur des DS3 R1 dans le cadre du Citroën Racing Trophy Junior, et dont le cout et proche de 10 000 euros par course (en comptant la location, l’assurance de l’auto et les pneus). Un Championnat de France Junior, que l’on sait dors et déjà reconduit en 2016, et qui permet d’obtenir en cas de victoire, un tire officiel de Champion de France et un accès à une marche supplémentaire, le Citroën Racing Trophy en DS3 R3 Max. On peut ainsi imaginer le futur vainqueur du Challenge N2 Série gravir, une à une, toutes les marches qui conduisent jusqu’au professionnalisme. Ceci n’est bien sur qu’un exemple qui s’adresse aux pilotes de moins de 25 ans. Tout dépendra du profil du futur vainqueur.

206 N2S Grasse 2015
Les 206 N2S prêtent pour Grasse. Crédit : Eric Fabre.

Challenge N2 Série : avec qui ?

Au niveau des pilotes, ils sont cinq engagés au Rallye Grasse Fleurs et Parfums. Le plus jeune est Karl Pinheiro, 20 ans, mécanicien automobile et bien connu dans la région Rhône Alpes où il sévit sur une 106 Groupe A. Léo Petitjean, 22 ans, carrossier peintre dans le Doubs fera de son coté ses grands débuts en course dans le cadre du Challenge. Les deux pilotes aveyronnais Dorian Delagne et Pierre Vernet (22 ans) seront également de la partie. Tout deux ont déjà participé à quelques courses en formule de promotion (Twingo R1) en 2014. Le pilote suisse Sylvain Droxler, 32 ans sera le jeune doyen de la première manche. Présent lors des tests en février, Fabien Cassagne est absent à Grasse.

Interrogé en février lors des premiers tests, Pierre Vernet nous a indiqué :

Évidemment, on ne peut pas dire que ce soit impressionnant de puissance. Cependant, c’est fidèle à mes attentes : il y a assez de moteur pour s’amuser et assez peu pour être contraint de conduire correctement.  Le comportement de l’auto est un peu joueur mais sain. Les pneus de séries accentuent l’aspect joueur et limitent les contraintes que l’on peut infliger au train avant. Il faudra d’ailleurs penser à gérer correctement les pneus sur les longues spéciales. Enfin, le freinage est efficace mais il y a une proportion de frein assez grande sur l’arrière, ce qui devrait occasionner de jolis passages !

Pierre Vernet 206 N2S
Pierre Vernet au volant de la 206 N2S. Crédit : JM Marcelin.

Un feeling assez proche pour Karl Pinheiro :

C’est un monde d’écart avec ma 106 S16 Groupe A. C’est à la fois marrant car ça glisse, c’est très joueur, mais c’est aussi très dur car ça reste de la série. Ça freine pas mal. Il y a juste le train arrière qui ce ballade en permanence dès que tu touches la pédale. Seul hic comme nous sommes en permanence en train de freiner du pied gauche, j’espère ne pas « perdre les freins » trop vite dans les spéciales « longues ». Il faut penser également à ne pas freiner fort en appui sinon je pense que cela peut être très … surprenant. Je suis pressé de commencer car je pense qu’il va y avoir une belle bagarre !

Karl Pinheiro
Karl Pinheiro et sa 106 Grope A – Crédit : DR.

Challenge N2 Série : Calendrier 2015.

10 – 11 avril Rallye de Grasse Fleurs et Parfums
15 -16 mai Rallye du Pays de Dieppe
29 – 30 mai Rallye National du Gard
10 – 11 juillet Rallye Bourgogne – Côte Chalonnaise
18 -19 septembre Rallye National Vosgien
13 – 14 novembre Rallye Charlemagne

Avec 5 engagés sur la première course contre 10 prévues, la sauce semble prendre doucement. Parions que l’équipe Rallye Académie parviendra à convaincre un plus grand nombre de concurrents sur les prochaine manches. A suivre …

Plus d’informations sur le site officiel de Rallye Académie.






A propos Jean-Michel Marcelin 1126 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

3 Rétroliens / Pings

  1. Challenge N2 Série 2015 dans le Gard. - Pilote de Course
  2. Film Challenge N2 Série 2015 - Pilote de Course
  3. Pierre Vernet 2015 en 9 questions ... - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*