Lionel Jacob : « Une grande première » !







Lionel Jacob
Lionel Jacob : "Une grande première ..."

Lionel Jacob : « Une grande première … »

A la veille du départ du Rallye Coeur de France, alors que les équipages sont en pleines reconnaissances, nous sommes allés à la rencontre de Lionel Jacob qui, au volant de la Peugeot 206 Maxi F2000-14, sera engagé à la fois dans le Trophée Michelin mais aussi et surtout dans le Championnat de France Team.

Celui qui est mécanicien la semaine mais aussi moniteur de pilotage freelance (BPJEPS) le week-end et à ses heures, trace sa voie dans les épreuves du Sud Ouest de la France, étoffant son palmarès à chacune de ses sorties.

Aujourd’hui, il semble mettre, petit à petit, le cap sur le Championnat de France des Rallyes … et c’est ce que nous allons voir avec lui. Lionel Jacob est aujourd’hui sur PILOTE-DE-COURSE.COM. C’est pour vous et c’est maintenant. Allez c’est parti …

Lionel Jacob : "Une grande première ..."
La 206 Maxi de Lionel Jacob. Photo (c) : Samuel Passetemps

Tu as un programme mixte cette année, avec des épreuves du Championnat de France et d’autres de la Coupe de France ?

A la base, j’avais prévu de faire quelques manches en Championnat de France. Celles que je ne connaissais pas, celles qui me manquaient (à l’exception du Touquet qui est un peu loin), en vue d’une participation complète dans le futur. Sans autre ambition. Je découvre le Rallye Coeur de France cette semaine comme j’ai découvert le Rallye du Limousin en Juin. Je pense favoriser le Championnat de France dans le futur.

A coté de ça, je suis qualifié pour la finale de la Coupe de France des Rallyes. Ce sera ma première participation à une finale, depuis mes débuts en 2008. Je me suis donc engagé et ça tombe deux semaines après le Coeur de France. Je ne pourrai pas participer au Rallye des Cotes du Tarn, ni au Cévennes du coup, je pense.  Après la finale, si tout se passe bien, je prévois de participer au Rallye du Var.

Une grande première avec le Team FJ ? Baston en vue avec Sébastien Dommerdich et le Team Yacco ?

On est très heureux de pourvoir rouler avec le Team FJ. Après un bon début de saison, et un bon Rallye du Limousin malgré notre sortie, on a su les convaincre de notre performance. Jean Galpin nous a proposé de rouler au sein du Team FJ en vue de concurrencer le Team Yacco et Sébastien Dommerdich dans Groupe F2000. Même si tout le monde s’entend très bien – aussi bien les deux Teams entre eux que nous avec Sébastien – ça va être j’espère une bonne baston. Si tout le monde peut aller au bout et se battre à la régulière jusqu’au bout ça sera top.

Le Team FJ nous a nominé pour marquer des points au Championnat Team. Ce sera une première pour nous. L’objectif va être un peu différent du coup. On va laisser l’objectif personnel de coté (trophée Michelin) pour vraiment essayer de marquer un maximum de points pour le Team. D’où la baston avec Sébastien. Après avec Sébastien on a appris à se connaitre, le courant passe très bien, c’est cool.

Tu nous parles de ta Peugeot 206 et de son moteur, préparé avec passion par la structure familiale ?

Oui, c’est mon père qui prépare la voiture. Il est préparateur depuis plus de 30 ans, en rallye, circuit, course de cote … Le moteur fait 260 chevaux. On a su le fiabiliser au fil des courses. C’est un moteur qui pourrait être plus puissant et faire 280 voir 290 chevaux mais après en terme de budget, il faut y être très souvent dessus, il y a plus d’entretien.

On a préféré le fiabiliser dans cette configuration (260 chevaux), c’est un moteur qui est très coupleux et j’en suis content car en rallye c’est important. La voiture c’est beaucoup de « fait maison » au niveau de la triangulation des trains avant. Le train arrière reste de série. La châssis va super bien. C’est une voiture qui est très homogène. Aussi bien du coté du châssis que du moteur. On roule avec depuis le Rallye du Médoc 2009, on la connait par-coeur. C’est aussi un avantage.

Comment trouves tu le profils des routes ? C’est assez rapide, non ?

Oui, j’aime le profils, le rapide. Par endroit, c’est vraiment très très rapide. C’est un beau rallye. C’est un rallye où il faudra faire attention justement à ces parties rapides où il ne faudra pas concéder de trop gros écarts. J’aime beaucoup le profil qui nous correspond complètement. Il faudra voir avec la météo. Grande première pour nous, on va rouler avec des ouvreurs. Etant intégré au Team FJ, j’ai voulu mettre toutes les chances de mon coté pour essayer de faire le meilleur résultat possible.

Tu nous parles un peu de ton copilote du jour, Cyril Laborderie, et plus généralement de tes copilotes ?

Quand j’ai commencé en 2008, il était prévu que je débute avec Cyril Laborderie. Tout avait été mis en place pour que je débute à ses cotés, mais ça n’a pas pu se faire car il était à l’étranger. Du coup, Cyril m’a mis en relation avec Maxime Vilmot qui m’a copiloté pour mes deux premières courses. Avec Cyril nous avons roulé une seul fois ensemble : c’était au Lyon-Charbonnières en 2016. Cyril a une grosse expérience, et on se connait depuis longtemps. Avec Maxime et Cyril, j’ai deux autres copilotes qui sont montés avec moi depuis que je roule : Anthony Marotte et Cédric Nicolau. Il s’agit de personnes de confiance avec qui le courant passe très bien. En Rallye c’est super important.

Suite au Rallye Lyon Charbonnières 2016 où nous avons abandonné dans l’avant dernière spéciale suite à la casse d’une transmission, nous avons une revanche à prendre avec Cyril (rire) sur un résultat et j’espère que ça va aller au bout cette année. Et on va tout faire pour.

Quels souvenirs gardes tu de l’opération Rallye Jeunes ?

Rallye Jeunes ça a été un peu le déclic. Au départ, je n’avais aucune expérience en sport automobile. Rallye Jeunes m’a permis de trouver ma voie et ma préférence pour le rallye mais aussi m’a conforté sur mon niveau de performance car ça s’est bien passé. Je n’ai pas été le lauréat mais j’ai appris beaucoup de choses étant finaliste. Une très bonne expérience à conseiller à tous les jeunes.

Merci Lionel Jacob pour ce moment passé ensemble. Nous ne manquerons pas de suivre cette course dans la course entre toi et Sébastien Dommerdich.

Restez connecté au site PILOTE-DE-COURSE.COM, à sa chaine YouTube, sa Page Facebook et son compte twitter afin de suivre la saison 2017 du Championnat de France des Rallyes et retrouvez le calendrier complet des rallyes sur votre site préféré.






A propos Jean-Michel Marcelin 1126 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*