Classement Rallye Monte-Carlo 2018







Classement Rallye Monte-Carlo 2018
Classement Rallye Monte-Carlo 2018. (c) : M-port

Classement Rallye Monte-Carlo 2018

Rallye Monte-Carlo 2018 : ES1 à ES2

Seulement deux chronos en ce jeudi soir (62,18 kilomètres, soit à peine 16 % du parcours total) et déjà de gros écarts en tête de la course. Si Sébastien Ogier (Ford Fiesta WRC) s’en sort plutôt bien malgré un tête à queue dans une épingle, Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) perd toutes chances dès la première ES. La faute à de la neige présente aux abords du col de Fontbelle.

Le pilote belge explique :

Je suis resté bloqué dans un  mur de neige. J’ai tiré le frein à main mais j’ai bloqué les quatre roues et nous sommes sortis large. Il n’y avait pas beaucoup de monde autour de nous et cela  pris du temps pour revenir sur la route.

Tous les pilotes de tête connaissent un début difficile a l’image de Evans (crevaison), Meeke (sortie), Latvala (tête à queue), Tanak (fossé) etc …

Les choses s’améliorent dans Bayons – Bréziers (ES2 – 25,49 km), où les conditions de course sont moins piégeuses. Sébastien Ogier y signe encore le meilleur temps devant Thierry Neuville. Le Français pointe en tête au soir de cette première journée avec déjà 17 secondes d’avance sur Mikkelsen et 25 sur Dani Sordo

Les français brillent dans les autres catégories. Éric Camilli est dixième du général et premier des WRC2 sur sa Ford Fiesta R5 M-Sport. Il précède la Skoda Fabia R5 de Jan Kopecký et la Hyundai i20 R5 de Stéphane Sarrazin (hors championnat).

En WRC3, Jean-Baptiste Franceschi (Ford Fiesta R2T) boucle cette première soirée en tête devant Tadé Lario (Peugeot 208 R2). Hors championnat, Yoann Bonato (Peugeot 208 R2) précède toute la meute de 10 secondes.

Rallye Monte-Carlo 2018. Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) perd toutes chances dès la première ES
Thierry Neuville perd toutes chances dès l’ES1. (c) : Hyundai

Rallye Monte-Carlo 2018 : ES3 à ES5

Ott Tanak (Toyota Yaris WRC) signe le meilleur temps dans l’ES3 devant Sébastien Ogier. Ce dernier maintient la cadence en tête de la course avec un meilleur temps dans l’ES4. Et Evans (Ford Fiesta WRC) devance tout le monde dans l’ES5. Si bien qu’au général, le duo Ogier – Ingrassia creuse légèrement son avance sur Ott Tanak (à 40 secondes), auteur d’une remontée remarquée.

Derrière, seul Dani Sordo semble épargné par les problèmes chez Hyundai. Thierry Neuville crève dans l’ES3. A présent 9ème au général, il ne vise plus qu’un Top 5. Pire pour Mikkelsen qui doit renoncer pour cette journée suite à des problèmes d’alternateur.

Du côté de Citroën, Kris Meeke est en retrait ce matin, alors que Craig Breen heurte une pierre dans l’ES3 qui endommage son système de freinage pour le reste de la matinée …

En WRC2, Éric Camilli a du céder la tête à Jan Kopecký  pour seulement 4 secondes. Troisième, Stéphane Sarrazin (hors championnat) devance la Skoda de Veiby.

Suite à des problèmes de frein dans l’ES4, Yoann Bonato laisse s’envoler Jean-Baptiste Franceschi, à présent largement en tête au général devant Bonato (hors championnat) et Tadé Lario (Peugeot 208 R2).

Classement Rallye Monte-Carlo 2018
Seb Ogier à l’attaque en début de rallye. (c) : M-Sport

Rallye Monte-Carlo 2018 : ES6 à ES8

Tanak, Evans et Neuville se partagent les trois scratch de l’après-midi, alors que Sébastien Ogier perd une trentaine de secondes dans l’ES7. Après un tête à queue dans une épingle et une manœuvre qui le laisse dans le fossé, le pilote Ford doit attendre les spectateurs pour le sortir de ce mauvais pas.

