Francis Cuisin nous a quitté.







Francis Cuisin
Francis Cuisin au début des années 90.

Francis Cuisin s’en est allé …

Une voix du rallye s’en est allée. Trop tôt. Beaucoup trop tôt. Francis Cuisin venait tout juste de fêter ses 60 ans. Des projets plein la tête, comme participer à des Rallyes Historiques (il avait pour cela fait l’acquisition d’une auto) ou faire renaître de ses cendres le Rallye Jeanne Hachette.

Apprécié de toutes et de tous, les témoignages d’amitié, de sympathie, de reconnaissance affluent sur les réseaux sociaux. Il faut reconnaitre qu’il mettait du cœur à l’ouvrage depuis plus de 20 ans au rythme d’au moins 30 weekend par an. Rallye, Slalom, Course de Côte essentiellement dans le Nord étaient animés avec professionnalise, mais aussi humour et beaucoup de bien vaillance envers pilotes et co-pilotes.

Nous présentons nos sincères condoléances à la famille, les amis et les proches de Francis Cuisin.

Francis Cuisin sera inhumé vendredi, dans la plus stricte intimité.






A propos Jean-Michel Marcelin 1171 Articles

Créateur du site PILOTE-DE-COURSE.COM. Rédacteur et pilote amateur en rallye. Passionné de sport auto en général, Rallye, Formule 1, RallyCross, Rallye-Raid, Sim Racing et bien d’autres … ainsi que du spectacle et du Fun à l’américaine.

7 Commentaires

  1. Francis avait participé fin mai aux ROUTES DU VEXIN. Comment imaginer qu’il nous s’en aille aussi vite… Il y a quelques dizaines d’années, il avait aidé, par ses conseils, de jeunes pilotes de l’Ecurie GUEPARD lors de leurs débuts. Nous sommes comme beaucoup sous le choc… Repose en paix Françis.

  2. une bien triste nouvelle, Francis était l’encyclopédie des rallies, il manquera sur beaucoup de podiums, il a toujours été présent sur les nôtres au rallye des Flandres,avec mon mari BERNARD LAMBERT(dcd en mai 2010)tu vas passer de sacrées soirées FRANCIS!!!!

  3. … Quelle tristesse et comment imaginer qu’il soit parti au lendemain de son anniversaire!?! Nous nous étions encore vus lors de la célébration d’Alpine, ici à Beauvais et à Savignies, en évoquant l’avenir, le sien, le mien et celui du Rallye Jeanne Hachette qu’il voulait tant faire renaitre, d’abord par passion et en mémoire de mon Frère, son ami !
    J’ai beaucoup de chagrin car c’était un garçon avec un cœur gros comme ça !!!
    En attendant le parc de regroupement, REPOSE EN PAIX mon Ami !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*