GP de Chine 2017 : Hamilton triomphe




GP de Chine 2017 : Hamilton triomphe
GP de Chine 2017 : Hamilton triomphe. (c) : DR

GP de Chine 2017 : Météo instable, Ferrari patine & Hamilton triomphe

Le deuxième Grand Prix de F1 de la saison s’est révélé être un véritable casse tête chinois, pour les pilotes et leurs écuries. Retour sur ce week-end de course assez particulier.

Pour le deuxième week-end de course de cette saison 2017, la caravane de la F1 se déplace en Chine sur le célèbre circuit de Shanghai.

Dès le vendredi la météo fait trembler les ingénieurs. Tout atterrissage à l’aéroport de Shanghai est interdit, la FIA écourte la séance d’essais après seulement 20 minutes.  Les fans et les pilotes croisent les doigts et attendent une éclaircie pour la deuxième séance d’essais libres. En vain, elle est elle aussi annulée.

«  On espère que nos réglages seront bons d’entée de jeu sinon ça va être compliqué. Mais c’est pareil pour tout le monde on verra bien ! » se résigne Sebastian Vettel

GP de Chine 2017 : arrêt au stand pour Ferrari
Arrêt au Stand Ferrari. (c) : DR

Le lendemain les nuages et le brouillard ont disparu de la mégalopole. Pour la première vraie séance d’essais du week-end, le thermomètre affiche plus de 30 degrés et tout le monde se bouscule en piste. La Scuderia Ferrari sera la plus à l’aise en piste pour trouver les bons setups. Une domination qui ne sera que de courte du durée pour les rouges. Après avoir laissé planer le doute durant les essais, Lewis Hamilton signe la 63 pole position de sa carrière devant Vettel et Bottas.

« J’ai prévu de gagner demain. Je vais donner le meilleur de moi même mais Ferrari va être difficile à battre », assurait le pole-man à la fin des qualifications.

C’est la soupe à la grimace dans le clan Français. Esteban Ocon et Romain Grosjean s’élanceront eux de la 18ème et 19ème position sur la grille. Suite au crash de Giovinazzi sur la ligne, les pilotes tricolores n’ont pu améliorer leurs chronos.

« Mon deuxième tour était excellent, ça me mettait autour de la dixième place donc largement à travers la Q1 ! C’est pas de chances », s’exclame Romain Grosjean.

Caméra embarquée : La pole position d’Hamilton 1.31.678

Crédit : FORMULA 1

GP de Chine 2017 : La Course

... suite en page 2




A propos Mathieu-Louis Passoni 116 Articles
Etudiant en deuxième année de journalisme à Marseille. Rédacteur cameraman et copilote en rallye. Fou de tout ce qui a un moteur mais surtout passionné de rallye depuis toujours. Mais aussi amoureux de sport et prêt à découvrir tout un tas de choses.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*