F1 : Un Grand Prix fou à Bakou







F1 : Un Grand Prix fou à Bakou
F1 : Un Grand Prix fou à Bakou. (c) : DR

F1 : Un Grand Prix fou à Bakou

Accrochez bien votre harnais, c’est parti pour un Grand Prix complètement fou du coté de Bakou. Après de multiples faits de course, Daniel Ricciardo s’impose devant Bottas et Stroll. 

336,4 km/h c’est la vitesse que Daniel Ricciardo a du atteindre pour s’imposer hier à Bakou. Au terme d’une course complètement folle, le pilote Red Bull signe sa première victoire de la saison, la cinquième de sa carrière. Dès le premier virage on comprend que cette course va t-être extrêmement disputée.

Envol parfait d’Hamilton qui conserve sa première place. Derrière, c’est très chaud entre les Ferrari et la Mercedes de Bottas. Au premier virage, la numéro 77 entre en contact avec la Ferrari de Vettel et dès le second virage elle joue aux auto tamponneuse avec l’autre monoplace rouge, celle de Kimi Raikkonen. Ca tape lourdement, ce qui provoque une crevaison à l’avant droit sur la Mercedes. « Ca ne peut pas être encore le même mec ! », s’exclame « le sanguin » Kimi Raikkonen. Dans la foulée, Bottas passe au stand pour changer son aileron avant.

Kimi Raikkonen a connu un we difficile à Bakou (c) : Ferrari
Kimi Raikkonen a connu un we difficile à Bakou (c) : Ferrari

Le clash Hamilton Vettel

Avalanche d’abandons entre le onzième et douzième tour. Kvyat puis Verstappen sont arrêtés. La voiture de sécurité entre en piste pour relancer la course. Grosse attaque d’Esteban Ocon lors du restart, le français dépasse Raikkonen qui continu à perdre des morceaux de sa monoplace. Et une nouvelle fois la Safety Car entre en piste.

Une fois la piste dégagée tout le monde se regroupe, Vettel est quasiment à hauteur d’Hamilton. Et il y a contact entre les deux hommes à la sortie du virage numéro seize. Vettel perd son sang froid, il se porte à hauteur d’Hamilton et lui rentre dedans. Après la course Sebastian Vettel affirme qu’il n’a rien fait de mal en allant jusqu’à toucher la monoplace de Lewis Hamilton pour lui manifester son mécontentement.

 

« Je suis sûr qu’il ne l’a pas fait exprès, mais ce n’était pas correct et freiner aussi fort sous le régime de la voiture de sécurité. Après l’incident, je me suis porté à sa hauteur et j’ai sorti ma main du cockpit pour lui montrer que je n’étais pas content », explique le pilote Ferrari.

De son coté le pilote Mercedes est furieux contre Vettel, « Vettel dormait de toute évidence et il est rentré dans l’arrière de ma voiture, mais ça n’était pas un problème pour moi. En revanche, revenir à ma hauteur et rentrer délibérément dans un pilote, et s’en tirer sans aucune sanction ou presque puisqu’il a tout de même fini quatrième… Je pense que c’est une honte ».

Les surprises continuent

Après cet incident, le course reprend. Moins performant Vettel se fait dépasser par la Williams de Massa lors du restart. Ocon est une nouvelle fois à la hauteur de son coéquipier, mais ce qui avait été évité au Canada il y a quinze jour va se produire entre les deux Forces India. Perez et Ocon rentrent en contact ! Crevaison pour Ocon qui sème lui aussi d’innombrables débris sur les 6 kilomètres du Circuit de Bakou. La course est arrêtée un petit quart d’heure le temps que les commissaires balaient la piste. Il reste 28 tours à couvrir dans se 1er Grand Prix d’Azerbaïdjan.

C’est Ricciardo qui fait le bon coup, il dépasse trois voitures et monte sur la troisième marche du podium provisoire. Obligé de s’arrêter au stand à cause d’un protège cou baladeur, Hamilton perd sa première place. Au même moment Vettel est sanctionné de 10 secondes par un Stop and Go après son contact avec la Mercedes numéro 55. La Ferrari ressort devant Hamilton et Perez.

Daniel Ricciardo mène la danse devant Lance Stroll et Kevin Magnussen. Derrière Bottas continu sa remontée infernale qui le positionne à quelques tours de l’arrivée à la 3ème place dans les échappements du canadien Stroll. Bottas pousse fort derrière la Williams, Ricciardo est déjà passé sous le drapeau à damiers mais derrière lui rien n’est fait. Enorme aspiration de Bottas qui prend la deuxième place de ce Grand Prix sur la ligne d’arrivée !!!

 

« Je savais qu’aujourd’hui on serait capable d’utre aux avants postes mais de là à gagner, c’est complètement fou ! », déclare Daniel Ricciardo après la course. Le rookie Lance Stroll signe son premier podium en F1 ce week-end, « Je suis juste heureux ! » a t-il fièrement lancé après la course.

Réactions mitigées chez nos Français

« La course a été catastrophique de bout en bout, explique Romain Grosjean, 13ème à l’arrivée, au micro de Canal+. Il n’y a pas eu une seule lueur d’espoir tout le week-end. Il faut qu’on se pose les bonnes questions, et qu’on trouve des réponses. » Toujours en difficulté avec ses freins, le pilote français évoque même avoir craint pour sa sécurité ce week-end.

Grosse tension en revanche chez Force India. Après une nouvelle altercation en piste avec son coéquipier, Esteban Ocon termine tout de même à la sixième place. « On va en discuter en interne,  il faut qu’on regarde toutes les images. Il met un coup de roue entre le virage numéro 1 et 2, ce qui est déjà pas super mais c’est la course », tente de relativiser le jeune pilote de 20 ans.

Prochain rendez-vous pour les pilotes du Championnat du Monde de Formule 1, le 2 juillet prochain pour le Grand Prix d’Autriche. Autant vous dire que nous avons hâte d’y être.

Retrouvez le classement complet ici.

F1 : Un Grand Prix fou à Bakou
C’est ce qu’on appelle une photo finish ! (c) : DR

Suivez le GP d’Azerbaïdjan et la saison 2017 de Formule 1 sur PILOTE-DE-COURSE.COM ! Retrouvez le calendrier complet de la F1 et des circuits 2017,  sans oublier des vidéos et des lives sur notre page Facebook 😉

 






A propos Mathieu-Louis Passoni 130 Articles
Etudiant en deuxième année de journalisme à Marseille. Rédacteur cameraman et copilote en rallye. Fou de tout ce qui a un moteur mais surtout passionné de rallye depuis toujours. Mais aussi amoureux de sport et prêt à découvrir tout un tas de choses.

1 Rétrolien / Ping

  1. F1 : On fait le point avant le GP d'Autriche - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*