Stéphane Brunier : Objectif Mondial (3)




Stéphane Brunie 106 sur 2 roues
Stéphane Brunier et Sylvain Ferre sur deux roues, à bord de leur 106 S16 volante.

Stéphane Brunier et son équipe

Poursuivons l’aventure avec Stéphane Brunier qui a pour objectif de participer au mythique Rallye Monte-Carlo 2015, comptant pour le Championnat du Monde des Rallyes WRC. Si vous avez raté les deux premiers épisodes, les séances de rattrapage se passent ici :

  1. Stéphane Brunier : Objectif Mondial (1) – présentation, Monte-Carlo, voiture …
  2. Stéphane Brunier : Objectif Mondial (2) – du permis à aujourd’hui …

Dans ce troisième volet vous allez découvrir Stéphane ainsi que son équipe. Et comme vous allez le voir, la moyenne d’âge est surprenante. Allez c’est parti.


Qui sera à tes cotés dans cette aventure, en Championnat du Monde des Rallyes WRC ?

Alors pour ce qui est du copilote, rien n’est encore fixé pour la simple et bonne raison que je n’en ai pas encore parlé. J’avais juste évoqué mon envie à Vincent (Groulier), mais très succinctement.  Chaque étape en son temps. La première est d’acheter cette Renault Twingo RS R1. Nous devons construire notre projet en posant les pierres les unes après les autres. Je sais également que je peux compter sur mon équipe qui est maintenant bien rodée et aux petits soins pour que je sois dans les meilleures conditions pour les chronos. Lucas et Baptiste seront de la partie si le projet aboutit, tout comme mon voisin, Bruno qui m’a permis de gagner un an sur le projet. Pour me seconder dans l’auto, je pense naturellement à Vincent, pour partager ce moment ensemble … ça serait super.

Vincent Groulier, copilote
Vincent Groulier, le copilote habituel de Stéphane Brunier, déjà aux couleurs de Renault Sport – Cliquez pour agrandir …

As-tu mis ton actuelle voiture de course en vente (Peugeot 106 S16 Groupe N) ?

Pour le moment je n’ai pas l’intention de m’en séparer. Je suis un grand sentimental avec mes autos. Pour moi elles ont une âme, je me dois de les ménager. Je la garde pour faire les rallyes régionaux et nationaux du coin. Je suis de mieux en mieux derrière son volant, et je pense que ça s’est vu si on se défaire aux temps que nous avons fait au Rallye du Laragnais ainsi qu’au Rallye Gap Racing, avec une concurrence de haut niveau dans la classe. Mon travail sur son optimisation commence à porter ses fruits, je veux pouvoir en profiter. J’ai encore quelques idées pour l’optimiser, pour gagner encore quelques centièmes. D’ailleurs nous devrions être présent avec Vincent et la 106 au Rallye des Hautes Alpes les 11 et 12 octobre.

Stéphane Brunier et sa Peugeot 106 S16 Groupe N volante
La Peugeot 106 S16 Groupe N volante. Crédit : Quentin Ribaud. Cliquez pour agrandir.

Je crois savoir que tu as un assistant de choc, vrai fan de rallye et de son père …

Oui, mon fils Sohane, c’est un peu comme Obélix, il est tombé dedans quand…il était dans le ventre de sa maman. Quand Vincent ne peut être dispo, c’est ma chérie qui s’y colle pour les reconnaissances, et du coup Sohane a fait quelques reconnaissances dans le ventre de sa mère.

Il a assisté à son premier rallye à … 3 semaines. C’était le Rallye de Haute Provence, sa première coupe. Ensuite il n’en a raté aucun. Du haut de ses 7 ans, il est venu aux 40 rallyes auxquels j’ai participé et je ne compte pas ceux où nous sommes allés en spectateur. Aujourd’hui, en grandissant il devient mon coach. Au dernier Rallye du Gap Racing, nous étions 2ème avec Vincent au matin de la 2ème étape, il m’a appelé au parc de regroupement et m’a dit « va y papa, tu peux faire le fou au volant, il faut que vous gagnez ! » J’ai suivi sa consigne, magnifiquement épaulé par Vincent et ça a fonctionné.

A l’assistance, il s’occupe, il ne reste pas les mains dans les poches. A la maison il m’aide à tomber la boite de vitesse, il sait enlever la boite à air tout seul… il aimerait en faire plus, mais bon, il faut laisser le temps au temps. Il aime bien venir aussi faire les reconnaissances avec nous, je le limite un peu car autrement il voudrait toutes les faire.

Sohan Brunier en pleine assistance mécanique.
Sohane Brunier en pleine assistance mécanique. Crédit : E. Klimowicz. Cliquez pour agrandir

Une belle complicité, en effet.

Mon fils est moi nous vivons quelque chose de vraiment fort, nous sommes autant fan l’un de l’autre. Nous avons une complicité énorme. Lui est fière de moi, et moi je suis admiratif de ce qu’il accomplit. Tout en travaillant très bien à l’école, il est mordu de sport, il en est à sa 4ème saison de judo, sa 2ème de Hockey sur Glace et sa 1ère de Handball… en attendant le karting, pour voir. Avec tout ça, on arrive à avoir encore un peu de temps pour faire des rallyes, où on se déplace toujours en famille.

Stéphane est à la recherche de partenaires afin de monter à bien son projet. Je vous parlerai de tout ça et bien plus encore, dans le prochain article. Restez connecté.




A propos Jean-Michel Marcelin 1016 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*