David Viarouge : « Dans le passé, j’ai fait des erreurs… »







David Viarouge : "Dans le passé, j’ai fait des erreurs…"
David Viarouge : "Dans le passé, j’ai fait des erreurs…". Photo (c) : DR

Rallye, Autocross – David Viarouge : « Dans le passé, j’ai fait des erreurs… »

Il a un nom célèbre dans le milieu du rallye. Qui ne connait pas les fameux amortisseurs VIAROUGE ? Pourtant, après des débuts en Championnat de France des Rallyes Junior (2017), c’est du coté de l’Autocross et dans la catégorie reine (Super Buggy) qu’il sévit aujourd’hui. Du rallye à l’Autocross, il n’y a qu’un pas ? C’est ce que nous allons tâcher de voir aujourd’hui, avec David Viarouge qui est notre invité, en ce mois de juillet 2020. On vous laisse apprécier et commenter.

David Viarouge se tourne vers l'Autocross.
David Viarouge se tourne vers l’Autocross. Photo (c) : DR
header-advert

Bonjour David, comment vas-tu après cette période difficile (covid-19) ?

Écoute je vais bien ! Avant le début du confinement, j’étais redescendu un week-end chez mes parents en Aveyron dans mon village natal. Du coup, j’y suis resté pendant 2 mois ! Mon activité professionnelle (réalisateur pub & cinéma) est à l’arrêt depuis mars, j’ai donc pris du temps pour moi. D’une vie parisienne à 200 à l’heure à l’Aveyron il y a un monde, ça fait du bien de venir recharger les batteries et de décrocher un petit peu !

Quand prévois-tu de reprendre le sport auto ?

Mon père a énormément bossé sur le buggy pendant ce confinement pour lui apporter quelques modifications. Nous avons donc prévu plusieurs journées d’essais en août pour perfectionner et valider ensemble les changements apportés sur l’auto. Ces journées d’essais sont essentielles avant de commencer le championnat, surtout qu’il s’agit d’une nouvelle machine que nous devons encore découvrir !

As-tu des nouvelles du Championnat de France d’AutoCross ?

La mauvaise nouvelle est tombée en début de semaine, la FFSA a décidé d’annuler dans sa totalité le Championnat de France et la FIA le Championnat d’Europe… De notre côté nous étions prêts. Forcément ça met un coup au moral !

J’avais espoir de rouler en septembre sur les 3 dernières courses (hors championnat) mais les clubs préfèrent ne pas prendre de risque. Ils ont raison et je respecte leur choix. La situation est encore bien trop instable.

Actuellement la seule option possible pour rouler c’est le Challenge CORAC. Il reste encore 3 courses possibles, de septembre à octobre. Si on ne perçoit aucun problème majeur en essai début août, on espère être présents. Encore une fois, si la situation sanitaire le permet !

La nouvelle arme de David Viarouge.
La nouvelle arme de David Viarouge. Photo (c) : DR

Peux-tu nous parler de ta machine ?

La bête ! C’est un Super Buggy 4 roues motrices fabrication Dindeleux, modèle MAC.  Il est équipé de 2 moteurs de moto (GSXR Suzuki) de 1000 cm3 chacun. Il développe donc 360 ch pour 680kg ! De 0 à 100 km/h en 2,6 secondes sur la terre. Oui, ça pousse ! Le pont arrière n’est pas équipé de différentiel contrairement à celui de l’avant (diff + autobloc). La suspension est développée par mon oncle, les amortisseurs VIAROUGE. Pour le reste on garde nos petits secrets.

Pas de diff. à l’arrière et un diff. à l’avant, c’est un choix technique qui permet de réduire les coûts tout en restant performant ? Tout en gardant un comportement équilibré sur le buggy ?

De notre coté, il s’agit d’un choix technique pour rendre l’auto performante. Ça nous permet d’avoir une motricité maximale. Forcément, c’est plus complexe niveau pilotage. Cela nécessite des réglages particuliers pour rendre l’auto maniable (de façon à arriver à bien engager l’arrière). C’est un choix purement personnel, chaque pilotes a ses préférences.

Le super Buggy à nu
Le super Buggy à nu. Photo (c) : DR

Plutôt Rallye ? Autocross ? Les deux ? Quelle est la discipline qui t’a procuré le plus de sensations à ce jour ?

Aïe aïe aïe ! Question difficile ! J’ai envie de répondre les deux ! Avec une petite préférence pour l’auto cross certainement, car mon père était lui aussi pilote. J’ai grandi sur des courses d’autocross et dans un garage rempli de buggy ! Depuis mon plus jeune âge, je rêvais de m’aligner sur un départ d’autocross.