Au teme de cette journée de course, Sébastien Ogier pointe toujours en tête du Rallye Monte-Carlo 2018. Mais le Gapençais voit son ancien coéquipier Ott Tanak, aujourd’hui chez Toyota, revenir à 14,9 secondes. Dani Sordo occupe toujours la troisième marche du podium à 59,7 secondes d’Ogier mais reste sous la menace des Toyota de Lappi et Latvala (à 10 secondes).

Du coté des pilotes de R5, Eric Camilli et Stephane Sarrazin sortent de la route. Jan Kopecky conforte sa position de leader devant les voitures soeurs de Veiby, Rovanperä et Burri.

Enfin, du coté de la classe RC4, JB Franceschi conserve la tête (ainsi que la tête du WRC3), mais Yoann Bonato revient très fort après ses problèmes de frein. Les deux pilotes tricolores ont fait le trou sur la concurrence. En effet, Tadé Lario, le plus francophone des finlandais, beau troisième, est déjà à plus de 4 minutes.

Yoann Bonato s'amuse en 2 roues motrices. (c) CHL
Yoann Bonato s’amuse en 2 roues motrices. (c) CHL Sport Auto

Rallye Monte-Carlo 2018 : ES9 à ES13

Si Andreas Mikkelsen signe le meilleur temps en ce samedi matin (ES9), c’est bien Sébastien Ogier qui fait le bonne affaire (malgré une grosse chaleur). En effet le Gapençais reprend d’un coup plus d’une minute à son plus sérieux rival, Ott Tanak.

Le pilote Toyota grappille par la suite son retard tout au long de la journée (2 temps scratch et une seconde place), face à un Ogier serin, qui semble gérer.

Sordo sort (ES9), Lappi crève (ES11), Latvala surnage. Si bien que, au soir de ce troisième et avant dernier jour de course, Sébastien Ogier se positionne en leader avec prés de 40 secondes d’avance sur Ott Tanak. Troisième, Latvala est à présent seul, à 1 minute 32 de la tête de course. Lappi est parvenu à reprendre la 4ème place à Meeke. Thierry Neuville remonte en 7ème position.

Dixième au général, Jan Kopecký domine largement en WRC2 au volant de sa Škoda Fabia R5 aux couleurs de la République Tchèque (qui fête ses 25 ans).

Yoann Bonato (Peugeot 208 R2) est à présent bien seul en RC4. Le pilote CHL Sport Auto compte 6 minutes 13 d’avance sur Nicolas Latil (208 R2) et plus de 18 minutes sur Enrico Brazzoli (208 R2) en tête du WRC3. J-B. Franceschi (Ford Fiesta R2T) étant parti à la faute dans l’ES11.

Kopecky (Skoda Fabia R5) survole le WRC2 au Monte-Carlo 2018
Kopecky (Skoda Fabia R5) survole le WRC2 au Monte-Carlo 2018. (c) : Skoda

Rallye Monte-Carlo 2018 : ES14 à ES17

Fidèle a ses habitudes, Sébastien Ogier signe le meilleur temps d’entrée (ES14), tuant dans l’oeuf les dernières ambitions de Ott Tanak. Thierry Neuville poursuit sa remontée avec deux nouveaux meilleurs temps (ES15 et 16) avant que Kris Meeke ne sauve sa course avec un meilleur temps dans la Power Stage et une 4ème place finale suite aux déboires de Lappi dans cet ultime chrono.

Statu quo en RC2 où Jan Kopecký offre un nouvelle victoire à Skoda. Le pilote Tchèque devance Rovanperä et Burri.

Idem en RC4 avec la victoire de Yoann Bonato (Peugeot 208 R2) devant Nicolas Latil (208 R2) et Enrico Brazzoli (208 R2). Ce dernier empochant la victoire en WRC3.

Nouvelle victoire pour la paire Ogier Ingrassia
Nouvelle victoire pour la paire Ogier Ingrassia. (c) : S Ogier

MEILLEURS TEMPS
Ogier 5, Neuville 5, Tanak 4, Evans 2,  Mikkelsen 1, Meeke 1

LEADERS
ES1 à ES17 : Ogier

Classement complet du Rallye Monte-Carlo 2018 : en page 2

Restez connecté au site PILOTE-DE-COURSE.COM, à sa chaine YouTube, sa Page Facebook, son compte Instagram ainsi que son compte twitter afin de suivre la saison 2018 du Championnat du Monde des Rallyes et retrouvez le calendrier complet des rallyes sur votre site préféré.






A propos Jean-Michel Marcelin 1580 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Drift, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.