Debuter en Slalom auto.







debuter en slalom auto
Debuter en slalom auto comme ... Bastien Bezet. Crédit DR.

Debuter en Slalom auto comme Bastien Bezet.

Dans la rubrique « DEBUTER », nous traitons de sujets afin de vous aider à faire vos premiers pas en course automobile. Nous avons vu par exemple qu’il est possible de pratiquer le sport auto sans disposer de son propre véhicule, en passant par la location comme dans l’article sur Pierre Vernet ou celui sur Florent Louberssac.

Aujourd’hui nous abordons une approche différente qui consiste à disposer de son propre véhicule sans dépenser des fortunes. Dans le cas présent, il s’agit d’un Fiat Cinquecento Sporting engagée dans le groupe F2000. Cette voiture a fait le bonheur de pas mal de pilotes par le passé et a permis, entre autre, de révéler quelques talents comme Cédric Robert, Renaud Poutot ou encore Priscille De Belloy. Son faible poids lui permet de se dispenser d’une mécanique très puissante et limite ainsi les couts annexes (révisions, freins, pneus, transmission etc …). Ce qui était déjà vrai au milieu des années 90, l’est toujours aujourd’hui. C’est le constat qu’a fait Vivian Cug’ en 2012, en s’orientant vers ce type d’auto, avant de passer à d’autres modèles plus évolués (Twingo R1) lui permettant de participer au Rallye Monte-Carlo 2015.

Cinquecento Cédric Robert
Cinquecento – Cédric Robert. Crédit : DR.

Aujourd’hui nous allons à la rencontre de Bastien Bezet un pilote de 28 ans du Comité Rhône Alpes ( … en sport auto les Régions s’appellent des Comités). Conducteur de train la semaine (et parfois le week-end), pilote de course le week-end lorsque son temps et ses finances le lui permettent, Bastien vit sa passion à 200 à l’heure. En couple et heureux parent d’un fils de 4 ans, Bastien s’oriente, pour la saison 2015, vers le Slalom afin de limiter ses couts.

Une des plus petits auto du moment, une des disciplines les plus accessibles, un pilote prêt à partager son expérience, tout est réuni. Allons à la rencontre de Bastien Bezet afin de voir à combien s’élève le ticket d’entré en sport auto. Allez c’est parti …

Bonjour Bastien, quelle est ton expérience en sport auto ?

Mon parcours en sport auto a commencé à l’age de 22 ans, lorsque que je me suis inscrit à ma première course, le slalom de Vienne en Isère. Avec comme seule expérience de pilotage, deux heures de karting. Depuis j’ai 3 slaloms et 6 rallyes a mon actif en 3 saisons (avec des coupures). Ce qui n’est finalement pas beaucoup.

A quel âge as-tu commencé à t’intéresser au sport automobile ? D’où te vient cette passion ?

Je m’en souviens comme si c’était hier. J’ai 14 ans et nous sommes en vacances avec mes parents en Savoie. Les routes de montagne sont vallonnées, escarpées, magnifiques. Mes parents me disent que des pilotes de rallyes empruntent ces routes. Le jour même, j’achète mon premier magazine, Rallyes Magazine, le numéro 100. Tout a commencé comme ça pour moi.

Parlons argent, si tu le veux bien. Combien te coute ta voiture, une Fiat Cinquecento Sporting engagée dans le groupe F2000 (classe 11) ?

Ma voiture m’a couté à l’achat 2800 €, somme à laquelle j’ai du rajouter 1000 € environ pour la remettre en conformité et effectuer l’entretien courant que j’effectue moi même. Avant chaque début de saison, un chèque d’environ 300 € est à prévoir pour les nouveaux points réglementaires. Mon rêve pour cette auto serait de disposer un jour de la plus grosse Cinquecento de France en injection monopoint. Ce qui est un sacré challenge, car faire évoluer cette auto n’est pas une mince affaire, surtout au niveau des pièces.

interieur cinquecento sporting rallye
L’intérieur de la Cinque’. Crédit : B. Bezet (cliquez pour agrandir)

Combien te coute une saison de slalom ? engagement ? frais annexes ? transport ? etc ?

