Bruno Langlois roi de Pikes Peak







Bruno Langlois roi de Pikes Peak
A 55 ans Bruno Langlois est prêt pour un nouveau défi ! Photos : © Paule Santoni

Bruno Langlois roi de Pikes Peak

Pas grand monde ne le connait, pourtant Bruno Langlois repart cette année à l’assaut de la Course de Cote de Pikes Peak. A 55 ans il va tenter de remporter pour la troisième fois la course vers les nuages au guidon de sa Kawasaki.

A Pikes Peak il y a les Loeb, les Dumas, les Tajima mais aussi Bruno Langlois. A 55 ans il s’apprête a partir pour le sixième année consécutive aux USA. Avec 4 podiums dont 2 victoires, Bruno Langlois collectionne les bonnes performances lors de toutes ses courses dans le Colorado. « La passion n’a pas de frontière. explique Bruno,  Quel plaisir de voyager, de rencontrer des gens sympas, et de faire des courses de moto ? ».

Tout simplement heureux, Bruno Langlois explique que le film Challenge One a bercé, berce et bercera sa vie.  « Après 18 ans sans moto je ne pensais jamais revenir et à ce niveau. Le hasard de la vie m’a fait rencontrer des gens passionnés qui m’ont donné cette idée folle de partir à la conquête de la course vers les nuages. Pour mes 50 ans je voulais relever se défi, aujourd’hui j’y retourne pour la 6ème fois avec 2 victoires en poches ».

Un pilote multi-discipline

Champion de Jet Ski, Champion de Corse des rallyes automobiles, Bruno Langlois a testé tous les engins à moteur possible et imaginables. Il totalise entre autre 13 participations au 24h du Mans moto et autant de Bol d’or. « Je ne suis pas doué mais travailleur, et j’ai une bonne lecture de la route j’ai cette faculté en roulant à vitesse normale de me transposer en mode course. Et puis j’ai beaucoup roulé en moto sur le tracé et j’y pense tout le temps », explique t-il humblement au micro de Pilote de course.

The race to the clouds

Pour Bruno, comme pour beaucoup de pilotes, avant de penser à la performance il faut avant tout arriver en haut. C’est la philosophie de Pikes Peak, un mélange de peur et d’excitation qui font que l’adrénaline est à son apogée. Après chaque briefing, le bénédicité est dit en mémoire des passionnés de pilotage et d’adrénaline qui ont trouvé la mort sur ce tracé plus qu’exigeant. Une montée de 20 kilomètres pimentée avec 156 virages tout cela au bord du précipice. Pikes Peak, est une des plus anciennes course de cote du monde, elle fêtait son centième anniversaire l’an dernier. Année du sacre de Romain Dumas en auto et de Bruno Langlois en moto.

Course unique = monture unique

Bruno Langlois roi de Pikes Peak
La Kawasaki Z900 est prête pour son long transit d’Ajaccio à Colorado Springs. Photos : © Paule Santoni

Pour prétendre à la victoire à Pikes Peak il faut une monture digne de se nom. Et ça, Bruno Langlois l’a bien compris. Pour la troisième année consécutive il part dans le Colorado avec une Kawasaki totalement modifiée pour l’occasion.

  • Moto :  Kawasaki Z900
  • Moteur : Préparé par Akira-Technologies, « nous avons une puissance légèrement supérieure à la KTM mais un couple moindre », Bruno nous en a pas dit plus. Secret de course ?
  • Suspensions : Modifiées sur mesures pour Pikes Peak par Delcamp Energie
  • Freins : Créés par Beringers sur mesures pour Pikes Peak. Disques en 300mm et des étriers bananes 6 pistons
  • Pneus : Continental Soft 180

Photos : © Paule Santoni

Retrouvez le Calendrier complet des Course de Côtes sur votre site préféré PILOTE-DE-COURSE.COM, et suivez la Course de Cote de Pikes Peak 2017 ici ainsi que sur notre page Facebook Pilote-De-Course.com !






A propos Mathieu-Louis Passoni 141 Articles

Etudiant en deuxième année de journalisme à Marseille. Rédacteur cameraman et copilote en rallye. Fou de tout ce qui a un moteur mais surtout passionné de rallye depuis toujours. Mais aussi amoureux de sport et prêt à découvrir tout un tas de choses.

1 Rétrolien / Ping

  1. Pikes Peak 2017 : Les français ont la cote - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*