Thomas Capelli garde les pieds sur terre







Thomas Capelli
Thomas Capelli

Thomas Capelli : « On rêve tous d’être un jour un grand »

Pas toujours simple de percer en sport auto, même lorsqu’on a un bon coup de volant. C’est ce que nous rappelle Thomas Capelli, 24 ans, lui qui a débuté en 2015 au volant d’une modeste Peugeot 106 Rallye N1 en remportant sa catégorie dès son premier rallye. Tiens, ça ne vous rappelle pas les débuts d’un nonuple champion du monde ça ?

Loin de ces considération, Thomas Capelli, qui exerce la profession de carrossier peintre la semaine, a gravi petit à petit les échelons. La 106 Rallye N1 s’est transformée en une 106 Rallye A5 et, associé à un pilotage aussi généreux que spectaculaire, les temps n’ont pas tardé à tomber. Une Citroën C2 R2 plus moderne et plus performante est venue remplacer la 106, permettant ainsi à son pilote de se faire remarque au niveau national, notamment lors du Rallye Lyon-Charbonnières 2018.

Aujourd’hui, Thomas prépare activement la saison 2019. Une saison axé autour du Championnat de France des Rallyes et du Trophée Michelin. L’occasion d’en savoir plus sur ce jeune passionné. Vous connaissez la formule : Thomas Capelli est l’invité de PilotedeCourse.com. C’est pour vous et c’est maintenant. Allez c’est parti !!!

Thomas Capelli
Thomas Capelli. Photo (c) : N. Millet

Thomas Capelli : La passion et les débuts

A quel âge as-tu commencé à t’intéresser au sport automobile ? D’où te vient cette passion ?

J’ai commencé à m’intéresser à ce sport, je pense, dans le ventre de ma maman. Mes parents étaient déjà sur les routes du Monte-Carlo avant même que je sois né. Mon papa roulait déjà avec mon oncle, lorsque que je suis né, en Renault 5 GT Turbo

Peux tu nous décrire ta toute première expérience en Sport auto ?

J’ai participé à ma toute première course lors du Rallye National du Pays de Gier 2015, avec une Peugeot 106 N1 que j’ai pu acheter avec les économies réalisées lors de mon apprentissage. J’ai disputé ce premier rallye avec un copain mécano qui, lui aussi, en était à son tout premier rallye. On s’est lancé à deux dans l’inconnu. Un rallye compliqué et sous la pluie où nous avons remporté la classe et sommes rentrés 39ème au scratch.

Quel est ton  meilleur souvenir ?

Mon meilleur souvenir, je pense, reste le 5ème temps scratch au Rallye de l’Ardèche 2016 avec la 106 A5… ça reste pour moi un souvenir bien particulière. Même si cette année nous avons signé des 3ème temps avec la C2, la 106 était une bien plus petite auto. Mais que c’était magique !

Thomas Capelli
Thomas Capelli. Photo (c) : N. Millet

Thomas Capelli : Son actualité

Comment prépares-tu la saison 2019 ?  Peux tu nous en dire plus ?

En ce moment, je suis plus en recherche de copilote et de partenaires que penché sur la saison 2019. J’ai un beau programme en prévision, avec en majorité des manches du Championnat de France. Mais sans copilote, difficile de s’y plonger. J’ai organisé ma soirée le 9 février, de plus il y a la C2 à remonter. On ne s’arrête jamais !

L’argent, l’avenir et les rêves

Combien te coute la participation à un rallye du Championnat de France ? Et comment finances-tu cela ?

À vrai dire, je ne calcule jamais tout lors de ma saison, j’ai peur de tomber par terre. Plus sérieusement, je finance une bonne partie moi même. Je n’ai jamais eu trop le don pour trouver de gros partenaires. J’ai toujours des partenaires fidèles, fort heureusement.

J’aimerais faire plus de chose ! Mais le budget me pose problème. Une participation à une manche de championnat grimpe vite à 3 000 euros. Ce n’est pas rien.

Quels sont tes objectifs pour l’avenir ? Pour 2020 ? 2021 ?

J’ai toujours eu comme objectif de jouer avec les copains, en formule de promotion. On rêve tous d’être un jour un grand. Mais il faut savoir être réaliste. Malheureusement, il faut beaucoup d’argent.

Les objectifs sont donc de se faire plaisir au trophée Michelin et faire au mieux pour « gêner » les pilotes du championnat et des formules de promotion.

J’ai pour projet aussi de remonter une belle 106 Groupe A ou une Samba Rallye pour du VHC. Cela me permettra ainsi de louer la C2. J’essaie de mettre des finances de côté pour en tout cas !

Quelle est la voiture que tu rêves de piloter ? La course à laquelle tu rêves de participer ?

Cette question est difficile. Des rêves, j’en ai plein la tête ! Je reste quand même bien nostalgique et j’adore l’époque ! Je rêve de Monté-Carlo, pour moi c’est le rallye ! Une rallye d’homme.

Mais question voiture, j’en ai tellement. Une Renault 5 Turbo Tour de Corse, pour moi, c’est le graal même si j’aimerais aussi piloter une Peugeot 306 Maxi ou une Clio Super 1600.

Conseil pour débutant et mot de la fin

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite débuter en rallye en 2019 ?

Le conseil que je donnerais, c’est malheureux mais je leur dirais d’être bien accroché. Car ça devient de plus en plus dur de rouler. Sans argent, tu ne fais rien ! Je suis pourtant passionné de ce sport depuis gamin ! Mais ça va beaucoup trop loin avec la sécurité ou des normes à la con… Comme on dit « quand on aime on ne compte pas » après tout.

Un mot à ajouter ? Des personnes à remercier ? Une anecdote…

Malgré notre petit parcours, je vis un rêve. Un rêve partagé avec des copains et une famille. Depuis petit, je rêve de faire comme papa, pilote de rallye ! Maintenant, pilote je ne sais pas mais, je fais du rallye et ça ne serait pas possible sans ma famille ! Mon père et mon oncle qui me donnent tout leur soutien pour assurer la relève. Et bien sur mon équipe ! Une bonne bande de copains et de bonnes connaissances ! J’aimerai tous les remercier, ils sont bien trop nombreux mais se reconnaîtront. Je leur dis jamais assez merci !!!

Une anecdote : au tout début de tout ça, un collègue a voulu m’accompagner pour aller chercher un moteur pour ma première 106. Depuis on ne s’est plus jamais quitté ! C’est le frère que je n’ai jamais eu ! Et sans lui, je n’aurais pas fait encore tout ce que j’ai parcouru. Merci Charles !

Merci à toi Jean-Michel pour cette interview. Je n’ai pas vraiment l’habitude de ce genre de proposition, ça a été un plaisir de pouvoir m’exprimer.

Le plaisir est partagé Thomas. Rendez-vous est déjà pris afin d’en savoir plus sur ta préparation. A suivre…

Thomas Capelli C2 R2
Thomas Capelli C2 R2. Photo (c) : Bastien Roux

Restez connecté au site PilotedeCourse.com à sa chaine YouTube, sa Page Facebook, son compte Instagram et son compte twitter afin de suivre la saison 2019 de Thomas Capelli et retrouvez le calendrier complet des rallyes sur votre site préféré.






A propos Jean-Michel Marcelin 1756 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Drift, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

1 Commentaire

  1. Encore un article super intéressant. Merci Pilote de Course. Et sinon le gars a quand même la chance d’être carrossier, ça doit aider par mal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.