Pour une saison de 4 slaloms, je table sur environ 1000 € tout compris (dont 400 euros d’engagements), ce qui m’occupera pendant 4 week-end dans l’année. Dans ce prix, je ne compte pas la location de la remorque, qui est faite par mon partenaire qui me fait des tarifs hyper compétitif, ce qui me permet de garder mon budget pour les courses. Quatre week-end par an, ça me parait pas mal, surtout avec un métier comme le mien. Je suis conducteur de trains et je n’ai pas souvent mes week-ends. Je pense que pour les personnes qui ne possèdent pas un budget énorme mais qui veulent se lancer dans le sport auto, le slalom voir le slalom loisir est une bonne opportunité.

Et au niveau de l’équipement du pilote, à combien cela te revient-il ?

Pour une tenue complète pour se lancer dans le sport auto il faut compter environ dans les 1000 €. Une somme qui peut être réduite de moitié si on achète d’occasion. Bien penser par contre à vérifier les dates et les homologations.

Bastien Bezet
Bastien Bezet. Crédit : DR. (cliquez sur la photo pour l’afficher)

Comment finances-tu ta passion ?

Ma saison est entièrement financée par … moi-même … et quelques dons de particuliers. J’ai un partenaire qui me loue le plateau a un tarif vraiment super pour moi, il s’agit de TOP REMORQUES à Ambérieux d’Azergues dans le Rhône. J’aimerai bien essayer de me qualifier pour la finale des slaloms ou faire un programme en Course de Cote avec ma petite Cinquecento, notamment à la Course de Cote de Marchampt ou à celle de Limonest qui est à domicile.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur le Team Rallye 500 que tu as créé ?

Oui bien sur. Le Team Rallye 500 est une association loi 1901 créée en octobre 2014. Le but est de pouvoir dénicher des sponsors en tant qu’association et non en tant que personne car il est impossible de le faire avec son propre nom, notamment pour les reçus que l’on doit fournir à une société lorsqu’elle  nous donne un peu d’argent.

Quelle est la voiture que tu rêverais de piloter ?

La voiture que je rêverais de piloter, ce serait une M3 Gr.A. C’est une voiture mythique, puissante et impressionnante. Une voiture de gentleman.

Que peut on te souhaiter pour la suite ?

Ce qu’on peut me souhaiter pour la suite ? Évoluer vers une plus grosse auto qui me permettrait d’avoir des points pour participer à la finale. Et revenir en rallye, avec une voiture plus performante.

Calendrier pour suivre Bastien Bezet en 2015 :
30 avril/1er mai : slalom du Roannais (42)
30/31 mai : slalom de Mornant (69)
25/26 juillet : slalom de Ville la Grand (74)
04 octobre : slalom des Pays de l’Ain (01)

Vous pouvez suivre les aventures de Bastien à travers sa page facebook Team Rallye 500 – BEZET Bastien

Cinquedento Sporting F2000
Cinquecento Sporting à l’attaque. Crédit : McPhotoSport.fr






A propos Jean-Michel Marcelin 1127 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

5 Commentaires

  1. c’est super ce que vous faites . je cherche une cinquecento pour faire un slalom dans la drome impossible d’en trouver une à louer . budget illimité à bientot

    • Merci 🙂 Je vous invite à essayer de passer par les forums spécialisés (comme Rallye-Forez.com et autres) afin de trouver un loueur. Vous pouvez également aller aux réunions de l’ASA la plus proche de chez vous à la rencontre de pilotes de votre région. Vous trouverez certainement la perle rare.

  2. Bonjour,
    bel article, mais je trouve dommage de faire l’impasse sur le slalom en loisir, car si il y a bien un endroit ou l’on peut débuter à moindre frais, c’est cette formule. Pour cela il suffit d’une licence à la journée : 45€, payer l’engagement au slalom : 100€, et venir avec sa voiture de tous les jours, juste pour s’essayer et se faire plaisir en toute simplicité 😉 Cela permet de se faire plaisir et de mesurer son talent (ou pas) et se frotter au chrono dans 2 catégories : L1 (moteur <1600cc) et L2 (1600<moteur<2000cc). L'avantage est de côtoyer de l'intérieur ce milieu fermé et prendre des contacts avant de se lancer…
    Sportivement,
    Romuald.

    • Merci Romuald pour ce commentaire éclairé.
      Nous partageons à 100% ton point de vue à la rédaction.
      Cela sera pour nous l’occasion d’écrire un nouvel article sur le sujet.

      PS : j’ai personnellement débuté en sport auto lors du Slalom de Villeneuve sur Lot en 1998 sur une 205 Rallye en Groupe Loisir (L1) 😉 .

      Sportivement

1 Rétrolien / Ping

  1. Slalom de Mornant 2015. - Pilote de Course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*