Rallye Lyon Charbonnières 2017 : Salanon …







Rallye Lyon Charbonnières 2017 : Salanon entre joie et tristesse
Rallye Lyon Charbonnières 2017 : Salanon entre joie et tristesse. (c) : DR

Rallye Lyon Charbonnières 2017 : Salanon entre joie et tristesse

David Salanon s’est imposé pour la quatrième fois de sa carrière au Rallye Lyon Charbonnière ce week-end. PILOTE-DE-COURSE revient pour vous sur la bataille qui a fait rage pour l’obtention du podium sur ce Rallye Lyon Charbonnières 2017. 

« Je dédie ma victoire à Anthony, il n’y a plus de premier n’y de dernier il y a surtout une famille qui est dans la détresse et le malheur aujourd’hui », déclarait ému David Salanon hier soir après sa quatrième victoire au Rallye Lyon Charbonnières 2017.

Un rallye comme vous le savez endeuillé par le décès d’Anthony Perrin. Ce jeune pilote de 31 ans qui participait à son premier rallye du Championnat de France est décédé sur le coup. Son copilote, Vincent Rigaud a été blessé et évacué pour des examens complémentaires.

La course malgré tout…

Avant ce tragique événement il y avait une course. David Salanon dominait très largement les débats devant les R5 de Bonato et Rossel. A la fin de la première étape le pilote de la Ford Fiesta WRC comptais seulement deux petites secondes d’avances sur la DS3 R5 de Yoann Bonato et seize sur l’autre DS3 de Yohan Rossel.

La deuxième étape tourne au profit de Salanon. En signant 6 des 8 temps scratch du jour il s’assure une quatrième couronne sur un rallye «qu’il rêvait de gagner il y a 20 ans ».

« On a pris un peu d’avance aujourd’hui, ensuite Yoann a crevé. On s’est contenté de gérer sur les deux derniers chronos », avouait David Salanon sur le podium d’arrivée du rallye.

Bonato crève au mauvais moment
Bonato crève au mauvais moment. (c) : DR

Bonato crève au mauvais moment

Dans l’ES7, le pilote des Deux-Alpes crève et perd sa deuxième place au général. Une crevaison qui fait les affaires du pilote Citroën Yohan Rossel qui grimpe d’une place mais concède tout de même 44 secondes de retard sur Salanon.

A ce moment du rallye tout le monde se dit que la bataille pour le podium est terminée, mais c’est mal connaitre Yoann Bonato. Au volant de sa DS3 R5 en provenance des atelier de CHL Sport Auto, il aligne les temps et grapille, dans quasiment tous les chronos restants, des secondes à Rossel.

Avant la dernière spéciale de 18 kilomètres seulement deux secndes séparent les deux DS3 R5. Au final la paire Rossel-Fulcrand fait le scratch pour 3 dixièmes devant Yoann Bonato et Benjamin Boulloud.

Rossel profite de son succès en groupe R et classe R5 pour s’imposer dans le trophée Michelin devant Ancien et Rouillard.

A noter la belle victoire de Jean-François Mourgues et Denis Giraudet en VH.

Retrouvez également :

Classement Rallye Lyon Charbonnières 2017 :

Retrouvez le classement Rallye Lyon Charbonnières 2017 en page 2  et 3 …






A propos Mathieu-Louis Passoni 130 Articles
Etudiant en deuxième année de journalisme à Marseille. Rédacteur cameraman et copilote en rallye. Fou de tout ce qui a un moteur mais surtout passionné de rallye depuis toujours. Mais aussi amoureux de sport et prêt à découvrir tout un tas de choses.

2 Rétroliens / Pings

  1. Vidéos Rallye Lyon Charbonnières 2017 - Pilote de Course
  2. Abandons Rallye Lyon Charbonnières 2017 - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*