Les sensations sont complètement différentes, mais je vais répondre l’autocross ! J’aime la montée d’adrénaline que me procure un départ en grille entouré de 15 pilotes tous prêts à en découdre ! Cette sensation d’attaque permanente et de glisse c’est dingue ! Tu as pas le choix : pour finir devant il faut se battre et mouiller la chemise !

Je garde aussi en tête des sensations folles en rallye notamment au Rallye du Var ou au Rouergue en 208 ! Des spéciales magnifiques et des passages frissonnants ! Pour la petite anecdote « sensation », il faut demander à mon copilote Aurelien Benzal, je crois qu’il s’en souvient encore. En 2017, en championnat de France junior, je pars en tonneau dans une ES du Lozère. La voiture retombe sur les roues. Sans réfléchir je redémarre. Aurelien avait commencé à se détacher (il s’était bloqué une testicule sur le choc) mais on décide de repartir, le toit enfoncé et le pare-brise en 1000 morceaux !

David Viarouge au volant de la 208 R2
David Viarouge au volant de la 208 R2. Photo (c) : DR

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite débuter en Autocross ? Possible de débuter directement en Buggy 4RM ou tu conseilles de passer par le cross car (kart cross) avant ?

Je pense qu’il n’y a pas de règle, il faut se diriger vers la catégorie qui vous attire le plus ! L’âge est aussi un facteur déterminant. Si un jeune a la possibilité de faire ses débuts en kart cross c’est très bien. Il va pouvoir progresser et adapter son pilotage à sa machine. Il comprendra mieux dans le futur le comportement des différentes autos qu’il aura dans les mains. Pour rouler en kart cross, il faut être jeune et plein de peps ! Les mecs sont à l’attaque partout, c’est beau à voir !

Dans le passé, j’ai fait des erreurs… j’ai écouté des personnes qui m’ont conseillées de me lancer en rallye avec la Fiesta R2 qui était pour moi tout sauf une voiture de course. Nous avons enchaîné les problèmes au point d’en être dégoûté. J’ai pris aucun plaisir avec cette voiture. Quand j’ai roulé avec la 208 R2, j’ai compris que je venais de perdre mon temps avec la Fiesta. Cette voiture n’était pas faite pour moi !

David Viarouge lors du Rallye du Rouergue avec la Fiesta R2J
David Viarouge lors du Rallye du Rouergue avec la Fiesta R2J. Photo (c) : DR

Pour l’Autocross, j’ai donc écouté à 100% mon père ! Notre choix s’est axé sur le 4rm dans la catégorie reine : super buggy ! Sans donc passer par le kart cross ! Mon père roulait à l’époque avec un buggy 2rm qu’il avait acheté à l’ancien Champion de France Jacques Thibault. Mais il demandait une dérogation pour pouvoir s’aligner avec les 4RM. Aujourd’hui, je prends le relais mais cette fois ci avec un 4rm!

Si tu veux parler de tes partenaires ou remercier des personnes pour conclure, c’est à toi…

Je tiens à remercier mon père pour toute la préparation minutieuse qu’il a pu apporter sur le buggy. Un boulot de dingue ! Je crois qu’il est aussi chaud que moi à l’idée d’attaquer la saison. Les moteurs ne risquent pas de se gripper, il les démarre tous les jours. Merci à Christophe Laurencon pour m’avoir fait confiance en me louant son auto à Faleyras lors de la finale en 2019. Merci à Sebastien Dindeleux le constructeur du châssis pour ses précieux conseils ! Un grand merci à ma mère et ma copine pour leur patience et encouragement ! Et surtout mon plus grand fan club : Brigitte et Eric !

David Viarouge, son équipe, ses amis.
David Viarouge, son équipe, ses amis. Photo (c) : DR

Merci David Viarouge pour ce moment passé ensemble. Nous te souhaitons le meilleur pour cette fin d’année 2020.

Tu aimes les vidéos de sport auto


Tu aimes le sport auto ? Tu vas aimer notre  boutique : PilotedeCourse.shop !


Restez connecté au site PilotedeCourse.com, à sa chaine YouTube, sa Page Facebook et son compte Instagram afin de suivre les meilleurs moments en RallyCross et Auto Cross et retrouvez le calendrier sur votre site préféré.






A propos Jean-Michel Marcelin 2360 Articles
Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Drift, Sim Racing et bien d'autres ... ainsi que du spectacle et du Fun à l'américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.