Dakar 2018 : Sainz sanctionné







Dakar 2018 : Sainz sanctionné
Dakar 2018 : Sainz sanctionné. (c) : Peugeot Sport

Dakar 2018 : Sainz sanctionné de 10 minutes

Nouveau rebondissement sur le Rallye Dakar 2018 : l’équipage de la Peugeot 3008DKR Maxi n°303 est pénalisé de 10 minutes par le collège des commissaires. La raison : un comportement en piste jugé potentiellement dangereux lors de la 7ème étape. Le Team Peugeot annonce vouloir faire appel de cette décision.

Dakar 2018 : Sainz sanctionné

Tout est parti d’une réclamation portée par le concurrent #254, Kees Koolen. Ce dernier considérant le comportement de Carlos Sainz et Lucas Cruz comme dangereux lors de son dépassement au kilomètre 184 de la spéciale #7 lors de l’étape entre La Paz et Uyuni.

Une étape remportée par Carlos Sainz où Stéphane Peterhansel avait rencontré toutes les peines du monde … en voulant éviter un quad.

Convoqué le 15 janvier à Salta (Argentine) Carlos Sainz a présenté son point de vu. Le madrilène conteste le contact avec Kees Koolen et évoque même le fait que sa réaction a permis d’éviter la collision qui aurait pu conduire a un terrible accident vu les vitesses pratiquées à ce moment là de la course :

La description faite par le pilote de quad n’est pas conforme à la réalité. J’ai au contraire permis d’éviter l’accident. Je suis désolé de ce que lui est arrivé, mais en ce qui me concerne je suis arrivé sur lui et j’ai actionné le système Sentinel. Il s’est écarté et m’a regardé. Il y avait beaucoup d’espace mais le terrain était très boueux. Il a perdu le contrôle et est revenu sur la piste. J’ai fait un écart pour l’éviter. C’est passé près mais nous ne nous sommes pas touchés. Je constate qu’il termine 12e de l’étape. Si je l’avais heurté, je me serais bien sûr arrêté. Je n’approuve absolument pas cette décision

Toujours est-il que le collège des commissaires a infligé 10 minutes de pénalité au leader du Dakar 2018 pour conduite « potentiellement dangereuse »… Avec cette pénalité, Carlos Sainz voit son avance réduite et passer à 56 minutes 37 sur le Toyota Hilux de Nasser Al-Attiyah et 1 heure 03 sur le 3008DKR Maxi de son coéquipier Stéphane Peterhansel.

Dakar 2018 : Carlos Sainz - Peugeot 3008DKR Maxi. (c) : Peugeot Sport
Dakar 2018 : Carlos Sainz – Peugeot 3008DKR Maxi. (c) : Peugeot Sport

Sanction injustifiée et injuste pour Peugeot

Bruno Famin, le directeur de Peugeot Sport, ne partage pas du tout le point du vu des commissaires sportif et il s’en explique :

Cette décision est incompréhensible. Il n’y a aucun élément concret dans le dossier. C’est parole contre parole. Pour nous, il est évident qu’il n’y a pas eu de choc entre le quad et la voiture. Si l’impact avait eu lieu tel que le pilote du quad le prétend, il est à craindre qu’il ne serait plus là pour en parler, vu la vitesse de la voiture. Toutes nos datas confirment la version de Carlos, qui a par ailleurs toujours montré un comportement exemplaire.

La polémique porte également sur le prétendu choc et les dégâts occasionnés ou non sur le Quad de Kees Koolen. Toujours d’après Bruno Famin  :

Le pilote qui dit avoir eu son quad endommagé dans cet incident termine 12e de cette étape et 10e de la suivante, deuxième partie de l’étape marathon. La sanction de 10 minutes est complètement arbitraire. Le collège des commissaires reproche à Carlos de ne pas s’être arrêté, alors qu’il n’y a pas eu de choc.

Enfin pour Bruno Famin, la sanction aurait du être pécuniaire :

… à supposer que le comportement de Carlos puisse être reproché par le collège, ce genre d’infraction devrait faire l’objet d’une amende et non pas d’une pénalité en temps – dont le montant est totalement arbitraire – qui impacte le déroulement de la course. Bien sûr, nous avons signifié notre décision de faire appel. Il est du coup probable que nous ne connaitrons pas le vainqueur du Dakar 2018 à Cordoba, samedi. Outre la question de principe, être leader avec 1 h 06 ou avec  56 minutes, ce n’est pas du tout la même chose surtout lorsque l’on doit affronter des étapes, comme celles qui nous attendent dans les jours qui viennent.

Restez connecté au site PILOTE-DE-COURSE.COM, à sa chaine YouTube, sa Page Facebook, son compte Instagram ainsi que son compte twitter afin de suivre le Dakar 2018 et les plus belles épreuves de Rallye-Raid  et retrouvez le calendrier complet Rallye-Raid sur votre site préféré.






A propos Jean-Michel Marcelin 1463 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

1 Rétrolien / Ping

  1. Dakar 2018 Etape 10 : Peter gagne et se replace - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.